Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 20:33
Aprés les Français en 54, les Américains, ces "tigres de papier", sont vaincus:
30 AVRIL 1975: Chute de Saïgon...La dictature communiste va s'étendre sur toute l'Indochine...


USA 1975 Chute Saigon
USA-fall_of_saigon-1-.jpg
Évacuation dans la panique de civils par le toit de l'ambassade US.
Abandonnée par les Occidentaux, la République du Sud Vietnam, une des dernières démocraties du sud-est asiatique, s'écroule lamentablement dans un chaos apocalyptique.


Une page d'Histoire est tournée... Un nouveau Vietnam va naître . Un nouveau Cambodge... De nouvelles souffrances; de nouveaux espoirs...
Ces pays et ces peuples de l'Indochine, perle de l'Empire colonial français, forcent l'admiration et ont suscité de nombreuses oeuvres cinématographiques, plus ou moins connues, plus ou moins réussies, et plus ou moins historiquement justes.
Mais le plus souvent, excepté Pierre Schoendoerfer (ancien reporter sur le terrain, là où la réalité vous colle à la peau), les réalisateurs sont tombés dans l'esprit partisan le plus caricatural: le "blanc" est souvent odieux et/ou pitoyable...Dommage, car la réalité est bien sûr plus complexe.


Réalisateurs français




Indochine (1991) de Régis Warnier.
Tous les ingrédients requis pour que le succès soit au bout de cette grosse entreprise: Catherine Deneuve en femme colon énergique; Jean Yanne en flic cynique et sentimental qui se bat à lui seul "contre toute l'Asie"; un bel officier français amoureux d'une Vietnamienne princesse et révolutionnaire; une grande plantation; l'Hôtel Continental de Saïgon; la baie d'Along; le bal de de Poulo Condor; le lac Léman pour les négociations de Genève en 1954, où l'on retrouve la princesse rescapée dudit bagne dans la délégation communiste...
L'actrice Linh Dan Pham, jeune fille française d'origine vietnamienne, a découvert son pays natal en y tournant le film.




 Carte-Empire-colonial-francais-entre-les-2-guerres.jpg
Indochine-carte-Vichy.jpg


Carte de l'Indochine: Tonkin au nord, Annam au centre, avec Hué, la capitale impériale, et la riche Cochinchine au sud avec le delta du Mékong; les trois Ky réunis forment le Vietnam.
Cochinchine, été 1938: Monsieur Balsan est propriétaire d'une plantation (les Hautes Terres) qu'il gère avec une intelligence du coeur qui lui attire le respect et l'affection de son entourage mais surtout  certaines inimitiés...
Quelqu'un cherche même à l'assassiner.

Empire-Tigre-street.jpg
Empire-Tigre-Giraudeau.jpg
 
 


Mené comme un film policier, cette oeuvre nous fait sentir les liens affectifs qui pouvaient se lier entre certains colons et les autochtones sans toutefois sombrer dans la naïveté la plus niaise et parallèlement, la détermination des militants communistes pour faire accéder leur pays à l'indépendance.





L'Amant de J.Jacques Annaud (1991)


Libre adaptation du roman de Marguerite Duras,dont certains passages sont récités par la voix de Jeanne Moreau.
L'histoire d'une jeune Française qui échappe à la déchéance de sa famille de colons ruinés, grâce à sa liaison avec un Chinois riche et raffiné.
         Sensualité tropicale assurée...




Diaphana Films

Un barrage contre le Pacifique (2009) de Rithy Panh (d'après un roman de Marguerite Duras): dans l'Indochine des années 30, une femme, Madame Dufresne, se bat contre vents & marées pour construire un barrage susceptible de protéger des rizicultures.
Dans ce rôle, Isabelle Huppert brûle d'un feu intérieur qui rend le personnage extrêmement émouvant, sans oublier le talentueux Gaspard Uliel dans le rôle de son fils Joseph.

Gaspard Ulliel. Diaphana Films

Joseph (Gaspard Uliel) trompe son ennui comme il peut...




Le climat de l'Indochine est chaud, humide et pénible pour les petits Français ;
France-Gaspard.jpg

et l'on y attrape une maladie de la langueur et de l'ennui qui s'appelle aussi "le mal jaune"...


Dien affiche

Diên Biên Phù (1992)
Tournée au Vietnam, moins de quarante années après la cuisante défaite française, la reconstitution en couleurs d'une bataille mythique; la musique de Georges Delerue au milieu du fracas des explosions, est poignante.
Indochine-relief.jpg

C'est à Dièn Bièn Phù, prés de la frontière du Laos, que le destin de l'Indochine française fut scellé...
(Voir mon article sur Pierre Schoendoerfer)

Carte-dien-bien-phu.jpg
Dien Bien Phu retour prisonnier

Ciné Classic

L'excellent Jacques Perrin est le sous-lieutenant Torrens.
317

 

 


La 317e Section de P.Schoendoerfer(1964)
Nord Laos, 1954; commandés par le jeune "sous-lieutenant Torrens",trois Français et des soldats laotiens, tentent désespérément d'échapper au Vietminh, vainqueur à Diên Biên Phù, au cours d'une longue marche.
L'horreur de la guerre est présentée sobrement, sans mépris pour l'adversaire.
Le sous-lieutenant commence sa mission impeccablement ganté(même pour fumer ses cigarettes). Il la finit avec une balle dans le ventre, demandant à ses hommes de ne plus s'encombrer de lui, de le laisser avec une grenade à portée de main pour se faire exploser si les fauves viennent la nuit...
"...C'est dégueulasse..." dit-il à "l'adjudant Willsdorf" (Bruno Cremer), sans qu'on sache s'il parle de sa propre situation ou de la guerre en général.
Ce fut la révélation de Schoendoerfer, admirablement secondé par son chef opérateur, Raoul Coutard, autre ancien combattant de l'Indo.
Sorti en même temps que le roman éponyme de l'écrivain cinéaste,le film fut tourné au Cambodge avec l'autorisation du roi Sihanouk.




Le Crabe-Tambour (1977)

France Crabe


Toujours d 'après un roman de Schoendoerfer, l'ultime adieu d'un ancien officier de marine (Jean Rochefort) à son ex-subordonné (J.Perrin), en présence d'un médecin militaire (Claude Rich) sur fond de souvenirs d'Indochine. L'action se situe en avril 1975, juste avant la chute de Phnom Penh et de Saïgon, avec écho de ces évènements à la radio, pendant une campagne de pêche dans le Grand Nord...La mer est tempétueuse, mais ce sont l'Indochine et l'Algérie qui hantent la mémoire des derniers soldats de l'Empire colonial.
L'honneur, l'amitié virile,le panache, le stoïcisme de ceux qui ont beaucoup vécu, la conscience d'appartenir à une espèce en voie de disparition, toujours mis en image par Coutard.


Vision Distribution

Là-haut (2004)


Sorti sur les écrans en plein cinquantième anniversaire de Dién Bién Phù, ce film reprend, avec les mêmes acteurs, les grands thèmes des oeuvres précédentes. Pourquoi, en 1978, un cinéaste qui rappelle curieusement Schoendoerfer lui-même, a-t-il disparu pendant un tournage en Thaïlande?
Quels liens avait-il avec le général vietnamien que les services secrets français ont voulu faire évader d'un camp de rééducation communiste avec l'aide de partisans montagnards?
Les anciens baroudeurs, les grands reporters: toute la mythologie "asiate" est au rendez-vous (avec des moyens réduits).
Le film est inspiré d'un roman éponyme; mais le journaliste vétéran de l'Agence France Presse, plein de secrets, y a été remplacé par une plume du Figaro.


2_freres_1.jpg


Deux Frères (2004)

Cambodge, les années 20: Treize ans après l'Amant, Jean-Jacques Annaud pose de nouveau ses caméras dans l'ex-Indochine pour conter l'histoire de deux petits tigres d'une même portée vivant dans la jungle, dans les ruines d'un temple.
Ils sont capturés.
L'un va dans un cirque où on l'abrutit.
L'autre part dans la ménagerie du roi du Cambodge où on le dresse à devenir méchant pour un combat d'animaux.
Confronté à son frère, il le reconnaît, l'épargne et s'enfuit avec lui.
Belle histoire, grand succès public porté par "la nostalgie d'Indochine", bien que le roi du Cambodge et l'administrateur français soient représentés de façon caricaturale.
Un film drôle et bouleversant.


"La colonisation du point de vue des tigres"
Le Figaro Magazine


TFM Distribution

Holy Lola (2004)
de Bertrand Tavernier


Ce titre, c'est le nom d'une petite Cambodgienne adoptée par un couple de Français moyens ( les acteurs Isabelle Carré et Jacques Gamblin) après une longue bataille contre la bureaucratie de l'actuelle Phnom Penh.
Le sujet est délicat.
Hors caméra, des diplomates occidentaux disent en avoir assez des "adoptants" impatients qui " vont faire leur marché" dans des orphelinats cambodgiens en ignorant tout des usages locaux. Il ne suffit pas de parodier les salutations à la cambodgienne en joignant les mains, comme le font nos Français pour être au diapason.
"L'adoption engendre la corruption", constate dans le film un fonctionnaire cambodgien désabusé.
Les modernes "adoptants" s'indignent de cette corruption  avec une bonne conscience de nantis qui vaut bien celle des anciens coloniaux.
La rivalité franco-américaine surgit même en ces matières. Au jeu des cadeaux qui font avancer les dossiers, les Américains semblent les plus adroits et les mieux équipés, puisque, comme le constate avec dépit un personnage du film, les orphelins les plus "intéressants" sont déjà "retenus sur catalogue" aux États-Unis.

 
IMAGES INCONNUES. LA GUERRE DU VIETNAM
de Daniel Costelle (1997 et 2005).

 
USA-vietnam-Napalm.jpg


En 1996, l'armée américaine verse aux National Archives, fonds public de documents cinématographiques à Washington, des bobines tournées en 35 et 16 mm couleur par quatre jeunes opérateurs d'Hollywood dont le service militaire consista à filmer pour l'État-major.
Différentes des actualités tournées par les journalistes, ces images, pour la plupart couvertes par le secret militaire, sont soudain accessibles au public. D. Costelle et son équipe se rendent à Washington et sélectionnent quarante heures de rushes. Puis il monte cent cinquante-six minutent de projection et rédige une bande-son pour ces séquences muettes à l'origine. Un an plus tard, ce travail, accompli avec l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), est diffusé par France 3, en trois épisodes distincts. le tout sera  repris sous forme de DVD par les éd. Montparnasse en 2005.
Plusieurs plans rappellent tellement les célèbres scènes de "fiction", notamment dans Apocalypse now, que, se dit-on, certains grands réalisateurs américains avaient sûrement eu l'occasion de les visionner, ou, au moins, en avaient entendu parler...


Réalisateurs américains
(le cinéma comme thérapie au secours de la mauvaise conscience)


Carlotta Films



The Deer Hunter de Michael Cimino
(1978)
Le départ au Vietnam de trois jeunes Américains (Blancs) dont un seul (Robert de Niro) reviendra entier.
Construit en trois périodes d'environ une heure chacune, ce long film décrit les ravages physiques (un amputé des deux jambes parmi ces trois jeunes) et psychiques de la guerre.
Sans manichéisme, il ose montrer un vietcong lançant une grenade sur des femmes et des enfants réfugiés dans une cachette pendant l'attaque d'un village. Il met aussi en scène la barbarie d'un petit cadre communiste obligeant ses prisonniers américains à jouer à "la roulette russe".
Ce film-culte a été récompensé par un oscar en 1979.

Affiche française. Zoetrope Studios

Apocalypse Now de Francis Ford Coppola

(1979)
Un très long film inspiré par un court roman: Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad (1902).
Le "Marlow" de Conrad, remontant lentement un fleuve africain, perdait la foi en la "mission" de l'Occident là-bas...
"Willard" (Martin Sheen), capitaine des Forces spéciales américaines chargé d'éliminer le "colonel Kurt" (Marlon Brando) devenu un seigneur de la guerre incontrôlable aux confins du Vietnam et du Cambodge, découvre que la "folie" qu'il est chargé de neutraliser a en fait gagné toute l'armée américaine.
Attaque de village par des hélicoptères de combat au son de La Walkyrie, partie de surf entre deux carnages: la machine de guerre américaine n'est plus au service que d'une contagieuse barbarie intérieure. le début du complexe de culpabilité des Américains, la perte de leur "innocence" impérialiste.
Détourné, Apocalypse Now, a donné leur nom à un bar de nuit à Ho Chi Minh-ville et à une boîte branchée à Hanoï!





Charlie Sheen. Collection Christophe L.

Platoon d'Oliver Stone
(1986)
Appartenant au même peloton (platoon), deux sergents américains en opération prés de la frontière cambodgienne en 1967.
L'un, "Barnès", est brutal et sans idéal. L'autre, "Elia" croit encore que les Américains sont là pour faire le "bien".
Entre les deux, "Taylor", fils de bourgeois volontaire pour le Vietnam, s'interroge et perd ses illusions.
Hollywood gagné par la mauvaise conscience...

USA gde Affiche né 4 juil


Né un 4 juillet d'Oliver Stone
(1989)

Tiré d'un témoignage éponyme publié en 1976 par Ron Kovic, né le 4 juillet 1946, engagé dans les Marines en 1964, victime en 1968 d'une blessure qui le laissa paralysé, Kovic, refusant son statut de "héros", fut l'une des figures du mouvement contre la guerre.

Marines US tatouéUSA ne-un-4-juillet-1989 TCruise hurle
USA ne-un-4-juillet-1989
Avec Tom Cruise dans le rôle de Kovic, le film montre la misère sexuelle des invalides, la façon parfois désinvolte dont ils étaient soignés dans les hôpitaux pour vétérans.
Beaucoup des trois mille Américains blessés dans la guerre du Vietnam s'y reconnurent.


Entre ciel et terre d'Oliver Stone
(1993)

"Entre le Vietnam et l'Amérique, entre le ciel et la terre, les larmes"...
Une jeune vietnamienne se trouve écartelée.
Pour raconter la guerre vue par une femme, Stone a adapté le célèbre récit de Le LY Hayslip, When heaven and Earth changed places,paru en 1989.
Il l'a simplifié fusionnant en un seul personnage les deux Américains qu'elle avait épousés successivement.






Au début du film, Le Ly (l'actrice Hiep Thi Le) est torturée à l'électricité par un soldat sudiste sous le regard impassible d'un conseiller yankee. Pourtant, c'est du côté des Américains qu'elle cherchera le salut, en travaillant sur une de leurs bases, en leur accordant épisodiquement ses faveurs, en se faisant épouser par celui qui la sortira du Vietnam. "Les Américains faisaient partie de nous-mêmes", dit-elle à propos de sa famille de villageois bouddhistes que violentent tout à la fois le Vietcong et l'armée vietnamienne "fantoche" soutenue par les États-Unis.
Les séquences les plus fortes sont celles de l'arrivée en Californie, dans une famille d'Américains boulimiques qui "veut la faire manger pour le Vietnam tout entier".
Mais le ton général est péniblement larmoyant.


Warner Bros. France

Comme dans toutes les guerres, les femmes eurent à subir les pires violences.

Collection Christophe L.

Full Metal Jacket  de Stanley Kubrick
(1987)


Quelques volontaires pour le corps des marines s'entraînent au Dakota du Sud sous les ordres d'un instructeur vociférant.
Celui-ci n'hésite pas à évoquer l'assassin de Kennedy pour montrer "ce qu'un homme décidé peut faire avec un fusil". Normal puisque le titre fait référence aux cartouches tirées par le fameux M16 de l'armée américaine.
Puis c'est le départ pour la vraie guerre.
L'humour de défense des combattants ne les préserve pas tous de la folie.
La fin du film est censée se dérouler dans Hué dévastée par les combats de 1968.
Impossible pour qui visite aujourd'hui l'ancienne capitale impériale de ne pas penser à certaines scènes...bien que le décor fût une friche industrielle de la banlieue londonienne transformée à grand renfort de palmiers d'importation.
 
Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr















city_of_ghosts_wallpaper.jpg

Matt Dillon et Natascha McElhone. Capitol Films

City of Ghosts

 de Matt Dillon (2003)
cityghst.jpg
Matt Dillon, le jeune sex symbol des années 80 a muri pour devenir un talentueux réalisateur...

Matt-Dillon.jpg
Jimmy, un malfrat américain, est en exil forcé à Bangkok suite à une escroquerie à l'assurance. Apprenant que Marvin, son partenaire et mentor, a refait surface au Cambodge, il se lance à ses trousses pour récupérer sa part. Mais l'homme qu'il cherche est introuvable et Jimmy ne va pas tarder à voir la situation lui échapper.
J'ai été agréablement surprise par ce film ! L'ambiance y est très particulière alternant les paysages exotiques et une bande son typique. Le scénario est bien fait, on ne s'attend jamais vraiment à ce qui va se passer. Les dialogues ne sont pas trop abondants mais ils servent parfaitement bien le film. Enfin, on ne peut s'empecher de s'attacher à certains personnages... Dommage qu'on ait pas plus parlé de ce film à sa sortie !
Critique de Little 15 in Allociné

Réalisateurs vietnamiens 

Odeur-papaye-verte.jpg
"Le cinéma est un monde en soi, c'est un langage, une nationalité..."
Tran An Hung
Le réalisateur vietnamien Tran An Hung est le pur fruit de l'Empire colonial français: un fruit riche en goût, en délicatesse, un goût raffiné comme il est rare d'en trouver en Occident...

Le virage de l'économie de marché en 1986 posa des problèmes à l'industrie cinématographique vietnamienne, qui dut faire face à la concurrence de la vidéo et la télévision. La production chuta drastiquement à partir de 1987.

 

Pourtant, un certain nombre de réalisateurs continuait à produire des films d'Art et d'Essai, comme Trần Văn Thủy qui réalisa Hà Nội trong mắt ai? (Hanoi Through Whose Eyes?, 1983 et Chuyện tử tế (Story of Good Behavior, 1987), Trần Anh Trà avec Ngoui công giáo huyện Thống Nhất (A Catholic in Thống Nhất District, 1985), Trần Vũ avec Anh và em (Siblings, 1986), Ðặng Nhật Minh avec Cô gái trên sông (Girl on the River, 1987), Nguyển Khắc Lợi avec Tướng về hưu (The Retired General) et Ðặng Nhật Minh avec Mùa ổi (Guava Season, 2001).

 

Le film de Trần Văn Thủy Tiếng vĩ cầm ở Mỹ Lai (The Sound of Violin in Mi Lai) remporta le prix du meilleur court-métrage au 43e Asia Pacific Film Festival en 1999. Đời cát (La Vie de sable) de Nguyễn Thanh y remporta le prix du meilleur film quelques années plus tard.

 

Le film de Bùi Thạc Chuyên Cuốc xe đêm (Night Cyclo Trip) remporta le 3e prix dans la catégorie courts-métrages au Festival de Cannes en 2000. La même année, une coproduction franco-vietnamienne, La Saison des goyaves de Nhat Minh Dang atteint une diffusion internationale.

 

Les productions européennes tournées au Viêt Nam sont toutefois plus connues, comme L'Amant et Indochine, ainsi que certains films de Tran Anh Hung et Tony Bui.

 

L'Odeur de la papaye verte remporta la caméra d'or au Festival de Cannes en 1993.

 

Ba mùa (Trois saisons, 1998) de Tony Bui remporta plusieurs prix au Sundance Film Festival en 1998 et devint la première nomination vietnamienne aux Oscars en 2000 (pour le meilleur film étranger).

 

Gardien-de-buffles.jpg

 

 

Cà-Mau est une région de l’extrême sud du Vietnam où les basses terres rencontrent la mer. Là-bas, les gens vivent au rythme des saisons. Six mois par an, les terres sont inondées. L'eau, souvent considérée comme un symbole de vie, est ici également un symbole de destruction et de mort. Mais l'eau est également nécessaire à la pêche et à la culture du riz. Les buffles, animaux de trait indispensables à la culture de riz, sont pour les habitants de cette région de la plus haute valeur. De leur survie dépend la vie des hommes.

 

Dans les années 40, lors de l’occupation française en Indochine, Kim, quinze ans, doit mener les deux buffles familiaux loin des terres inondées du Sud. Il devient l’ami de Det, un autre gardien de buffles. A travers ce voyage dans un pays recouvert par l’eau, il découvrira une vie dure au milieu de bandes de brigands, parsemée de combats, de marches forcées, de viols … et au bout de ce voyage initiatique, il lui sera révélé, avec douleur, ses origines.

 

Gardien-de-buffle-2.jpg


 

 

Une autre coproduction européenne, Mùa len trâu (Gardien de buffles) de Nguyễn Võ Nghiêm Minh, a remporté plusieurs récompenses, dont une au Festival du Film de Chicago en 2004.

 

Ces dernières années, les réalisateurs vietnamiens essaient de reconquérir le grand public avec des films plus facile d'accès. L'un des plus grands succès locaux de ces dernières années est ainsi Lưới trời (Heaven's Net) de Phi Tiến Sơn, un film sur la corruption dans le procès du gangster d'Ho Chi Minh Ville, Nam Cam.

 

Encore plus gros succès, le film de 2002 de Le Hoang Gai nhay (Bar Girls), décrivait la vie nocturne d'Ho Chi Minh ville sur fond de menace du SIDA, et comportait la première scène "topless" approuvée par le gouvernement. Il inspira une suite, Lọ lem hè phố (Street Cinderella) en 2004. Dans la même lignée de films "grand public", citons Nu tuong cuop (Gangsta Girls), et quelques comédies romantiques comme Hon Truong Ba Da Hang Thit (Truong Ba's Soul in Butcher's Body) en 2006 et Khi dan ong co bau (When Men Get Pregnant) en 2004.

 

Parmi les intervenants favorisant l'introduction du Cinéma vietnamien en Occident et particulièrement en France, on peut citer l'association lyonnaise Asiexpo qui existe depuis 1995 et qui organise notamment, le Festival Cinémas et Cultures d'Asie qui se déroule annuellement et qui propose un programme éclectique autour des Cinémas asiatiques.

En outre, Asiexpo édition a édité un livre sur le cinéma vietnamien: Le cinéma vietnamien. Ce livre, en français et en anglais dispose d'un DVD d'interviews de plus de 2h en VOST anglais et français. Ce recueil d’articles croise des éclairages variés pour sortir de l’ombre ce cinéma vietnamien et en faire connaître la richesse.




Le nouveau cinéma vietnamien est en quête de sa mémoire collective et de ses racines où l'amour et les sentiments les plus profonds tiennent une place privilégiée...

Il est aussi un vecteur de la démocratisation d'un régime qui croule sous la corruption.
 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Viet Kieu 07/09/2013 04:35

Parler d'occupation est un outrage!

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg