Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 16:57

AMEN



Le Vatican; les années 40.

Le film "Amen" ( mot hébreux qui veut dire:"c'est sûr!") et son affiche insultante pour les Catholiques, dissimule un mensonge éhonté concernant une période douloureuse de l'Histoire récente.

Le talent incontestable de Costa Gavras aggrave et amplifie ce mensonge qui consiste à semer le doute.

Selon le film, le chef de l'Église catholique, le Pape Pie XII,

n'aurait (presque) rien fait pour s'opposer aux Nazis, en particulier dans leurs entreprises d'élimination des Juifs.




En tant que Nonce apostolique à Berlin (ambassadeur du Vatican), le futur Pie XII ne se faisait aucune illusion sur Adolf Hitler et le Parti nazi dont l'idéologie était incompatible avec la doctrine catholique..


Or, les faits historiques sont têtus et contredisent clairement les thèses du film de Costa Gavras:

Dès 1937, le Vatican condamne le nazisme dans l'encyclique "Mit Brenender Sorge" (version officielle en Allemand) dont le maître d'œuvre n'était autre que le Cardinal Pacelli, futur Pie XII alors Secrétaire d'État de Pie XI (Premier Ministre en quelque sorte) et ancien Nonce Apostolique à Berlin. Il faut également savoir que cette encyclique a été lue dans toutes les églises du Reich le dimanche des Rameaux 1937.

 

* Le 6 mars 1939, après l'élection de Pie XII au Souverain Pontificat, l'éditorialiste du Palestine Post (Jérusalem) écrit : "Pie XII a clairement montré qu'il avait l'intention de poursuivre la tâche de son prédécesseur en faveur de la liberté et de la paix (...) Nous nous souvenons du rôle qu'il a joué (Pacelli) dans les récentes déclarations papales contre les pernicieuses théories racistes et certains aspects des totalitarismes".

 

* Le 10 mars 1939, le Jewish Chronicle (Londres), cite le discours antinazi du Pape à Lourdes (avril 1935) et les réaction hostiles de la presse nazie en réaction à son élection. Il écrit : "Il est intéressant de se souvenir que le 22 janvier 1939, le Völkischer Beobachter a publié une photo montrant le Cardinal Pacelli et d'autres représentants de l'Eglise sous le titre :"Les agitateurs du Vatican contre le fascisme et le national-socialisme".

 

* Le 28 octobre 1939, Pie XII publie sa première encyclique "Summi Pontificatus" dans laquelle il rappelle que tous les hommes ont même origine, même nature, même fin surnaturelle, même Rédempteur, même mission. Le totalitarisme de l'État y est dénoncé sans ambages, et l'encyclique se termine sur un hommage à la Pologne, écrasée sous la botte nazie depuis le 1er septembre, et qui vit "une véritable hora tenebrarum, où l'esprit de la violence et de la discorde verse sur l'humanité la sanglante coupe de douleurs sans nom".


La chapelle Sixtine au Vatican.

Le Pape constate aussi amèrement que tous ses efforts, ses discours et ses interventions auprès des responsables politiques internationaux n'ont pas réussi à endiguer l'expansion de Hitler.

 

* Le 24 novembre 1938, le journal des S.S., "Das schwarze Korps", écrit que le cardinal Eugenio Pacelli s'est allié "à la cause de l'internationale juive et franc-maçonne" (sic).

 

* Hitler estime, quant à lui, que le Vatican est " le pire foyer de résistance " à ses plans.

 

* Pendant la guerre, Pie XII ne cesse encore de dénoncer la persécution des Juifs.

Dans son radio-message de Noël 1942, il plaide pour les "centaines de milliers de personnes innocentes qui, par le seul fait de leur nation ou de leur race, ont été vouées à la mort par une progressive extermination". Réaction des services de sécurité du Reich :

"Il [le Pape] accuse virtuellement le peuple allemand d'injustice envers les Juifs et il se fait le porte-parole des Juifs, criminels de guerre".




Derrière des termes que certains trouvent trop mesurés, la pensée est claire et la condamnation sans appel. Personne, à commencer par la communauté juive, ne pense que des déclarations plus fracassantes changeraient la situation et sauveraient des vies humaines.

A Münster, Mgr von Galen, opposant implacable au régime en place se voit supplier en 1941 par les représentants de la communauté juive de renoncer à un de ses discours dans lequel il dénonçait le racisme et le sort fait aux Juifs, et cela pour éviter que le dit discours ne se retourne contre eux:

(cf les représailles massives en Hollande après la déclaration des évêques).

 

* Des instructions ont été envoyées par le Vatican aux Églises nationales, les pressant d'intervenir pour sauver les Juifs avec tous les moyens dont elles disposaient (cf "Actes et documents du Saint-Siège relatifs à la Seconde Guerre Mondiale"), publiés entre 1965 et 1981 à la demande du Pape Paul VI.

 

* Pie XII donne lui-même l'exemple.

En 1943, le commandant des S.S. de Rome ordonne au chef de la communauté israélite de fournir 50 kg d'or dans les 24 heures sous peine de déportation des Juifs. La collecte n'ayant réuni que 35 kg d'or, le Grand Rabbin de Rome reçoit du pape Pie XII les 15 kg manquants.

 

* Pinhas Lapid, ancien consul d'Israël à Milan, après une enquête dans toute l'Europe, écrivait : "L'Église catholique, sous le pontificat de Pie XII, fut l'instrument qui sauva au moins 700 000, mais probablement jusqu'à 860 000 Juifs d'une mort certaine de la main des nazis". Il comprend très mal qu'on s'en prenne à Pie XII en 1963 (date de la sortie de la pièce "Le Vicaire" de Hochhuth dont s'inspire le film "Amen"), alors que Pie XII avait reçu les hommages les plus significatifs du milieu juif lui-même.

En France, sous le Régime de Vichy,les premières voix à s'élever publiquement contre les lois antisémites sont des évêques et des prêtres catholiques, en particulier Mgr Saliège, évêque de Toulouse.

Mais n'oublions pas tous les Français "ordinaires" qui, en particulier dans les campagnes, cachèrent, au péril de leur vie, des familles et surtout des enfants juifs.

Ces Français étaient, dans ces années 40, pour la plupart, non pas musulmans, non pas bouddhistes, mais Chrétiens et Catholiques.

Enfin, cette réalité dérangeante pour la plupart de mes contemporains: sous l'Occupation, la grande majorité des Français se désintéressaient du sort fait aux Juifs, tout obsédés qu'ils étaient à se ravitailler, à manger au moins un repas par jour, à envoyer et recevoir des nouvelles des prisonniers, à se chauffer et, si possible, se changer les idées en allant au music-hall et surtout, surtout, aller au... cinéma.

 

* Le Grand Rabbin de Rome pendant la guerre, Israël Zolli (1881-1956), s'est converti au catholicisme après la guerre, et a choisi pour nom de baptême Eugenio, en hommage au pape Pie XII, Eugenio Pacelli?


 

*Au décès de Pie XII, le 9 Octobre 1958, Golda Meir, ministre Israëlien des Affaires Etrangères s'exprimait en ces termes : "Nous pleurons un grand serviteur de la paix et de la charité. Pendant les dix années de terreur nazie, quand notre peuple a souffert un martyre effroyable, la voix du pape s'est élevée pour condamner les bourreaux et pour exprimer sa compassion envers les victimes" ?

 

* Peu après la guerre, Albert Einstein déclare que : "l'Église catholique a été la seule à élever la voix contre l'assaut mené par Hitler contre la liberté ".

 

* Le 29 novembre 1944, une délégation de 70 rescapés vient, au nom de la United Jewish Appeal, exprimer à Pie XII la reconnaissance des Juifs pour son action en leur faveur.

 

*Il est facile de multiplier à l'envie la liste des faits plaidant en faveur de Pie XII.

Ceux qui voudraient plus de détails peuvent se reporter à l'excellent numéro de "Histoire du Christianisme Magazine" n°7 de mai 2001 (éditions CLD BP 203 - 37172 Chambray-lès-Tours cedex, le n° 13,5 ), spécialement consacré à ce dossier, ainsi qu'au n° 12 de mars 2002 qui répond directement au film.

Ceux qui veulent encore plus de détails et de faits indiscutables pourront lire le livre référence de Pierre Blet, dernier survivant de la Commission qui a épluché toutes les archives du Vatican sur la période de la guerre, intitulé "Pie XII et la Seconde Guerre Mondiale dans les archives Vaticanes" (Perrin 1999), résumé des travaux minutieux de ladite Commission, publiés en douze gros volumes entre 1965 et 1981.



En revanche, il serait intéressant de se pencher sur les connivences entre certains leaders du monde arabo musulman et le IIIème Reich, en particulier le Grand Muphti de Jérusalem. Cela ferait un beau film historico-repentant...!

Et aussi, très intéressant d'analyser les votes aux élections de 1932-33 qui ont porté le Parti National Socialiste à la victoire; en particulier d'observer et comparer les votes des régions à majorité catholiques avec celles à majorité protestante.

Qui a voté massivement pour quel Parti? Les archives existent et ont été épluchées par certains historiens courageux...

Et aussi, très intéressant d'analyser les positions du Parti Communiste français depuis les années 20 jusqu'en 1941 par rapport au Nazisme...

© Renn Productions - Mathieu Kassovitz. Pathé Distribution

Il est facile d'accuser à tort et à travers.

Mais qu'ont fait les grandes puissances avant et pendant la guerre pour sauver les Juifs d'Europe alors qu'Hitler et ses sbires avaient, dès la fin des années 20, clairement annoncé leurs criminelles intentions ?

Auraient-elles mieux fait qu'un petit État sans armées dans une Europe déchristianisée?


Quels sont les gouvernements qui ont tout mis en œuvre pour  sauver les Juifs d'Europe en 1939 alors que depuis 1933 toutes les démocraties étaient frappées de léthargies face à l'Allemagne nazie ?




Et si Costa-Gavras usait de son talent pour tourner un film sur la tragique épopée du paquebot Saint-Louis?




Le "Saint Louis" sous bonne escorte à l'entrée du port de la Havane.

(à suivre...)

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pandaranol 02/06/2011 01:29

PandaranolJ'ai bien aimé cet article, merci à toi.

Seotons 05/11/2010 12:24

SeotonsMerci d'avoir partagé cette info

Carpentier francine 13/02/2008 11:46

Merci de défendre la mémoire du Grand Pape Pie XIIj'ajouterais l'article écrit pour la défense de Pie XII, du père Daniel-Ange, dans son livre "l'Eglise O ma joie " :
"...Parmis eux tous, le grand Pie XII, odieusement calomnié, cloué au pilori. Les historiens juifs eux mêmes prennent sa défense. Le rabbin Dalin de New-York, demande même qu'il soit reconnu comme juste parmi les nations : "Je crois que le Pape Pacelli a été le plus grand soutien des juifs". Pinhas Lapid estime à huit cent soixante mille les juifs sauvés directement par lui. Déjà, Golda Meir faisant un vibrant éloge à sa mort, comme les rabbins Herzog, Israël Zolli, la United Jewish Appeal, de même l'"Union des Communautés Israèlites" proclame une "journée de gratitude" pour son action, etc... De fait, Pie XII donna l'ordre à tous les couvents de Rome de cacher les juifs, Lui-même le fait au Vatican, ainsi que tous les évêques d'Italie (celui de Gênes en sauve huit cents, celui d'Assise trois cents, etc...). Il donne l'or qui manque pour éviter la déportation, dans les vingt-quatre heures de deux cents juifs. Hitler, en I942, le condamne à mort. Le soldat Beaulieu est condamné par un tribunal militaire pour avoir distribué son message de Noël de I942. Déjà Pacelli, nonce à Berlin, atterré par "Mein Kampf", sonne partout et sans cesse l'alarme. Sur quarante quatre discours, quarante dénoncent le péril imminent. Il ose appeler les nazis "faux prophètes de l'orgueil de Lucifer", les idéologies "possédées par la superstition de la race et du sang". Il rédige pour Pie XI, la condamnation absolue du nazisme dans "Mit Brenender Sorg" (le grand rabbin de Paris : Pie XI a condamné l'antisémitisme comme inconciliable avec la foi dans le Christ"). Dès 1937, le premier, il emploi le mot "extermination". Après les sanglantes représailles suite à la lettre de l'épiscopat hollandais, il brûle un projet de déclaration où sa colère explosait. Le grand rabbin du Danemark : "Si le Pape avait parlé, Hitler aurait massacré beaucoup plus que six millions de juifs et, peut-être,des millions de catholiques". Et le procureur Kempner à Nuremberg : "Toute action de propagande par l'Eglise Catholique, aurait été un suicide". Il s'est tu, alors pour éviter le pire. Il a agi pour limiter le pire. »

Père DANIEL-ANGE : "L'Eglise, ô ma Joie".

richter 12/02/2008 18:55

bravo... et merci !

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg