Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 08:17

 

 

 

 

 

 

 

France-jeanne-menotee-small.jpg

 

 

 

 

France-Aff-jeannecaptive.jpg

 

 

 

 

Lettrine J lutiniste vignetteEANNE CAPTIVE

 

 

 

A l'automne de l'An de Grâce 1430, Jeanne la Pucelle est captive, abandonnée de tous...

Elle saute de la tour du château de Beaurevoir, où le seigneur Jean de Luxembourg, allié des Bourguignons et des Anglais, la retient prisonnière. Retrouvée inerte, elle est ramenée dans sa cellule, puis soignée par un médecin qui tente de briser son mystérieux silence. Car Jeanne a décidé de ne plus parler depuis que ses voix divines ont disparu...

Vendue aux Anglais, elle est escortée jusqu'à Rouen, où aprés un procés inique, l'attend la mort sur le bûcher.

Jeanne captive est l'histoire, rarement racontée, d'un des ultimes épisodes de la vie de sainte Jeanne d'Arc. Ce n'est ni la Jeanne exaltée et combattante, portée par la grâce des débuts, qui nous est donnée à voir,  ni la fille hardie qui déroute ses juges, du procés sans honneur ni vérité  de 1431. Mais une Jeanne seule, abandonnée de tous et tout d'abord de Dieu Lui-même, semble-t-il... Une Jeanne mutique, désarmée, en pleine nuit spirituelle: mise à nu, au sens propre comme au sens figuré; mais pourtant solaire...

 

France-Jeanne-soldats.jpg

 

 

France-quinzaine-Cannes.png

 

Fasciné par cette "femme porteuse d'infini", le réalisateur Philippe Ramos la filme en gros plan, presqu'avec recueillement, scrutant à travers chaque millimètre de peau, chaque mouvement de cils, un reflet de l'immensément grand. Malgré son désir d'effacement, sa Jeanne crève l'écran. Clémence Poésy lui prête son visage diaphane et plonge dans ce silence qui laisse entrevoir la présence de Dieu.

Très elliptique, délaissant le registre religieux, ce qui est  en l'occurence une "prouesse" dont certains  cinéastes européens ont le secret: parler d'une sainte en la laïcisant (V.aussi le Jeanne d'Arc de Besson).  Ce film est truffé d'images symboliques qui pourra en rebuter plus d'un. Ramos ne fait rien pour rappeler l'imagerie traditionnelle (surtout,restons créatif...) et même s'il s'attache à quelques vérités et détails historiques, il ne peut cependant s'empêcher de tomber dans le piège redoutable de la sécularisation du personnage, en la montrant dés le début, candidate au suicide, ce qui est quasi impensable pour une personne de cette époque médiévale où l'Espérance chrétienne est encore bien vivante, malgré ou à cause des temps particulièrement difficiles. Qui plus est pour une Jeanne d'Arc, même "désespérée"...

 

 

France-Jeanne-Clemence_Poe.jpg

 

 

  Jeanne aurait-elle outrepassée sa mission ? : faire couronner le roi de France légitime et délivrer Orléans.

  Est-ce par orgueil qu'elle continue une lutte qui la dépasse ? Ce serait la raison pour laquelle "ses voix" l'auraient abandonnée...

 

Armoiries-Jeanne_d-Arc-pierre.jpg
Armoiries supposées de Jeanne d'Arc

 

 

 

La nuit du 20 au 21 fut passée dans l'une des tourelles du château d'Eu.

L'étape dut comporter les sept lieues environ qui séparent Eu de Dieppe. Enfin, c'est peut-être au village de Bosc-le-Hart qu'elle s'arrêta le soir du 22. La journée du 24, veille de Noël, étant un dimanche, on ne devait pas se soucier d'aventurer l'escorte dans une ville remplie de la foule des jours de fête. L'arrivée de Jeanne ne pouvait être absolument tenue secrète, et la prisonnière qui, selon les passions politiques de chacun, éveillait la sympathie ou l'aversion, devait chez tous susciter la plus intense curiosité.

"Tout le monde désirait la voir" diront plus tard deux Rouennais.

En fait, même dans cette ville de Rouen qui est alors l'une des places où la monarchie anglaise se sent la plus sûre d'elle-même (c'est pour cette raison que le procés de Jeanne va s'y dérouler), où réside la plupart du temps le régent Bedford, où l'on a fait venir, pour créer un courant d'opinion, le petit roi Henry VI, les ennemis de Jeanne craindront  ce contact avec la foule:très vite, les séances les séances du procés auront lieu à huis clos, et les deux où le public pourra apercevoir l'héroïne , à St Ouen et  au Vieux Marché, il y aura du tumulte et des pierres jetées; "on les montrait du doigt", dira un témoin, parlant des juges de Jeanne et de leurs assesseurs.

 

France-maisonn-jeanne.gif Maison familiale de Jeanne à Donrémy en Lorraine (gravure du XIXe siècle). Ses parents étaient des paysans relativement aisés, installés sur une terre de labourages et pâturages; Jeanne, comme tous les jeunes enfants de paysans, gardait les troupeaux au prés. Jusqu'au jour où la divine Providence bouleversa sa vie ordinaire pour bousculer le cours de l'Histoire de France...Le plus souvent, le doigt de Dieu ose se poser sur les âmes les plus humbles.

 

Aussi Jeanne dut-elle être amenée dans la soirée du samedi 23 décembre au château de Bouvreuil, qui allait être sa dernière station; cela correspond d'ailleurs aux étapes normalement parcourues par une troupe à cheval. Elle passa donc la journée de Noël dans une tour de ce château qu'habitait aussi le jeune roi; ainsi se réalisait la prophétie de ses voix qui lui disaient qu'elle ne serait "délivrée" avant d'avoir vu le roi des Anglais...

La tradition veut que dans cet ancien château, élevé par le roi de France Philippe Auguste (1165-1223), ce soit la Grosse Tour, appelée Tour de la Pucelle, encore debout au début du XIXe siècle,qui ait été la prison de Jeanne d'Arc. C'est dans cette tour, "dans une chambre située sous un degré, du côté des champs", que s'écoulèrent les cinq mois de sa passion: " Il y avait là un lit sur lequel elle couchait, et une grosse pièce de bois sur laquelle était une chaîne de fer, avec laquelle elle était liée par des fers de pied pendant la nuit ". en butte aux vexations des geôliers anglais, et même, à plusieurs reprises , prés d'être par eux violentée, elle eut à lutter contre la maladie, contre l'isolement, rompu seulement par les visites inamicales que lui rendirent certains seigneurs anglais, comme le comte de Stafford, ou -pire encore- par les entretiens doucereux que l'abominable Nicolas Loiseleur  tentait d'avoir avec elle, pour la prendre en défaut, en se faisant passer pour un compatriote et un ami, alors qu'il était un collaborateur à la solde des Anglais.

 

France-chateau-Bouvreuil-rouen.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette tour reste le témoignage de l'injustice totale, criante, du procés de Jeanne: certains auteurs, quelques juristes de notre temps en particulier, ont curieusement voulu réhabiliter Cauchon, ont soutenu que son procés fut mené dans les formes requises et fut bien un procés de foi et non une affaire politique; mais il y a un fait contre lequel aucun argument ne tiendra jamais, un témoignage concret et irréfutable: la tour d'un château  qui est une place forte anglaise et qui plus est, une résidence du  roi d'Angleterre, où Jeanne, jugée pour un prétendu  procés d'hérésie, est détenue en prison laïque, et gardée par des hommes-d'ailleurs tous Anglais- au mépris de toutes les règles des procés d'Inquisition  d'aprés lesquelles elle eût été enfermée dans une prison d'église, et gardée par des femmes. La véritable sentence de condamnation a été prononcée par Cauchon lorsque, après l'"abjuration", à la demande de jeanne : " A présent, gens d'Eglise, menez-moi en vos prisons", il répond: "Menez-la où vous l'avez prise". C'est ce qui lui permettra de la confondre de "relapse", en la mettant dans l'obligation, pour se défendre contre les violences de ses géôliers, de reprendre cet habit d'homme auquel elle a déclaré renoncer. Contre ce fait de la prison laïque, de la Tour de Rouen, aucune argutie ne réussira jamais à innocenter  Cauchon (1371-1442) et à libérer sa mémoire de la terrible accusation portée par Jeanne elle-même, au matin de son supplice: "Evêque, je meurs par vous".

 

Carte-France-1429.jpg

A cause d'une querelle dynastique où le roi d'Angleterre revendiquait malhonnêtement la Couronne de France, une guerre éclata qui dura cent ans, durant lesquels le beau et puissant royaume des Lys faillit disparaître. Les fèlons, les traitres et les brigands pullulèrent; la misère se répandit là où jadis, la prospérité et le bonheur règnaient; et le pauvre roi de France se retrouva bien esseulé... Mais Dieu, qui aime la France plus que toute autre nation sur la Terre, car elle est la Fille aînée de Son Église, ne le permit pas. Il suscita donc une jeune fille, une Pucelle, et arma son coeur et son bras pour libérer et sauver la France.

 

 

L'itinéraire de Jeanne se réduit désormais à l'intérieur de cette enceinte du château  de Philippe Auguste. Les interrogatoires commencent le 21 février, après deux mois de la dure détention; les séances étaient d'abord publiques; dès le 10 mars, elles ont lieu à huis clos dans l'enceinte du château; l'instruction était considérée comme terminée le 17 du même mois. Dans les séances des 28 et 29 mars, on lut à Jeanne l'acte d'accusation, puis ce furent le réquisitoire et les "admonitions", parmi lesquelles celle du mercredi 9 mai, où Jeanne fut menacée de la torture; le bourreau, Maugier Leparmentier, était là avec ses instruments, mais on n'osa les appliquer sur le corps de la Pucelle...

 

France-Jeanne-devant-ses-juges.jpg

Devant ses juges, Jeanne fit preuve d'un bon sens et d'une clairvoyance qui déroutèrent les clercs les plus instruits...


Le 14 mai, jeudi après la Pentecôte, Jeanne est conduite au cimetière de St- Ouen, à côté de l'abbaye du même nom. C'est ce jour-là que les habitants de Rouen purent la voir pour la première fois; elle n'a d'ailleurs pas eu à traverser la ville, l'abbaye étant proche des remparts, mais la nouvelle avait fait accourir les gens... Descendue de la charette qui l'avait amenée, la prisonnière, vêtue de ses habits d'homme, ayant à ses côtés l'huissier Jean Massieu, put voir la mise en scène qui avait été préparée pour l'impressionner: dans une tribune se tenaient les juges, Cauchon et le vice-inquisiteurJean Lemaître, et leurs assesseurs; avec eux, ceux qui menaient réellement le débat,  soit un certain nombre d'Anglais, clercs ou laïcs, en tout premier lieu, le "cardinal d'Angleterre", évêque de Winchester, Henry Beaufort, l'un des bâtards de Jean de Gand, duc de Lancastre, et par conséquent, l'oncle du Régent Bedford. C'est de lui que Cauchon prend les ordres, et, au moment où Jeanne fera sa soumission, il se tournera vers lui, demandant à mi-voix que faire...

 

France Jeanne Clemence Poe

 

Non loin, un bûcher avait été préparé, auprés duquel se tenait le bourreau; on fit monter Jeanne sur une petite estrade; Jean massieu, en sa qualité d'huissier, demeura auprés d'elle, tandis que l'un des universitaires délégués par la Sorbonne, le verbeux Guillaume Erard, déployait son éloquence. Jeanne lui répondit ironiquement:

" Vous prenez grand-peine pour me convaincre".

 


A la fin de la scène, un autre personnage s'approchera d'elle, Laurent Calot, secrétaire du roi d'Angleterre, qui prendra sa main pour l'obliger à tracer, à défaut d'une véritable signature comme celle que Jeanne a plus d'une fois apposée sur ses lettres, une croix au bas de la cédule d'abjuration.

Jeanne est ramenée dans sa prison. Elle n'en sortira plus que pour parcourir, vêtue de la robe grossière des condamnés, coiffée d'une mitre portant l'inscription infamante: " Apostate, idôlatre, hérétique, relapse", la distance qui sépare  château de la place du Vieux-marché. Frère Martin Ladvenu, qui l'accompagne, a reçu sa dernière confession et lui a donné la communion; frère Isambart de la Pierre l'escorte aussi, et ne la quittera que pour aller chercher, sur sa demande, une croix à l'église St Sauveur toute proche.

 

France-Jeanne_d-Arc_bucher.jpg

 

Rien ne reste aujourd'hui, sur cette place, de ce qui pourrait évoquer le souvenir de Jeanne; l'église St Sauveur  a disparu; une plaque marque, à terre, l'emplacement du bûcher, et l'on a dessiné aussi, sur le sol, l'endroit où s'élevaient les deux tribunes, celle des clercs, et celle sur laquelle on fit monter Jeanne le temps de laisser, une dernière fois, pérorer un universitaire, maître Nicolas Midy. On la fait ensuite descendre de l'estrade, et gravir l'échafaud de plâtre sous lequel sont amoncelés les fagots. A ce moment-là, selon les règles de l'Inquisition, juges et assesseurs auraient dû se retirer et Jeanne aurait dû être conduite devant le tribunal séculier, seul qualifié pour prononcer la sentence de condamnation, et pour la livrer au bourreau. Mais on néglige cette formalité, et de fait, personne n'a de doutes sérieux sur les véritables auteurs de cette condamnation.

Quant à Cauchon, il tiendra à assister aux derniers moments de sa victime, espérant entendre de sa bouche cette rétractation qui le justifiera. Huit jours plus tard, ne va-t-il pas tenter de faire attester officiellement que Jeanne  aurait renié ses voix? Mais retrouvant un semblant de courage et d'honnêteté, le notaire du procés, Guillaume Manchon, refusera d'enregistrer ces témoignages posthumes.

 

France-Jeanne-d-Albert-Pasche.jpg Jeanne au bûcher d'Albert Pasche

 

La foule, maintenue à distance par des hommes d'armes anglais, ne voit plus de Jeanne qu'une silhouette indistincte à travers la fumée et les flammes, devant lesquelles frère Isambart élève bien haut la croix, comme la condamnée le lui a recommandé "afin que la croix où Dieu pendit fût en sa vie  continuellement devant sa vue", mais la foule, silencieuse et saisie d'émoi, entend le cri qui, couvrant le grésillement du feu dans les branches, emplit , d'angoisse, de supplication et d'amour la place et secoue l'air, un cri chargé, comme celui qui ébranla le Golgotha:

 

Lettrine J lutiniste vignetteésus!

 

 

 

 

Régine Pernoud (1909-1998) historienne médiéviste.

in Dans les pas de Jeanne d'Arc; Hachette,1956.

 


 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg