Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:41

AdieuxALaReine-2.jpg

 

adieux-a-la-reine-affich.jpg

 

Juillet 1789, à Versailles.

 

 

Versailles_entree.jpg


Le château de Versailles, siège de la plus illustre monarchie du monde, se vide peu à peu de ses habitants, à la suite de la montée des périls et des évènements gravissimes qui se sont déroulés à Paris où la populace, le 14 juillet, a attaqué la Bastille, massacré ses occupants ainsi que certains notables parisiens.

La famille royale prend conscience de la gravité des évènements qui se précipitent, depuis la Réunion des États Généraux au mois de mai ...

Versailles-nuages-gris.jpg


Mais auprès de la reine Marie-Antoinette (1755-1793), sa lectrice, Sidonie Laborde, pense naïvement que rien ne peut lui arriver. Pourtant, les dépêches, les compte-rendus écrits et verbaux qui arrivent les uns après les autres au château, sont de plus en plus alarmistes. Cependant, le roi, frappé par le deuil récent du dauphin, semble incapable de prendre les mesures nécessaires au rétablissement de l'ordre monarchique à Paris, deuxième capitale du royaume.

Tout le monde retient son souffle...Dans une atmosphère de fin d'un monde.

 


 

Il y a deux films distincts dans cette somptueuse adaptation du roman de Chantal Thomas (Points Seuil): d'une part, la reconstitution historique, splendide, qui égale les meilleurs films du genre, même si l'artifice est rendu facile par les décors réels du château.

Mais Benoît Jacquot nous fait voir les parties du plus beau palais d'Europe-et pour moi, du monde- où vivaient les domestiques et certains courtisans, pas mieux logés que ceux qui les servaient: des coursives étroites, sombres et sales, donnant accès aux appartements exigus et bas de plafond.

Adieux-reine-lectrice-seule.jpg

 

 

Adieux-reine-repas-domestiques.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le Versailles de la jeune lectrice, quand elle n'est pas prés de la reine, par les yeux de qui nous vivons toute l'histoire: les trois jours qui ont vu le château se vider, les nobles s'habillant en domestiques pour ne pas être reconnus et tenter de fuir la France, pour sauver leur tête.

Il est fascinant de sentir comment  l'Histoire avec un grand H existe aussi dans de très petites choses, incomprises de ses auteurs comme de ses victimes.

Et puis, dans ce film qui se veut historique, il y a bien sûr, la marque de notre temps: celle d'un réalisateur fervent lecteur de Sade qui se plaît à pervertir et salir sciemment  l'image d'une reine martyre, avec une complaisance de voyeur, faisant de Marie-Antoinette, une lesbienne plus ou moins refoulée; c'est méconnaître le personnage qui en juillet 1789 est une mère éplorée et se révélera une épouse exemplaire en force de caractère et fidélité à un Louis XVI pris dans la tourmente et trahi de toutes parts. Il s'agit donc de la part de ce réalisateur d'un parti pris puisqu'il pouvait prendre conseil auprès d'historiens dignes de ce nom pour corriger son point de vue...

Entre la Marie-Antoinette de la petite Coppola et celle ici dépeinte par un petit Jacquot, il reste heureusement, dans l'Histoire de la monarchie française et dans nos coeurs, le souvenir inaltérable d'une reine de France qui mourut avec une grande dignité.

 

 


Comme d'habitude, la diction des acteurs et actrices est d'une médiocrité affligeante; cela vient sans nul doute, du fait que la plupart d'entre eux ne sont guère passés par la dure et exigeante école du théâtre et encore moins, cela va sans dire, par la Comédie Française.

Ce défaut, majeur, des acteurs français actuels, ne se retrouve que rarement chez les comédiens britanniques, pour qui le théâtre est au départ, un passage plus désiré qu'obligé  pour se distinguer auprès d' un public somme toute, bien plus exigeant que le public français.

Adieux-reine.jpg

 

 

Adieux-reine-couple-royal.jpg

 

 

adieux_reine-front-to-front.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette promiscuité publique entre la reine et une servante est tout simplement anachronique...

 

 

 

 

Certes, il y a les costumes et les perruques mais ils ne suffisent pas à transmettre justement un contexte historique et les psychologies souvent complexes, de personnages dont la renommée a été galvaudée par les manuels d'Histoire de la République, véritables machines à endoctriner les jeunes esprits de façon à couper le peuple français de son amour pour la monarchie.

Contrairement aux fantasmes du réalisateur Benoît Jacquot, la Marie-Antoinette de l'été 1789 n'est plus la jeune et ravissante archiduchesse qui arrive de Vienne pour s'installer dans le royaume des Lys et devenir reine de France et de Navarre en 1774. C'est une mère de famille qui s'inquiète pour l'avenir de la dynastie et donc de ses enfants. Elle pleure son fils aîné qui est mort, dans des souffrances épouvantables, d'une maladie incurable, le 14 juin au château de Meudon.

 

Marie-Antoinette1755-1793etsesenfan.jpg

M.Antoinette-with-2-children.jpg

 


Mariantoinette-2-children.jpg

 

 

Mariantoinette-en-rouge---enfants.jpgDu mariage de Louis XVI avec Marie-Antoinette naquirent quatre enfants; deux fils, Louis-Joseph (1781-1789), Louis-Charles (1785-1795) qui devient roi à la mort de son frère aîné et deux filles: Marie-Thérèse Charlotte , future duchesse d'Angoulême et Sophie- Hélène Béatrice, morte en bas âge. Sur le tableau ci-dessus, Louis-Joseph montre le berceau vide de sa petite soeur Sophie-Hélène.


France-Marie-Antoinette-Vigee.jpg

En juillet 89, la jeune et frivole Marie-Antoinette est devenue une femme d'âge mûr pour son époque,( 34 ans), une épouse et surtout une mère qui a mûri et qui se dévoue à l'éducation de ses chers enfants dont l'un, l'héritier du trône vient de mourir, le 14 juin. L'attention et l'amour que portent le couple royal à leurs enfants est pour l'époque relativement nouveau dans le milieu des princes. Louis et Marie-Antoinette sont en quelque sorte des précurseurs en la matière. Par ailleurs, déjà salie par l'affaire du collier, des libelles infâmes et des calomnies odieuses fabriqués par les révolutionnaires et même par certains membres jaloux de la haute aristocratie, la reine ne se rend plus à Paris, pas même pour l'opéra ou le théâtre dont elle raffole pourtant. C'est une femme qui s'est repliée sur sa famille et se délasse mélancoliquement dans le tout nouveau Hameau de la Reine conçu et construit par l'architecte Mique de 1784 à 1786, selon le nouveau goût pour la campagne à la suite des écrits de J.J Rousseau..

 

 

hameau-reine--Escalier.jpg

 


Seuls les intimes de la reine Marie-Antoinette sont autorisés à accéder au hameau, incontestable marque de faveur, ce qui ne manque pas d'alimenter les rumeurs sur ce qui se déroule au sein de ce domaine. Le comte de Vaudreuil, le baron de Besenval, la comtesse de Polignac avec sa fille Aglaë de Guiche et sa belle-sœur Diane, et le comte d'Esterhazy sont de ceux-là. Le prince de Ligne ne manque pas une occasion de visiter le hameau ou, pour le moins, de se tenir informé des nouvelles du lieu. La reine apprécie la compagnie de sa belle-sœur, Madame Élisabeth, et de la princesse de Chimay. Madame Campan, première femme de chambre, et la comtesse d'Ossun, dame d'atours, accompagnent la Reine en toutes occasions. On est loin des préséances en usage au château : « Je n'y tiens point de cour, j'y vis en particulière », affirme la reine.

Les enfants profitent aussi de cette relative simplicité : même Madame Royale (Marie-Thérèse), jugée par sa mère trop imbue de son rang, est envoyée ramasser avec les autres enfants du hameau les œufs du poulailler, dans un joli panier enrubanné.

 

Marie-Antoinette1755-1793etsesenfanMarie-Antoinette-habillee-en-dame-paysanne2.JPG

 

Les invitées se doivent d'être en tenue légère, robe claire de percale, fichu de gaze ou chapeau de paille. Cette nouvelle mode, qui choque certains, est imaginée par Marie-Antoinette, jamais à cours d'idées en la matière et sa couturière et complice Rose Bertin.


On y joue au billard ou au trictrac, on se promène dans les jardins le long de l'étang. On danse aussi sur la pelouse, gavottes et contredanses, au son d'un petit orchestre. La reine, pour oublier les libelles qu'elle trouve parfois sur ses meubles, aime chanter et jouer du clavecin devant ses proches. Il est rare que le roi Louis XVI se rende au hameau, la liberté de ton n'en est donc que plus aisée : les repas sont plus légers et plus simples qu'au château et on s'y amuse pendant qu'à quelques pas de là, dans un château vide de toute animation de cour, la noblesse entretient haines et jalousies. Ces collations se terminent généralement par une visite à la laiterie pour y déguster des fromages parfois mêlés de fruits rouges récemment cueillis. On se plaît d'ailleurs à côtoyer les « petites gens », à les voir vaquer à leurs occupations et on s'intéresse même à leur sort.

 

De temps à autre, la reine s'éclipse vers son boudoir au bras du comte de Fersen. Mais c'est l'après-midi du 5 octobre 1789 que, mandée par un messager du roi alors qu'elle se trouve dans sa grotte, elle jette un dernier regard vers son hameau qu'elle ne reverra plus.

 

 

 

Hameau-reine.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hameau-reine-2.jpgHameau-reine-fleurs-bleues.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'entourage de la reine s'est donc considérablement restreint et ce dés les années 84-85.


Marie-Antoinette se méfiant des ragots d'une cour qui, quelques années plus tôt, l'encensait, n'accepte à ses côtés que quelques dames dont la fidélité inébranlable lui est acquise comme par exemple la princesse de Lamballe, la comtesse de Polignac, la charmante et talentueuse  Elisabeth Vigée-Lebrun, sa portraitiste officielle qui finira par émigrer bientôt.

L'affaire du collier (1785) qui fut catastrophique pour la réputation de la reine, puisque le Parlement de Paris a "blanchi" le cardinal de Rohan, infligeant un camouflet à la souveraine,  est encore dans les esprits les plus malveillants. Les bals parés et masqués qui, au début du règne, étaient régulièrement organisés comme un rituel festif et sacré en rythmant la vie de la Cour de France,  sont plus rares  et la reine ne mise plus, comme auparavant, des sommes considérables aux jeux. Le déficit atteint, dés le milieu des années 1780, des proportions inquiétantes mais relativement moins que celles de la dette publique actuelle. A la suite de l'aide apportée aux insurgeants américains, le Trésor est vide, les impôts qui n'ont pas augmenté, rentrent mal et sont mal répartis, contrairement à l'Angleterre où depuis longtemps la noblesse est imposée.


Quelles sont les origines financières de la Révolution?

Malgré certains atouts de la gestion publique en France et notamment des atouts mis en oeuvre au temps de Colbert, ces derniers se révèlent inaptes à encadrer l'affairisme installé au coeur de l'Etat. En insistant sur les rapports sociopolitiques qui lient l'administration monarchique à ses intermédiaires financiers, Marie-Laure Legay, historienne, dans son dernier ouvrage La banqueroute de l'Etat royal ,éd. EHESS; 2012, éclaire d'un jour nouveau les paradoxes d'une gestion organisée à partir de recettes centralisées et de dépenses insuffisamment contrôlées, paradoxes sur lesquels les réformes du XVIIIe siècle ne revinrent pas. L'une des faiblesses de l'Etat royal se dévoile ainsi au lecteur: la défaillance de son contrôle financier, c'est-à-dire du contrôle de l'Etat sur lui-même.

Les aménagements techniques de la seconde moitié du siècle se révéleront trop tardifs et les réformes politiques, de Laverdy à Necker, bien trop frileuses pour satisfaire une opinion qui réclamait des comptes.

France buste Louis XVI-copie-1

Sur le plan conjugal, le couple Louis XVI-Marie-Antoinette s'est consolidé. Contrairement aux rumeurs et calomnies, Marie-Antoinette demeure fidèle à son royal époux qu'elle apprend à respecter et à aimer; elle a pénétré et reconnu son intelligence, malgré ses maladresses et son manque de charisme, sa droiture et somme toute son courage. Par ailleurs, les historiens n'ont aucun élément leur permettant de penser qu'elle fut la maîtresse du séduisant comte Axel de Fersen. Ce dernier fut sans nul doute amoureux de la reine, comme de nombreux jeunes hommes de la Cour; Marie-Antoinette fut-elle aussi amoureuse du beau suédois? Peut-être? Mais elle fut toujours très consciente de son devoir d'épouse et de reine et, même si cela peut paraître aujourd'hui excentrique et improbable, Marie-Antoinette en tant que princesse catholique eut une conscience aiguë du péché mortel; et l'adultère en était un de taille. Sans compter les risques que cela pouvait nuire à la majesté du souverain. Autant le peuple pouvait admettre que le roi eut des favorites, autant une reine adultère aurait fragilisé le règne tout entier. En conséquence, il est fort  probable que, malgré les tentations, Marie-Antoinette fut assez forte pour ne pas succomber. En fut-elle frustrée? Tout renoncement implique une blessure...

 

 

France Fragonard-Munich

Fragonnard

 

France Sade Juliette06Les gravures pornographiques imprimées en Hollande,inspirées par le marquis de Sade sont régulièrement saisies par la censure, en vain...

Adieux-reine--femme-nue.jpg

Quant à des tendances homosexuelles? N'en parlons même pas tant cette pratique déviante était jugée à la Cour, pourtant réputée tolérante, comme démoniaque...L'esprit des Lumières et des libertins n'avait pas la force d'attraction qu'on lui prête aujourd'hui, encore moins sur la famille royale; la Régence, assurée par le libertin Philippe d'Orléans, et le règne du séduisant et royal coureur de jupons Louis XV sont déjà loins. L'éducation de Louis XVI, sans être rigide, fut des plus solides dans le domaine de la morale et des moeurs chrétiennes et il en fut de même pour celle que certains esprits étriqués surnommaient avec mépris "l'Autrichienne".

 

 

 

marie_antoinette_fans.jpg

 

 

L'époque révolutionnaire commence pour Marie-Antoinette sous des signes effrayants.

 

Son fils aîné agonise, conscient, le corps douloureux, déformé par un mal incurable. Un déchaînement de libelles, un raz-de-marée de haine émanant de milieux politiques hostiles, répondent à son besoin de popularité qui  s'est tari, asséché par la bêtise et la méchanceté de ses détracteurs dont elle connaît la capacité de nuisance. La plupart  sont des nobles de nom mais non de coeur...Il y a la bourgeoisie d'affaires des grandes villes qui la considère comme un parasite oisif qui suce l'argent des caisses d'un Trésor déjà vide: elle qui fait travailler des milliers d'artistes et d'artisans grâce à ses commandes de luxe est qualifiée de"Madame Déficit".

France-Etats-generaux-couleur.JPG

5 mai 1789: Réunion des États-Généraux; il faut créer de nouveaux impôts pour renflouer le Trésor. Dés lors, tout va aller très vite: le processus révolutionnaire s'emballe...

 

Et pourtant, Marie-Antoinette, hors sa douleur maternelle, n'a pas vraiment encore le sentiment de vivre une tragédie, mais plutôt d'être confrontée à un défi qui va la projeter dans une aventure captivante. Les traits essentiels de son caractère, la passion du mouvement, le goût de la nouveauté, le désir de ne pas se laisser flouer par la médiocrité, la soif de bonheur pour elle-même et les autres ne sont point changés; mais les circonstances les ont en quelque sorte sublimés.Coquette et séductrice, elle ne l'est plus avec les galants de la Cour qui d'ailleurs commencent à fuir. Elle se sert de ses atouts pour tenter de séduire et convaincre des hommes nouveaux: Mirabeau, intelligent, rusé, vénal et très laid. Elle parvient à le rallier à la cause monarchique; mais il mourra subitement en juin 91. Plus tard, elle réussira, pour un moment, à adoucir le terrible Barnave.

Bastille.jpgParis,14 juillet 1789: dans la chaleur caniculaire,la populace moutonnière cédant à la panique, à la recherche d'armes pour soi-disant, se défendre, attaque plusieurs bâtiments royaux qu'ils saccagent, puis donne l'assaut à la forteresse-prison de la Bastille. Cet évènement d'une violence vertigineuse qui est devenu un symbole majeur républicain qui servira d'exemple à  toutes les révolutions populaires en France et dans le monde. Ce qui en dit long sur les fondements des "valeurs républicaines et démocratiques".

 

Puis, au fil des mois, usée par la douleur, les cheveux blanchis, la reine déchue est encore plus belle et majestueuse; tout le sang des Habsbourg qui coule en elle, s'aristocratise encore davantage.

Cernée dans le palais des Tuileries dans la nuit fatidique du  4 Août 1792, où la populace donne les derniers coups à la plus illustre monarchie du monde, enfermée dans la prison du Temple, isolée et gardée jour et nuit dans un cachot de la Conciergerie, elle suscite encore d'extraordinaires dévouements. En fait, à aucun moment elle ne renonce. Avant d'aller au supplice, elle fait encore preuve de coquetterie:sa dernière robe est simple, digne, élégante.

Enfin, sa bienveillance ne cède pas sous les coups des mauvais traitements et des humiliations que les révolutionnaires lui font subir: jamais, le roi et la reine de France n'ont employé la force contre leurs ennemis de l'intérieur, les pires, ne serait-ce que pour se défendre...

Auraient-ils dû?

M.Antoinette-book.jpg

 


marie-A-signature.jpg

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

dominiquelafforest 31/03/2014 15:59

merci aux inventeurs de La Toile ! Internet va permettre à la vérité,occultée depuis deux siècles,d'émerger un peu !!!

Maguelone 02/04/2012 09:39


un grand merci pour ce bel article sur cette Reine si mal connue et trop vite dénigrée !


vous entreprenez une oeuvre satlutaire et avec quel talent !


merci à vous

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg