Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:59

 

 

  L'art cinématographique au service de la propagande politique: l'exemple allemand.

 

 

HitlerJugend flag

 

 

 

 

 

LES DIEUX DU STADE

Berlin, du 1er au 16 Août 1936.

 

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin 36


 

 

 

 

 

 

Video>OLYMPIA de Leni Rifensthal

Le 1er août 1936 s'ouvrent à Berlin les Jeux de la XIe Olympiade de l'ère moderne.

La capitale allemande fut désignée pour la seconde fois comme pays organisateur , mais les Jeux de 1916 avaient été annulés pour cause de guerre mondiale et de suicide collectif de l'Europe...

Pour fixer sur la pellicule cet évènement mondial, les autorités du IIIe Reich choisissent une femme de grand talent qui a déjà fait ses preuves avec le chef-d'oeœuvre documentaire de propagande "Le Triomphe de la Volonté".

Elle a à peine trente quatre ans et s'appelle Leni Rifensthal (1902-2003).

 

 

 

 

 

Allemagne_Leni_Riefenstahl_bei_Dreharbeiten.jpg

  

Leni Rifensthal était une professionnelle d'une exigence technique très allemande; le travail de  montage de son documentaire Olympia, dura dix huit mois. Née à Berlin d'une famille prussienne pourtant austère, elle reçut également une formation artistique de haut niveau qu'elle put exprimer autant qu'elle le désirait.  
 

 

 

 

 Leni-portrait.jpg

 

 

 

 

 

 

Leni Rifensthal s'était fait remarquer pour ses multiples talents (danseuse, comédienne,réalisatrice) dès les années 20, sous la République de Weimar. Mais c'est surtout à partir de la prise du pouvoir par Adolf Hitler (1933) qui appréciait cette jeune artiste, qu'elle put exprimer son génie. Pourtant,en tant que femme, Leni pouvait penser qu'elle ne pourrait guère être remarquée en sa qualité de vraie professionnelle,en restant devant la caméra. C'est le contraire qui arriva, lorsque les nouveaux dirigeants allemands lui demandèrent de filmer la réalisation du Rassemblement du Congrès de Nuremberg en 1934. Ce chef-d'œoeuvre de propagande, "Le Triomphe de la Volonté", propulsa Leni Rifensthal au sommet de l'art cinématographique.

 

 

 

 

 

 

 

Le Triomphe de la Volonté (Triumph des Willens) eut un succès immense, un triomphe qui dépassa les frontières du Reich et reçut plusieurs récompenses à l'étranger.Dans ce film exceptionnel, Leni Rifensthal exprima tous ses talents à travers un style de prises de vues très innovant dans le documentaire dorénavant érigé au rang d'œuvre artistique: fondus enchaînés, travellings, gros plans de trois quart mouvants au ralenti, vues du ciel, utilisation des gammes de gris,des ombres,une absence de commentaires qui renforce toute la puissance de l'image...Un style lyrique, emphatique et grandiloquent très efficaces,  traduisant les changements profonds qui étaient en train de s'opérer en Allemagne sous la férule d'un chef charismatique.

Tout le peuple et en particulier la jeunesse, tinrent une place centrale et adhérèrent avec enthousiasme aux projets de civilisation annoncés.  

 

 

Allemagne-Aff-Triumf-des-willes.jpg

 

Le Triomphe de la Volonté deviendra rapidement un film-culte,un monument, envoyant un message très clair au monde et en particulier aux démocraties, sur les fondements et les objectifs du IIIe Reich: désormais, il faudra compter avec une Allemagne fière et forte... 

 

 

 

 Allemagne-Triomphe-Volonte.jpg

 

Le Triomphe de la Volonté,Nuremberg 1934:une fête païenne et mystique où se montre tout un peuple, debout,fier et hyperconfiant. Une Allemagne qui renaît de ses cendres,après l'humiliant Traité de Versailles, une Allemagne regénérée où règnait enfin l'ordre, condition préalable à la paix intérieure et à la mobilisation; une Allemagne  décidée à ne plus être humiliée.

Chaque image du film traduit la notion d'ordre et de puissance, où l'individualisme s'efface au profit d'une nation, d'un seul peuple, jeune, uni, galvanisé, qui s'est rangé derrière son chef pour un destin commun.C'est aussi par l'art et la technique que s'opéra la révolution nationale-socialiste. Indéniablement, la dimension esthétique du IIIe Reich eut un rôle puissant de séduction auprès de la jeunesse allemande et d'ailleurs...

"Nous t'appartenons!".

 

 

 

 

 

Allemagne-arno_breker_porte_glaive_03.jpg

 

   Oeuvres sculpturales d'Arno Breker.

 

 

 

 

 Allemagne Arno Breker

 

 

 

 Allemagne grace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allemagne Jeux 36

 

 

C'est dans ce contexte que Berlin accueillit les Jeux Olympiques d'été de 1936.

Très vite, ces J.O prirent une signification politique.Plusieurs pays demandèrent le boycottage de ces Jeux "dévoyés" et tentèrent d'organiser des Jeux alternatifs, les "Olympiades populaires", à Barcelone.Mais l'Espagne, déjà en proie à de graves désordres provoqués par des luttes entre factions communistes, anarchistes et socialistes, était un pays chaotique,où régnait la terreur par les assassinats politiques et religieux, sans doute un symbole de la peur qu'inspirait le bolchévisme. La guerre civile éclata le 16 juillet du fait du "Pronunciamento" de généraux ulcérés par les excès d'une minorité très agissante de militants d'extrême-gauche. Parmi les officiers nationalistes résolus à en finir avec le désordre, figurait  un certain Francisco Franco.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espagne-FranciscoFranco.jpg

 

Le général Franco mettra fin aux désordres et à l'état de chaos où se trouvait l'Espagne depuis l'abdication du roi Alphonse XIII en 1931.Selon les historiens, la République espagnole était minée par des luttes intestines et n'avait pu apporter ni la démocratie, ni la paix civile: la guerre civile fut donc inévitable...
 

 

 

 

Allemagne-Berlin-pavoise-olympic-36-0.JPG

Berlin pavoise: le nouveau régime veut séduire et montrer au monde entier que l'Allemagne est redevenue une puissance...Même Winston Churchill deviendra un admirateur affiché du IIIème Reich.

 

 

 

 

Allemagne-Olympie-Constantin-Kondylis-Berlin-Jeux-ete-193.jpg Constantin Condylis part d'Olympie avec la flamme olympique.

 

 

Allemagne-Fritz-Schilgen-Berlin-36-Arrivee-de-la-flamme-ol.jpg

 

 

 

 

 

 

Allemagne Fritz Schilgen Berlin 36 Arrivée de la flamme ol

 

 

La flamme d'Olympie qui arrivera triomphalement à Berlin pour ouvrir les Jeux de la XIe Olympiade de l'ère moderne. Leni Rifensthal montra dans son film la filiation historique entre la Grèce et la Germanie païenne avec un lyrisme propre à cet événement. La façon dont elle utilisa les nuances de gris et les ombres,l'exaltation des corps, était propre au style de l'école cinématographique allemande, fondée par de nombreux cinéastes de talent tels Murnau, Fritz Lang et tant d'autres dont Leni se sentait la digne héritière.

 

 La flamme partit d'Olympie(Grèce), portée par l'athlète Constantin Kondylis, traversa sept pays jusqu'à Berlin où elle fut transmise à Fritz Schilgen.

 

 

 

Allemagne 1er août 36 Olympic Berlin

 

 

 

 

 

Allemagne-Hitler-salue-drapeau-olympique-ouverture-1er-aou.JPG

 

 

 

 

Allemagne-Olympic-36.jpg

 

 

 

 

allemagne-Berlin-36-Fritz-Schilgen.jpg

 

Arrivée de la flamme à Berlin, portée par l'athlète allemand Fritz Schilgen, en franchissant la Porte de Brandebourg.

L'idée de la flamme olympique vint d'un Allemand, le Dr Carl Diem et fut inaugurée lors des Jeux de Berlin 1936.

 

 

 

 

 Allemagne-Olympique-36-arrivee-flamme-dans-le-stade.JPG

 

 

 

 

 

 -Allemagne-Berlin--36-Stade-olympique.jpg

 

 

 

 

 

Acclamation du public allemand au Führer lors de l'Ouverture des Jeux.

"WIR GEHOEREN DIR!"

"Nous T'appartenons!"

 

 

Le stade olympique, d'une capacité de 100 000 places,construit par l'architecte Werner March, accueillit une foule immense, accourue de 49 pays participants pour admirer 3967 athlètes.

3632 hommes et 335 femmes.

Le serment olympique fut écouté par tous les spectateurs en un silence quasi religieux, prononcé par l'haltérophile allemand Rudolf Ismayer, après avoir assisté à un magnifique défilé des Jeunesses hitlériennes (Hitlerjungend). Alors que la Marche d'hommage de Richard Wagner fut entonnée par l'orchestre, le Chancelier Adolf Hitler pénétra dans le stade sous le salut nazi des spectateurs et rejoint dans les tribunes par le comte Henri de Baillet-Latour, président du Comité international olympique ainsi que les membres du comité d'organisation.

Un court enregistrement du baron Pierre de Coubertin fut diffusé dans l'enceinte:

"L'important aux Jeux olympiques n'est pas de gagner, mais d'y prendre part, car l'essentiel dans la vie n'est pas tant de conquérir que de bien lutter".

Peu après,Adolf Hitler déclara officiellement l'ouverture des Jeux Olympiques de Berlin, sans autre discours. La flamme olympique entra dans le stade après un relais de 3000 athlètes.

 

 

 

Entrée extérieure du Stade Olympique: une architecture monumentale de Werner March, un génie, s'inspirant du Colisée de Rome.Bien évidemment, Adolf Hitler utilisa les Jeux comme vitrine du IIIe Reich, en montrant au monde éberlué et quelque peu admiratif, les prouesses et la supériorité du nouveau régime, illustrant "Le Triomphe de la Volonté" de tout un peuple, après seulement trois années de pouvoir.  

 

 

 

 

 Allemagne-Berlin-36--jesse_owens1.jpg

 

 

 

Mais la vraie révélation-vedette de ces Jeux, fut le Noir américain Jesse Owens qui décrocha quatre médailles d'or pour son pays, les Etats-Unis, grande démocratie,  où néanmoins, sévissaient encore une ségrégation raciale affichée.

Hitler refusera de serrer la main de Jesse Owens et sortira de la tribune des officiels, vexé de constater une entorse à la théorie de "la supériorité de la race aryenne"...et à l'ensemble des thèses racialistes en vogue en Europe depuis l'époque romantique et largement reprises par le nouveau régime.  

 

Allemagne-36-Olympic-owens.JPG

 

 Owens est photographié à côté du champion allemand Lutz Long avec qui il se liera d'une réelle amitié. La veuve du champion américain confiera bien plus tard que son mari avait reçu plus de marques de respect de la part des  sportifs allemands que de ses compatriotes présents à Berlin.

 

 

 

 


 

 

Jesse Owens remportera quatre médailles d'Or.Il déclara, en rentrant aux Etats-Unis, qu'il reçut davantage de marques de respect à Berlin que dans son propre pays; dans la capitale du IIIe Reich, il pouvait voyager en autobus à côté des Blancs... 

 

 

 

 

 

 

Allemagne-Berlin-36-Jesse-Owens-Lutz-Long-Naoto-Tajima-0.JPG

 

 

Jesse Owens, médaille d'or, Naoto Tajima (Japon) et l'Allemand Lutz Long: une amitié et une admiration réciproques naîtront entre les deux athlètes lors de ces Jeux...

 

 Allemagne-luz_jesse_.jpg

Jesse et Lutz: deux amis. 

 

 

 

 

 

 

Les athlètes allemands sortirent largement vainqueurs de ces Jeux Olympiques d'été de Berlin 1936 avec un total de 89 médailles suivis des États-Unis avec 56 médailles.Du point de vue sportif, 49 nations et 3963 athlètes (dont 331 femmes) prirent part à 129 épreuves dans 19 disciplines.

Les athlètes furent logés au village olympique de Dallgow-Döberitz, ayant à leur disposition  une salle de cinéma, de théâtre, de music-hall et une bibliothèque. Chaque chambre disposait d'une salle de bain et du chauffage central.

 

 

 

 

 

 Allemagne-Jeux-36-Une-agence-de-voyage-americaine-0.JPG Agence de voyages aux Etats-Unis en 1936.

 

 Excellant dans l'art de la communication, les dirigeants du IIIe Reich et en particulier le docteur Goebbels,mirent sur pied une véritable stratégie publicitaire et de marketing en vue de diffuser la meilleure image possible de la nouvelle Allemagne.Non seulement par  l'art cinématographique, la TSF mais aussi par une nouvelle technique dont les dirigeants allemands avaient, avant tout le monde, compris l'importance: la télévision.Trois cent cinquante postes de télévision furent alors installés chez des particuliers ou dans des lieux publics dans les grandes villes du Reich. Tous les médias furent donc ainsi mobilisés pour couvrir un tel évènement .

 

 

 

 Allemagne-Mein-Kampf-Olympic-36.jpg

 

 

Stand de vente dans l'enceinte olympique du livre-programme d'Hitler qu'il avait écrit en prison en 1924: "Mein Kampf" où il développe toute sa pensée et toute sa future politique pour redresser l'Allemagne.A l'époque, les lecteurs furent peu nombreux et peu convaincus.

 

 

 

 

 

 

 Allemagne-Foule-acclamant-Hitler-Stade-Olympic-Berlin--36--.JPG


 

La foule acclamant Hitler lors de son entrée dans le stade olympique.

Ils ont eu tort ceux qui, en 1925,avec un haussement d'épaules, ne crurent pas à ça...

 

 

 

 

Allemagne-maquette-site-olympique-36-0.JPG

 

 

Stand d'informations pour les journalistes étrangers, avec maquette, sur le site olympique.

 

 

 

 

 

 Allemagne-Olympia-36-atlhete-saut-perche.JPG

 

 Allemagne-les_dieux_du_stade_BD-2fb1f.jpg

 

 Allemagne-Leni-36-Femmes-gym.JPG

 

 

Dans Olympia, Leni Rifensthal exalta et magnifia les corps.Ce culte païen du corps, venu de la Grèce antique, satisfaisait parfaitement l'idéologie païenne du régime national-socialiste. Tous les artistes allemands sympathisants du IIIe Reich, produisirent des oeuvres exaltant "l'homme nouveau", l'Aryen, à travers sa force physique et une esthétique néo-gréco-romaine, en réaction à l'art "décadant" qui était à la mode sous le régime bourgeois "enjuivé" de la République de Weimar.

 

 

 

 

 

Allemagne otto dix rue de prague 1930

 

Exemple d'art "dégénéré":

Otto Dix, "La rue", Prague 1930.

A partir de 1933, dés leur arrivée au pouvoir, les Nationaux-socialistes interdirent et détruisirent les productions "artistiques dégénérées et enjuivées" qui, selon eux, étaient étrangers et indignes du génie allemand. Le peuple, et en particulier la classe ouvrière,les paysans et la jeunesse hitlérienne adhérèrent largement à ce "nettoyage" du paysage artistique allemand.

Indéniablement, la dimension esthétique du nouveau régime eut un pouvoir puissant de séduction sur la jeunesse, épine dorsale du IIIe Reich.

 

 

 

 

 

 

 Allemagne triumph will crowd

 

 Nüremberg, 1933.

 

 

 

 

 

 Allemagne-Josef-Korad-Camaraderie-steel.gif

 

Josef Korad, "kameraden"; 1937

 


  

Allemagne Rudolf Hermann 1902-1994

 

             Les dieux sont immortels..."Vous serez comme des dieux"...

 

 

 

 

 

 

Dieux-Nus-dieux2.jpg

Les Dieux du Stade sont immortels...

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

emule 27/03/2011 21:34

pas mal du tout !

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg