Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 22:19
Quand réalité et fiction semblent s'opposer.

Cela peut paraître contradictoire, ce n'est pas forcément l'exactitude des détails, décors et accessoires qui assurent la qualité d'un film historique. Ce serait trop techniquement facile!

Pour reconstituer un certain passé, le cinéma est obligé de transposer, donc de prendre certaines libertés avec l'Histoire savante et parfois même avec les faits.
Trouvez-vous celà choquant?
L'essentiel est d'exprimer la vérité d'une époque ou de personnages par une rigoureuse traduction des valeurs qui donnaient un sens à ce qu'ils étaient. Là réside la suprême difficulté, le talent réel du cinéaste.







Prenons un bon exemple de liberté prise en faveur d'une vérité, mais non de "la" vérité:  BRAVEHEART de Mel Gibson (1995).


Il a pour thème le soulèvement écossais de 1297-1314 contre
Edouard Ier d'Angleterre

Mel Gibson a cependant créé un chef-d'oeuvre!

"Tant qu'à tromper l'Histoire, il faut lui faire de beaux enfants"

Toutes les entorses à la vérité historique qui parsèment le film ont pour but de donner à la révolte des paysans écossais une consistance passionnelle que souligne un magnifique accompagnement musical lui aussi enraciné...Plusieurs batailles sont remarquablement reconstituées même si, dans le détail, on s'écarte souvent des faits historiques.

Dès les premières images sur fond envoûtant de musique gaélique, le spectateur est emporté dans le monde des passions fortes, des engagements irrémédiables, des hommes qui sont de vrais hommes.
Une voix off annonce ce que sera l'esprit film: " L'Histoire est écrite par ceux qui ont pendu les héros...".
Dans Braveheart, une fois n'est pas coutume, elle sera contée du point de vue des vaincus. C'est plaisant et instructif... Le récit s'organise autour de William Wallace (superbe Mel Gibson), robuste descendant de la petite noblesse écossaise qui prit la tête du soulèvement de 1297 contre l'envahisseur anglais. Pour les besoins du scénario et de sa dramaturgie, la biographie et les aventures du héros sont fortement arrangées. Le film nous dit que toute sa famille avait été exterminée par les occupants anglais lorsqu'il était enfant, ce que la vraie chronologie dément.
Armoiries royales d'Ecosse (avant 1300)
La conquête de l'Ecosse par Edouard Ier ne commence qu'en 1296 (bataille de Dunbar). A cette époque, Wallace avait déjà la trentaine. Contrairement à ce que montrent les premières séquences, il n'a donc pu, vers l'âge de dix ans, veiller la dépouille sanglante de son père tué par les Godons. Il s'en faut de vingt ans au moins... Inutile de protester véhémentement à cette entorse historique; il y en a beaucoup d'autres. Elle sont compensées par des scènes magnifiques par lesquelles s'ouvre le spectacle.
Sous un ciel chargé de pluie, voici la masure des Wallace dans les Lowlands. Deux cavaliers sautent à cheval, le père de William et son fils aîné, grands Ecossais taillés à la hache, portant le kilt et le tartan. Ils ont les visage marqués par une mâle dureté et les sens en alerte. De sous le chaume, ils vont extraire deux épées qui s'y trouvent cachées. A ce geste, on comprend que la liberté a déserté l'Ecosse puisqu'il faut dissimuler ses armes. On comprend en même temps que la résistance a commencé... Les scènes suivantes, horribles de réalisme, font comprendre que les anglais ne sont pas des enfants de choeur... Le petit William fait connaissance avec l'horreur et la perfidie.
Toutes les entorses à la vérité historique et les multiples exagérations qui parsèment le film ont pour effet de donner à la révolte des paysans écossais un contenu passionnel que souligne un superbe accompagnement musical tout aussi enraciné. Plusieurs batailles sont remarquablement reconstituées, même si, dans le détail, on s'écarte souvent des faits historiques.


Mais à Stirling (11 septembre 1297), contre une impressionnante charge de soldats anglais à cheval, les meilleurs de l'époque, galopant la lance basse, le chef du soulèvement écossais, Willian Wallace, notre héros, invente une arme secrète: au dernier moment, ses Ecossais relèvent à l'oblique de longs épieux sur lesquels viennent s'empaler chevaux et cavaliers.
Cet épisode est exact: les Anglais imiteront la tactique à
Azincourt contre la chevalerie française...

Un an après leur défaite de Stirling, les Anglais prendront leur revanche à Falkirk (22 juillet 1298) sous le commandement d'Edouard Ier.C'est l'occasion d'une extraordinaire reconstitution par images numériques; on assiste au tir parabolique de flèches sifflantes et meurtrières lancées par les archers gallois. Les Ecossais succomberont...
Ecrasante victoire anglaise, Falkirk brise pour un temps la résistance écossaise.
La majeure partie de la suite du film est largement inventée: le piège tendu  par Robert Bruce pour capturer Wallace, ou la scène ridicule montrant Isabelle de France Sophie marceau) déclarant à son beau-père Edouard Ier sur son lit de mort (il ne mourra que deux ans plus tard) qu'elle est enceinte des oeuvres de Wallace...
Jugé comme rebelle , torturé publiquement, celui-ci est exécuté à Edimbourg en 1305, ce qui nous vaut des flots d'hémoglobine tels que les aime Mel Gibson.
Le film se termine sur la revanche posthume de William Wallace à la bataille de Bannockburn, prés de Stirling, le 24 juin 1314. Les Anglois sont taillés en pièces. Reconquise par l'épée, la liberté de l'Ecosse se maintiendra jusqu'au XVIIIe siècle . Elle perdra définitivement son indépendance à la bataille de Culloden, le 16 avril 1746.
Parmi les paysages admirables des Highlands, le spectateur s'est laissé envahir par la grandeur sauvage de l'épopée qui lui a été contée.
Voilà un film qui ne dispense ni le pacifisme, ni l'éloge de la moindre couardise, ni l'amour de l'autre, mais la solidarité avec les siens.
Sur le mode épique, il narre la saga d'un peuple qui pratiquait avec bonheur la fraternité clanique associée à la célébration de l'individualité selon une harmonique livrée longtemps avant par le modèle homérique.
Les Ecossais servirent la France dans les Régiments dévolus à la protection du roi depuis Charles VII jusqu'à Louis XVI.

Aujourd'hui, les temps ont changé, les Ecossais sont au service de Sa Grâcieuse Majesté... 

 Il semble que le réchauffement climatique ait gagné l'Ecosse, mais la résistance continue...

Le Clan des Mc Gregor fièrement représenté par Ewan...
(à suivre...)


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg