Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 08:05

JOHN RABE

>SITE OFFICIEL<

 

 

Nankin (Nanjin), Chine 1937

Déjà évoqué dans le récent City of Life & Death du Chinois Chuan Lu, avant de l'être bientôt par son compatriote Zhang Yimou, les massacres de masse de Nankin, éphémère capitale chinoise, perpétrés par les Japonais en 1937, sont ici évoqués sous l'angle allemand.

Cette histoire, basée sur des faits historiques, est révélée au plus grand nombre aujourd'hui,en nous apprenant que l'on peut être un membre du parti  Nazi et avoir le sens de la justice, de la compassion et sauver la vie, au péril de la sienne, de milliers d'innocents qui, en outre, n'appartiennent pas à la race aryenne.

La tragédie est ici centrée sur la personne d'un certain John Rabe (Ulrich Tukur, toujours excellent), membre du Parti Nazi, représentant de la grande firme industrielle allemande SIEMENS en Chine, qui organisa "une zone de sécurité" permettant de soustraire des centaines de milliers de Chinois à la furie des troupes japonaises et à une mort certaine.

Aidé par un médecin américain (Steve Busceni) et une enseignante française (Anne Consigny, juste un peu lourde dans son rôle),Rabe négocia pied à pied avec les Japonais, s'occupa de nourrir et de soigner les 200 000 réfugiés(!) qui s'étaient abrités dans sa zone et tenta de contrecarrer les fréquentes incursions de la soldatesque nippone.

Plus classique dans sa facture que la version chinoise que je traiterai ultérieurement, disposant de plus de moyens, le film de Florian Gallenberger est une courageuse et émouvante évocation d'une page d'histoire dont le Japon actuel a quelques difficultés à assumer la mémoire. Bien au contraire, les Chinois refusent d'oublier l'agression japonaise et particulièrement "le viol de Nankin" en 1937. Ils refusent absolument que le nom de cette ville-martyre  soit engloutie dans les poubelles de l'Histoire.

 

 

 

 

 

 


Un peuple depuis longtemps humilié.

Le peuple chinois, jadis porteur d'une brillante civilisation  , fut,tout au long du XIXe siècle, humilié par des Occidentaux arrogants et prédateurs,qui dépecèrent l'Empire du Milieu en se taillant des Concessions et en arrachant,sous la menace,au gouvernement impérial de Pékin des Traités commerciaux inégaux. 

Le meilleur exemple est "la guerre de l'opium" infligée à la Chine par les Anglais qui voulaient contrôler sur le sol chinois, tranquillement, le commerce de cette drogue, contre la volonté des autorités impériales chinoises. Ces dernières avaient bien sûr compris l'effet délétère de la consommation d'opium par les élites chinoises.

En fait, pour les Anglais, plus les élites chinoises seraient dépendantes, plus il leur serait aisé de les soumettre et de faire main basse sur ce commerce lucratif et cet immense Empire. Autrement dit, l'opium devenait pour les Anglais, une arme de soumission des Chinois, à la fois lucrative et efficace, le tout sous  le couvert de leur conception du libre-échangisme.

Puis à partir de 1931, ce fut le tour du  Japon, dirigé par une caste de généraux,qui se lança sans vergogne et avec une audace inouïe, dans une politique impérialiste des plus agressive contre la Chine et tout le Sud-est asiatique afin de piller les ressources de ces vastes territoires.

 

 

 

 

 

 


Une puissance prédatrice

Les deux tiers du territoire chinois furent conquis, à commencer par la Mandchourie au nord,au sous-sol très riche en minerais et en charbon. Annexée, les Japonais créèrent le Manchouko, Etat fantoche,éphémère vassal du Japon avec à sa tête l'ex-Empereur de Chine Puyi devenu un pantin entre les mains des généraux nippons. Ensuite, les territoires du sud de la Chine,greniers à riz, furent occupés. Toutes ces populations furent soumises à l'esclavage et  martyrisées par les armées japonaises.C'est à cette époque que les Japonais effectuèrent des recherches pour fabriquer des armes chimiques et bactériologiques de destruction massive, en procédant sur des prisonniers Chinois et des Coréens transformés en cobayes humains,à des expériences scientifiques.

Le réveil aujourd'hui, de la puissance chinoise, que beaucoup en Occident prenaient pour une fable dans les années 70, implique aussi un éveil de la mémoire collective de la nation chinoise qui aspire aujourd'hui à retrouver sa dignité... 

 

 

Steve Buscemi et Anne Consigny. Eos Films

 

 

Eos Films

 

John Rabe, homme d'affaire allemand de Hambourg, est installé depuis une trentaine d'années à Nankin (Chine) en tant que représentant de l'importante Société industrielle SIEMENS.

Rappelé à Berlin,J.Rabe donne une importante réception avant son départ définitif. Pendant le bal, Nankin, où a séjourné le Gouvernement chinois en lutte contre l'agresseur nippon depuis 1931,est soudainement bombardée par l'aviation japonaise...  

 

 

 

 

 

 

 

"Le viol de Nankin"

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 8 décembre 1937, l'armée nippone assiège la ville chinoise de Nankin où siège le Gouvernement nationaliste chinois dirigé par le général TChang Kaï Chek qui s'est allié, forcé et contraint par l'invasion nippone, aux Communistes. Le chef nationaliste chinois a réussi à s'enfuir en abandonnant une ville bondée de réfugiés ayant fui Shanghaï bombardée et occupée depuis le mois d'août par les Japonais qui y commettent des crimes horribles .

Le 13, les Japonais pénétrent dans Nankin. Rendus furieux par les lourdes pertes qu'ils ont subies et la résistance inattendue des Chinois,effrayés par la masse des populations chinoises qu'ils conçoivent comme une menace permanente contre leur sécurité,encouragés par une hiérarchie qui ferme les yeux, ils vont se livrer, durant plusieurs semaines, à des massacres de masse d'une brutalité inimaginable: viols, tortures, assassinats de milliers de civils sans défense.

Les massacres perpétrés par les Japonais procèdent de l'application de leur fameuse politique guerrière des "3 T", avalisée par l'empereur Hiro-Hito ( Sank sakusen): "Tue tout, brûle tout, pille tout".

 "Le viol de Nankin" laissera à jamais des traumatismes dans la mémoire du peuple chinois. Un de plus, aprés ceux perpétrés par les Occidentaux depuis la fin du XIXe siècle...

 

 


    

 

 

 

 

 

 

 Chine--gateau-1890.jpg

 

  1890: dessin humouristique français caricaturant l'avidité des puissances coloniales (Grande-Bretagne, Allemagne, Russie, Japon) qui se cherchent à se partager la Chine impuissante, sous "l'arbitrage" de la IIIe République française.


 

 

La Chine et ses immenses ressources naturelles et économiques  furent convoitées par les puissances industrielles occidentales dès la première moitié du XIXe siècle. Profitant de l'affaiblissement de l'Empire chinois et de ses difficultés intérieures,les puissances occidentales et en particulier la Grande-Bretagne et la France, adoptèrent à son égard une politique cynique faite de chantages, de pillages (sac des Palais de la Cité Interdite de Pékin) de bombardements des villes qui, construites traditionnellement  en matériaux très inflamables,transformaient leurs habitants en torches vivantes, de massacres et de viols des populations civiles. 

En faisant ainsi pression sur une Cour impériale terrorisée, les puissances occidentales purent obtenir des privilèges commerciaux très avantageux. Pour les Occidentaux en pleine révolution industrielle,la Chine et ses centaines de millions d'habitants, représentaient des débouchés commerciaux très importants.

Mais ces visées mercantiles étaient en butte à un choc de civilisations et à des différences importantes de mentalités: les Empereurs et surtout l'Impératrice Xici n'étaient pas dupes et regardaient les Occidentaux avec méfiance et un certain mépris.

 

 


 Chine-Tseu-Hi-imperatrice-douairiere-photo.jpg

 

 

 

 


L'impératrice douairière Cixi (Tseu-Hi)de la dynastie Qing, d'origine mandchoue, qui règna sur une Chine moribonde, de la moitié du XIXe siècle jusqu'à sa mort en 1902. Elle s'opposa, comme elle le put, aux appétits insatiables des Occidentaux et à un empire nippon réveillé par les modernisations de l'ère Meiji.

En revanche,elle s'opposa à toutes les tentatives de modernisation de l'Empire du Milieu, ce qui précipita sa chute en 1911.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 chine-Palais-Ete.JPG

 

  Nouveau Palais d'Eté, bâti au début du XXe siècle,classé aujourd'hui au patrimoine de l'UNESCO.

 

 

 

 

 18 octobre 1860

 

Premier sac du Palais d'été.

Attaque des troupes occidentales contre Pékin et pillage des Palais impériaux.

Ces expéditions punitives contre la Chine, menées par des armées régulières occidentales, principalement britanniques et françaises,étaient suivies de massacres et de pillages afin de contraindre, par la terreur, la Cour impériale à signer des Traités commerciaux "inégaux", autrement dits uniquement profitables aux Occidentaux. 

Durant les pillages des magnifiques palais impériaux, les soldats français étaient les plus redoutables: ils détruisaient beaucoup. En revanche, les Britanniques étaient plus méthodiques: ils raflaient des chefs-d'oeuvre de l'art chinois, emballaient soigneusement et expédiaient en Angleterre. Nombre de ces chefs-d'oeuvre volés se retrouvent aujourd'hui dans des demeures de l'aristocratie britannique ou dans des musées européens.

Le gouvernement chinois actuel exige régulièrement et obtient, avec un certain succés, leurs restitutions, en exerçant leur puissance commerciale et financière à l'encontre des anciennes puissances coloniales aujourd'hui contraintes de tisser des liens commerciaux avec la nouvelle Chine...

 

 

Japon-Meiji_15ans-122--Empereur-1867.JPG

 

 

 

 


122e Empereur du Japon Meiji (1867): par une série de réformes aux forceps, il obligea les Japonais à s'adapter à la modernité; ce traumatisme permit à l'Empire nippon de devenir une puissance asiatique et d'éviter le sort piteux de l'Empire chinois.Cependant, les Occidentaux ne prévirent pas les conséquences tragiques de la modernisation du Japon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que l'Empire du Milieu s'enfonce dans un immobilisme trompeur qui lui sera fatal, l'Empire du Soleil Levant entame au pas de course des réformes draconiennes en vue de se moderniser.D'abord moderniser l'Etat en détruisant le système féodal au profit d'un Empereur sacralisé et d'un pouvoir centralisé constitué de ministres favorables aux réformes. La capitale quitte Kyoto pour s'installer plus à l'est, à Tokio. La fière nation japonaise se constitue. 

Face aux appétits des puissances occidentales en Asie, le pouvoir impérial japonais a vite compris qu'il devait moderniser l'économie en s'industrialisant et surtout, en créant rapidement une armée capable de défendre l'indépendance du Japon. Sous la houlette du jeune Empereur, une nouvelle ère s'ouvre: "l'ère Meiji".

Les dirigeants et décideurs japonais voyagent à travers l'Occident pour s'informer et apprendre. Et ils apprennent vite. De nombreux industriels, officiers, ingénieurs et autres savants, sont invités au Japon. Des contrats sont signés avec les Américains, les Anglais, les Français pour équiper et former. En quelques années seulement, le Japon devient une puissance militaire. 

 

 

 

Drapeau-Japon-Naval_Ensign_of_Japan.jpg

  Le drapeau impérial japonais représente le soleil, en l'honneur de la déesse du Soleil Anterasu, dont l'Empereur est le descendant direct, mais aussi l'ensemble du peuple japonais. A travers ce mythe solaire et religieux, se construit dans l'inconscient collectif des Japonais, le concept de race supérieure et/ou de race élue, ou encore de pureté de la race. Cette croyance, érigée en doctrine nationaliste dès la fin du XIXe siècle, sera le moteur de la volonté de domination des Japonais et la volonté de conquérir un espace vital asiatique, dans lequel tous les autres peuples autochtones sont des esclaves et/ou des sous-hommes, et/ou comme du bétail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Carte-expansion_japon_1931.jpg

 

 

 


 

Le premier conflit sino-japonais éclata en 1885, puis à nouveau en 1894-1895 au sujet de la Corée. La marine impériale japonaise, très moderne, écrasa l'archaïque marine chinoise. L'Empire nippon annexa aussitôt Taïwan et exerça sa suzeraineté sur la Corée qui, depuis plusieurs siècles était jalousement contrôlée par la Chine. Les Occidentaux découvrirent alors, médusés, que le Japon était devenu une puissance maritime avec laquelle il faudrait désormais compter.

 

 

 

France-Louis_Emile_Bertin.JPG

La marine japonaise fut créée, ex-nihilo, sur demande de l'Empereur Mutsuhito (Meiji)par un Français,le polytechnicien Louis-Emile Bertin (1840-1924, concepteur de 150 navires de guerre. C'est lui, le pionnier des navires tout en métal rivetés.

 Louis-Emile Bertin (1840-1924). L'Empereur Mutsuhito (Meiji) lui demanda de créer une puissante marine de guerre japonaise. Ainsi, les Occidentaux, en toute bonne foi, transférant des savoirs-faire et les techniques les plus modernes à l'Empire nippon, contribuèrent, d'une certaine façon, à armer leurs futurs adversaires.

 

 

 

 

 

 

 

 Carte-port_arthur-sans-noms.JPG

Déjà, à  Port-Arthur (point rouge sur la carte), lors de la guerre sino-japonaise de 1894-1895, l'armée japonaise commit des massacres de civils qui scandalisa l'opinion publique occidentale.

 

 

 

Mais c'est la guerre russo-japonaise en 1905, qui révéla aux puissances occidentales la puissance du Japon.Cette guerre fulgurante ne dura que 18 mois: la quasi totalité de la flotte impériale russe est écrasée par la flotte japonaise à Tsushima, du fait de la modernité des unités japonaises et de l'habileté stratégique de leur commandement.Nous pouvons observer sur la carte que les forces japonaises opérérèrent à partir de bases situées en Corée.

Cette guerre russo-japonaise préfigura par l'ampleur des forces engagées (2 millions d'hommes) les grands conflits mondiaux à venir. 

 

 

carte_siberie-partie-orientale-de-l-Empire-russe-et-sa-prox.JPG

 

 

 

 

1905: Le petit Japon fait barrage à l'expansion de l'immense Empire russe.

 

 

Dès lors, à partir des années 20-30,comme l'Italie fasciste en 1922 et l'Allemagne hitlérienne en 1933, le Japon, dirigé par une caste militaire, se montre de plus en plus agressif et revendique la suprématie en Asie, un espace vital, un Empire colonial. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face à l'expansion agressive du Japon, les démocraties occidentales restent impuissantes.Tout juste se succèdent quelques protestations et beaux discours au sein de la Société des Nations(SDN),auxquels le gouvernement japonais répond poliment qu'il n'a pas de leçons à recevoir de la part de pays qui se sont taillés, il n'y a pas si longtemps, d'immenses empires coloniaux par la force et la brutalité.

 

 

 


 

 

 

 

 

Les plus inquiets sont les Etats-Unis.La guerre russo-japonaise de 1904-1905 a fait surgir le Japon sur la scène géostratégique de l'Asie qui devient donc la première puissance maritime de la zone pacifique.

Le pays connaît pourtant de graves problèmes consécutifs à sa modernisation fulgurante.En cinquante ans la population est passée de 30 à 50 millions d'habitants.Cette explosion démographique engendre chez les dirigeants japonais l'idée d'une expansion devenue belliqueuse à partir de 1931...

En 1914, le Japon s'était joint aux alliés dans l'intention de tirer avantage de la guerre mondiale sans avoir à en souffrir. Aux Traités de 1919, il obtient la cession des colonies allemandes du Pacifique: îles Carolines, Mariannes et Marshall; en revanche, son intervention en Sibérie à la faveur de la guerre civile russe fut sans lendemain. Auparavant, le 21 janvier 1915, il avait présenté à la Chine ses " Vingt et une demandes", un vrai programme de protectorat. Mais la Conférence de Washington (1920-21) a contraint le Japon à en rabattre sur ses prétentions.Reculade qui fut très mal reçue par les puissants milieux nationalistes.

 

 

 Japon-Hirohito1932-il-a-31a-en-uniforme-de-Commandant-du-Qu.jpg

 

 

L'Empereur Hirohito en 1932 est considéré par son peuple comme un demi-dieu.

 

 

Le jeune Empereur Hirohito, qui assurait la régence depuis 1921, a pris le titre impérial en 1926. Au cours des années suivantes, tandis que l'économie se développe à grande vitesse, deux forces vont peser sur la géopolitique japonaise: les clans financiers (zaïbatsu)très actifs en Corée et la jeune génération des officiers qui s'insurgent et piaffent d'impatience contre l'ancienne génération des militaires de 1905.

Suivant le courant des idéologies anti-libérales de l'Entre-deux-guerres, les jeunes officiers sont hostiles au parlementarisme comme au capitalisme.Ils se font les champions de la "Voie de l'Etat impérial",idéologie autoritaire de rassemblement national autour de la personne sacralisée de l'Empereur. Leur activisme trouve une justification dans la fragilité de l'économie.Travaillant surtout pour les exportations, celle-ci est à la merci d'éventuelles fermetures de marchés extérieurs. En conséquence, les conquêtes militaires semblent seules capables de garantir ses débouchés et d'assurer ses ressources vitales en matières premières.

Pour imposer leur point de vue, les clans des jeunes officiers ont recours au terrorisme. Plusieurs personnalités, notamment les anciens Premiers ministres Inukaï et Saïto, sont assassinées entre 1932 et 1936. Les conjurés reçoivent le soutien de l'armée de Mandchourie où la pénétration japonaise s'est poursuivie de façon accélérée. A la suite de "l'incident de Moukden" (sept.1931), provoqué par les Japonais, ceux-ci ont occupé le pays, devenu en 1932 le Mandchoukouo, un État fantoche, soumis à une colonisation militaire brutale dans un esprit anti-capitaliste. Le même esprit tend à se répandre  au Japon même, sous l'influence des jeunes militaires. En dépit de difficultés de coordination entre les divers secteurs de l'économie, celle-ci s'oriente inexorablement vers la guerre... 

 

 

 

 

 

 

 Chine-puyi.jpg

 

 

 

 

 

Puyi eut un destin tragi-comique: dernier empereur de Chine puis placé par les Japonais à la tête d'un État fantoche et éphémère le "Manchoukouo". Capturé par les Soviétiques en 1944,interné dans un camp de "rééducation" maoïste, libéré pour bonne conduite,il termina enfin ses jours paisiblement à Pékin en cultivant des rosiers.

 

A la suite d'une série d'opérations menées depuis la Mandchourie, le Japon entre en conflit ouvert avec la Chine en juillet 1937.  L'armée nippone occupe Pékin, Nankin et les régions côtières. Cette action provoque de façon irréparable l'hostilité des États-Unis.

Le Japon avait quitté la Société des Nations (ancêtre de l'ONU) en mars 1933 et dénoncé en 1934 les Accords de Washington (1922) qui limitaient ses armements et sa puissance navale. Il s'est ensuite rapproché du IIIème Reich, signant avec l'Allemagne le Pacte Antikomintern en novembre 1936. Il ménage cependant l'URSS, ses visées s'orientant vers le Sud-est asiatique où se trouvent les matières premières dont son industrie de guerre à grand besoin; en particulier le caoutchouc de l'Indochine française et le pétrole des Indes néerlandaises.

 

 

Carte-expansion-Japon.jpg

 

 

L'expansion du Japon par la guerre est stupéfiante et rendue possible par l'atermoiement des démocraties et l'isolationisme des Etats-Unis d'Amérique.

 

 

Quelques rares photos de la répression nippone à Nankin; mais ces scènes se sont produites dans tous les territoires occupés par les Japonais:

 

Chine-Nankin-janvier1937.jpg Après plusieurs jours d'âpres combats, les troupes impériales japonaises, ayant contré une résistance inattendue, entrent dans Nankin: la répression contre la population civile qui n'a pu fuir sera terrifiante.

 

Chine-entree_triomphale_japs_nankin-general-en-chef-matsu.JPGChine-Nankin13-dec.37.jpgchine-nanjing-massacre.jpg Un carnage à l'image des rites sacrificiels des temps antiques où les peuples vaincus, jugés faibles, étaient systématiquement éliminés par leurs vainqueurs qui conservaient quelques individus en esclavage...China-Nanjing-Massacre-3.jpg La tuerie des femmes et des enfants prouve la volonté du vainqueur de tuer le futur de leurs ennemis.

 

 

 

China-Nanjing-Massacre-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  chinois attaches cobayes humains pour des expériences de s Ces prisonniers chinois, ne le savent pas encore: ils serviront de cobayes aux "scientifiques" japonais.

 

 

 

 

Chine-Concours_decapitation1937-Revue-Nichi-Nichi-Shimbun-S.JPG Couverture de la revue japonaise Nishi-Nishi Shimbun 1937: concours de décapitation à Nankin. Le sous-lieutenant Mukaï bat son homologue Noda 106 contre 105: l'honneur est sauf.

 

 

 

Japon-hiro_hito_1938-a-37a.jpg

 

1938: L'empereur Hiro-Hito, considéré comme un demi-dieu par son peuple, chef des Armées, passant en revue les troupes de retour de Nankin.

Pouvait-il ignorer les exactions perpétrées par son armée? L'histoire officielle l'affirme et tout les japonais feignent de le croire. Dans tous les cas, en 1945, il fut considéré par les Américains, bien que désacralisé par la nouvelle Constitution, comme "inviolable". Il paraissait comme le plus sûr garant de l'unité et la cohésion de la société japonaise et aussi, comme une "marionnette" au service des Etats-Unis.

 

 

 

 

 

 

Japon-Macarthur_hirohito.jpg 1946:L'Empereur Hiro-Hito et le général Mc Arthur qui fut le concepteur du nouveau Japon. L'Empire nippon deviendra un Etat strictement marchand sous le contrôle des Etats-Unis; pour combien de temps?


 

 

Japon-prince_yasuhiko-ordonna-le-massacre-Nankin.JPG

 

Le prince Yasuhiko : membre de la famille impériale; c'est lui qui ordonna le massacre de Nankin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Japon-hiro_hito_Ford.jpg

 

 

 

 

 

Japon-hiro_hito_nixon.jpg

 

 

 

Japon-hiro_hito_reagan.jpg Ford, Nixon, Reagan: le vieil Empereur du Japon recevra les marques nombreuses d'amitié des présidents américains, preuves tangibles de l'importance de la fidélité nippone aux Etats-Unis.

Hiro-Hito mouurra tranquillement dans son lit; les Chinois continuent aujourd'hui de maudire sa mémoire et garde une sourde rancune aux Américains et aux Japonais...

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg