Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 07:31

 

 

Allemagne Shmel Max schmeling portraet 255570b

 

Allemagne Affiche Max Schmeling-852842543-large

 

UNE LEGENDE ALLEMANDE

 

 

-SITE OFFICIEL-

 

 

 

Allemagne-Shmel-Max-schmeling-241x300.jpg
Le réalisateur, Uwe Boll, ancien boxeur,  nous raconte la vie et la carrière de ce boxeur allemand qui fut une idole à son époque, l'entre-deux guerre, en Allemagne. Il fut célèbre grace à son talent mais aussi parce-qu'il ne fut pas à la botte des Nazis: son entraîneur était juif et Schmeling prit des risques certains à cacher deux enfants juifs. En conséquence, le cinéma allemand peut s'emparer de cette figure emblématique, exemplaire et méritoire d'un Allemand qui aurait pu profiter des gratifications du Nazisme mais au lieu de cla, resta prudent et s'en tînt à une ligne de conduite quasi héroïque.
La séance de psychothérapie peut commencer...
Le film débute sur la période de la vie de Max Schmeling qui, pour autant, ira se battre pour défendre non le régime politique du IIIème Reich,  mais tout simplement sa patrie, comme la plupart des Allemands..
Pour interpréter le rôle de ce champion de la boxe allemande, il fallait un autre champion allemand: c'est Henry Maske, d'un incroyable talent. Par ailleurs, l'atmosphère de l'époque est bien restituée, surtout la période où les Nationaux-socialistes arrivent au pouvoir: atmosphère lourde et oppressante de rigueur, comme si la République de Weimar avait enfin offert enfin aux Allemands la paix et la sérénité, comme si le nouveau régime n'avait pas été absolument et légalement  appelé par un peuple allemand traumatisé par la défaite de 1918, affamé, fatigué et humilié par le Traité de Versailles, inquiet par la menace communiste, le chômage, l'arrogance des Alliés, pour redonner un nouveau souffle à la  puissance allemande et lui restituer la place qu'elle n'aurait jamais dû perdre.

Max-Schmeling.jpg

Max Schmeling German Movie Premiere

Published: Sep 30 2010 by: ProBoxing-Fans.com

 

MaxSchmeling2.jpg

 


The premiere of the hotly-anticipated “Max Schmeling” movie was a huge success yesterday night in Berlin where 800 guests, including many VIPs, athletes and famous actors, enjoyed the first screening. Directed by Uwe Boll, the movie about the eventful life of one of Germany´s biggest sporting heroes received a loud ovation. One legend was impersonated by another one, with former IBF Light-Heavyweight Champion Henry Maske playing Schmeling. “Max Schmeling would have liked the movie,” Maske said. “In 2002 there was the first idea about a movie and Max spontaneously said that I should play his role. That is what happened now and it was a lot of fun.”

 

 


Maske Henry

 

 

Schmeling H.Maske & partner

With Maske starring in his first-ever movie role, Team Sauerland was further represented by cruiserweight hopeful Yoan Pablo Hernandez, who played Joe Louis, Super Six contender Arthur Abraham (Richard Vogt), European Cruiserweight Champion Alexander Frenkel (Young Stribling) and Enad Licina (Jack Sharkey). Just as in real life, Ulli Wegner and Manfred Wolke had coaching roles. Top actors such as Heino Ferch (Max Machon) and Susanne Wuest (Anny Ondra) completed the star-studded line-up – in the movie and on the red carpet in Berlin yesterday. Also attending the premiere were WBO Cruiserweight Champion Marco Huck and WBA/WBC/WBO Female Welterweight Champion Cecilia Braekhus.

 

 

 

 

Allemagne-Schmeling-1928-schmeling-max-514.jpg

 

Max Schmeling en 1928: il a à peine vingt trois ans et déjà la volonté de devenir un grand champion; dans deux ans, il sera champion du monde...

 

Max_Schmeling-JUIN-30.jpg

 

Max_Schmeling--MARS-1930.jpg

 

"Zu dem grossen Box-Weltmeisterschaftskampf in Amerika! Max Schmeling bei der Arbeit am schweren Sandsack".

 

Allemagne-Schmel--Berlin-schmelin_HA_Wirtsch_1930-copie-1.jpg
En 1930, il est reçu en héros par les officiels de la ville de Berlin après avoir battu l'Américain Jack Sharkey le 12 juin. M.Schmeling devient alors Champion du monde dans la catégorie  poids lourds; il perdra ce titre deux ans plus tard, à nouveau face à Jack Sharkey.

Max Schmeling est un boxeur allemand né le 28 septembre 1905 à Klein Luckow (Mecklembourg-Poméranie occidentale) et mort le 2 février 2005 à Wenzendorf (Basse-Saxe). Il fut champion du monde poids lourds entre 1930 et 1932.

 

Allemagne-Schmel-_begruendung1max_schm-Joe-Louis-1938-eling.jpg

 

Schmeling-Joe_Louis_-_Max_Schmeling_-_1936.jpg

 

 

Max Schmeling face à Joe Louis( 6 juin 1936); le "Bombardier brun" fut mis KO par le colosse allemand à la 12ème reprise.

 

 

Allemagne-Schmel-Max-schmeling_02.jpg

Allemagne-Schmel-Josef-Korad--et-Max-Shmeling.jpg

 

 

 

 

D'une beauté sculpturale, Max Schmeling devient l'archétype de l'Allemand idéal; le grand artiste Josef Thorak (1889-1952) l'immortalise alors en sculptant son buste. Le visage du champion devient vite un modèle pour le nouvel esthétisme officiel des régimes autoritaires des années 30-40 qui remplace le très tendance art "dégénéré" des années précédentes, fort apprécié par une bourgeoisie "enjuivée, bolchévique " et "anti-allemande".

 

 

Allemagne otto dix rue de prague 1930

 

Exemple d'art" dégénéré"; une vision de la vie objectivement mortifère:

 Otto Dix (1891-1869), " Rue de Prague" 1930.

 

Art-degenere-Schiele44.jpg

 

Egon Schiele (1890-1918); Autoportrait  nu, 1910 .

La majorité des Allemands ne se reconnaissaient pas dans ce type d'art et accueillit avec soulagement son bannissement.

 

 

Allemagne grace

 

Sculpture d'Arno Breker  "Grace" (1938)

Les nouveaux  régimes autoritaires (Italie, Allemagne...) instaurent un retour aux racines et aux canons esthétiques  gréco-latins et germaniques de l'Occident.

La virilité, la féminité et la force sont exaltées...

 

Allemagne Josef Korad Camaraderie steel

Josef Thorak (1889-1952) , "Kameraden"; 1937.

 

Italia Roma Stade dei Marmi-copie-1

 

 

Italie sculpt fasc

 

Statues décorant le Stade de Marmi à Rome (1930)

 

HitlerJugend flag

 

 

 

hitlerjugend

 

hitlerjungend portrait

 

Hitler jungend OO

 

Allemagne-Hitlerjung-1930-.jpg

 

Allemagne-Hitlerjungend-copie-1.jpg

 

Indéniablement, une immense partie de la jeune génération, née juste après 1918, fut séduite par le dynamisme et l'esthétisme du IIIème Reich dont les dirigeants comprirent très tôt que la force de la nouvelle Allemagne résidait dans sa jeunesse.

Cette dernière fut strictement encadrée au sein des établissements scolaires, de la Hitlerjungend, des mouvements universitaires et ouvriers qui privilégièrent la vie en plein air. Le résultat fut rapide: chute de la délinquance, de l'alcoolisme, des maladies chroniques comme la tuberculose; en outre, la jeunesse eut un but et un projet précis dans leur vie:

"Deutchland über alles"

 

Affiche-Ballons--propaganda.jpg

 

 

Allemagne-36-Hitler-et-Goebbels-signant-des-autographes-aux.JPG

 

Hitler et Goebels, génial ministre de la Propagande et ami de Schmeling, signant des autographes aux patineurs de l'équipe canadienne pendant les JO 1936.

 

 

Allemagne Olympique 36 arrivée flamme dans le stade

Arrivée de la flamme olympique à Berlin

 

Olympic-austrian-Affiche.jpg

 

 

Allemagne Berlin 36

 

 

 

Les JO de Berlin consacrèrent le retour de l'Allemagne dans le concert des grandes Nations européennes. C'est par le sport et la Hitlerjungend (Jeunesse hitlérienne) que le nouveau régime entendait "fortifier la jeunesse allemande en l'arrachant au confort bourgeois des démocraties décadentes".

 

 

 

 

Allemagne-Shmel-Max-schmeling_portraet__255570b.jpg

 

Allemagne-Schmel-Dietrich.jpg

Très séduisant, Marlene Dietrich fut une de ses premières admiratrices...

 


Max_Schmeling_und_Anny_Ondra-MARIAGE-EHE.jpg

 

Allemagne-Shmel--Max-schmeling_frau-Anny-Ondra-1933.jpg

 


 

Mari de la star de cinéma Anny Ondra (1902-1987), il est le premier boxeur européen sacré champion du monde poids lourds le 12 juin 1930 après avoir battu l'américain Jack Sharkey.

 

Schmeling perd son titre aux points face au même Sharkey deux ans plus tard mais bat le boxeur noir américain Joe Louis le 6 juin 1936, mis à terre à la 4e reprise, puis KO au 12e round.

 

ALE-NYY-Stadium08.gif

 

The Baseball Stadium

_Yankee_Stadium-1925.jpg

 


Lors du combat revanche organisé le 22 juin 1938 au Yankee Stadium (NY city), Louis gagne par KO technique au 1er round4. Max Schmeling dira plus tard :

« Après cette défaite, je n'existais plus pour Hitler, mon nom avait disparu des journaux. »

 

 

 

Que racontent les speakers japonais? Que Schmeling était un artiste!
22 juin 1938: Joe Louis/ Max Schmeling; défaite de M.Schmeling au Yankee Stadium en 2mn45.

 


  Max_Schmeling_NYWTS-38.jpg

A New York, 1938.

(Wm. C. Greene, World Telegram staff photographer)

 

Allemagne-Schmel--Max-schmeling_soldat-1940.jpg

 

1940

 

 

PARA-yung-para.jpg

Jeune parachutiste des Fallschirmjäger; troupes d'élite qui surgissent dans le ciel bleu de la Belgique, de la Hollande et de la France en mai-juin 1940...Les démocraties sont terrifiées.

 

 


Combattant héroïque des Fallschirmjäger (parachutistes de la Luftwaffe) pendant la Seconde Guerre mondiale, ses succès sont largement exploités par le régime nazi même s'il n'en est pas un sympathisant, bien qu'il ait été un ami de la famille Goebbels. Néanmoins, son entraîneur était juif et il avait caché deux enfants juifs chez lui lors de la nuit de cristal, enfants qu'il aidera à quitter ensuite le pays.

Après la guerre, il multiplie les opérations de relations publiques avec les forces américaines. Il se reconvertit avec son épouse dans l’élevage de poules et de visons près de Hambourg. Par la suite, il devient l'ami de Joe Louis. Il paye d'ailleurs plusieurs opérations de Louis et participe à ses frais d'enterrement.

 

Allemagne-Schmel-MaxSchmeling_1.jpg

• Max Schmeling est élu boxeur de l'année en 1930 par Ring Magazine.

• Schmeling - Risko est élu combat de l'année en 1929.

• Schmeling - Stribling est élu combat de l'année en 1931.

• Baer - Schmeling est élu combat de l'année en 1933.

• Schmeling - Louis est élu combat de l'année en 1936.

• Il est membre de l'International Boxing Hall of Fame depuis 1992.

 

 

 

Max Schmeling/Steve Baer; 06/08/1933: Schmeling est sur la défensive...

 

 

Joe Louis/Max Schmeling: 02/08/1936
Max Schmeling/Steve Hamas

 

 

 

Ring_Magazine_Cover-1922.jpg

Couverture du magazine sportif "RING", 1er n° en 1922; d'abord spécialisé dans la boxe & le catch; mais cette dernière discipline fut abandonnée car elle paraissait par les puristes comme étant "folklorique".

Le magazine a élu Schmeling boxeur de l'année 1930.

Schmeling/Louis est élu combat de l'année 1936.

 


 

 

 

GRANDEUR & DECADENCE DES BOXEURS

 

 

 

 

Joe_Louis_by_van_Vechten.jpg

Joe Louis (photographed by van Verten). Champion du monde entre 1937 et 1949.

Surnommé "Le Bombardier brun"; Max Schmeling se lia d'amitié fidèle avec son ex-adversaire: plus tard Schmeling l'aida à payer des interventions chirurgicales urgentes .

1918-1981

 

 

 

En amateur, Joe Louis remporta 43 de ses 50 combats par KO. Il devient boxeur professionnel en 1934 après s'être imposé aux Golden Gloves dans la catégorie mi-lourds.

 

Le « Bombardier brun » fut champion du monde des lourds entre 1937 et 1949. Il devint champion du monde le 22 juin 1937 à Chicago. Il resta invaincu jusqu'en 1949. Au cours des vingt-cinq combats qu'il disputa pour défendre son titre, seulement trois allèrent à la limite.

 

Sa carrière fut mise en veilleuse au cours de la Seconde Guerre mondiale. Le sergent Joe Louis effectua pendant le conflit 96 exhibitions devant plus de 2 millions de soldats américains.

 

Joe Louis ne compte que trois défaites au cours de sa carrière. La première eut lieu le 6 juin 1936 face à l'Allemand Max Schmeling par KO à la 12e reprise.

La revanche entre Louis et Schmeling se tint le 22 juin 1938, et le Bombardier brun imposa sa loi à l'icône du régime nazi (qui devint plus tard son ami, payant d'ailleurs plusieurs de ses opérations et participant aussi à ses frais d'enterrement). Devant 80 000 spectateurs au Yankee Stadium, Louis terrassa le colosse Schmeling en deux minutes et quatre secondes. Il ouvrit la voie aux sportifs noirs au même titre qu'un Jesse Owens.

 


 


 Les deux autres défaites de Louis eurent lieu à l'occasion d'une tentative de come-back au début des années 1950. Il s'incline en 15 rounds face à Ezzard Charles4 puis face à Rocky Marciano, le 26 octobre 1951, par KO au 8e round au Madison Square Garden.

Joe Louis compte ainsi 3 défaites pour 65 (ou 68 ou 69 selon les sources) combats disputés chez les professionnels, dont 54 gagnés par KO.

 

Il fut désigné boxeur du siècle en 1981.

 

La ville de Détroit, où Louis habita la plupart du temps, a construit un mémorial en son honneur. Une salle omnisports, qui accueille aujourd'hui l'équipe de la Ligue Nationale de Hockey des Red Wings de Détroit, la Joe Louis Arena, porte aussi son nom.

 

Jack-Sharkey-Juozas_Zukauskas.jpg

Jack Sharkey (Juozas Zukauskas)

1902-1994

 

 

Il devient champion du monde des poids lourds le 21 juin 1932 après avoir battu Max Schmeling mais perd sa ceinture l'année suivante par KO au 6e round face au géant italien Primo Carnera.

Jack Sharkey est élu boxeur de l'année en 1932 par Ring Magazine.

Il est membre de l'International Boxing Hall of Fame depuis 1994.

 

Primo_Carnera_im_Ring.jpg


Primo Carnera (1906-1967) devient champion du monde des poids lourds le 29 juin 1933, après sa victoire par KO contre Jack Sharkey qui l'avait auparavant battu en 1931.

Certains observateurs argueront que le combat était arrangé et que Sharkey avait été payé pour s'écrouler (chose que Sharkey démentira toujours). Ce titre achève la consécration du géant italien qui devient une idole dans son pays. Une idole bien vite récupérée par le régime fasciste de Benito Mussolini et la Mafia. Bien qu'obligé par contrat de défendre son titre au Madison Square Garden, il défendra une première fois son titre contre l'espagnol Paulino Uzcudun à Rome, sous les yeux du Duce. Carnera perdra son titre l'année suivante lors de sa troisième défense face à l'américain Max Baer.

 

Max Baer infligera une véritable correction au géant italien. Bien que plus petit et plus léger, Baer enverra Carnera au tapis à 11 reprises et remportera les 11 rounds. Deux ans plus tard, il revient pour affronter Joe Louis, le tout nouveau champion du monde. Il est mis KO en six rounds. À partir de là, sa carrière décline. Sa santé est fragilisée: diabétique, on doit lui enlever un rein en 1938. En 1944, il abandonne définitivement la boxe.

 

Max_Baer_at_Speculator_NY_1935.jpg

Max Baer at Speculator, NY city, 1935; photographed by Stephania Puchlick.

 


 

 

Max Baer (1909-1959); en 1930, il s'impose comme meilleur boxeur de Californie en ajoutant 8 autres succès à son palmarès malgré deux autres revers.

Le 25 août à San Francisco il affronte le vétéran Frankie Campbell qui meurt au 5e round suite aux séquelles de ses précédents combats. Baer est acquitté par un tribunal pour homicide involontaire. Affecté au point d'en faire des cauchemars, le boxeur prendra en charge financièrement la famille du défunt. En revanche les organisateurs peu scrupuleux cacheront au public que Campbell souffrait d'une tumeur au cerveau et donneront toute la responsabilité de sa mort à Baer faisant de lui un "tueur du ring".

 

Sa réputation faite, Baer se rend dans les grandes villes de l'est des États-Unis où sont organisées les principales rencontres de boxe. Toujours traumatisé par la mort de son adversaire, il ne peut se résoudre à combattre en imposant son punch, son principal avantage et perd aux points 4 de ses 6 combats suivants contre les meilleurs boxeurs mondiaux: Ernie Schaaf, Tommy Loughran (champion des mi-lourds), Johnny Risko et Paolino Uzcudun.

 

Sa tournée dans cette région des États-Unis est un échec, Baer redevient un boxeur de second plan et retourne dans son fief d'Oakland.

De l'été 1931 à fin 1932, il se reprend et revient patiemment parmi les meilleurs mondiaux, il prend sa revanche contre Johnny Risko et Ernie Schaaf, puis bat King Levinsky et Gerald Griffith.

 

En 1933 il n'effectue qu'un seul combat (mais de taille) contre l'ancien champion du monde, l’allemand Max Schmeling. Max Baer gagne par KO au 10e round contre le meilleur boxeur d'Allemagne et sa prestation est reconnue comme combat de l'année. En attendant d'affronter le champion du monde en juin 1934 (le tenant du titre est à cette époque obligé d'affronter le challenger n°1 en juin de chaque année), Baer fait 14 exhibitions pendant l'année 1933 dont 3 contre l'ancien champion du monde Jack Dempsey

 

Le 14 juin 1934 au Madison Square Garden de New York, Max Baer se retrouve face au champion du monde italien Primo Carnera. La victoire semble acquise au champion doté d'un physique gigantesque en avance sur son époque. Baer parait faible en comparaison, pourtant dans les premiers rounds il envoie Carnera plusieurs fois à terre, imposant son punch à un adversaire qui malgré son avantage physique n'a pas le menton très solide. Carnera n'hésite pas à s'accrocher à Baer et à l'entraîner dans ses chutes. Après ce début spectaculaire et inattendu, Baer choisit de faire durer le combat, puis malmène sévèrement le champion dans les 10 et 11e rounds où Carnera retourne plusieurs fois au sol avant que l'arbitre ne mette fin à son calvaire.

 

Après cette victoire, Baer est devenu un champion à qui on ne peut opposer raisonnablement d'adversaire. Trop sur de lui, il se complait dans la facilité et parcours l'Amérique en une dizaine d'exhibition facile avant de défendre son titre en juin 1935 contre un adversaire qui semble peu dangereux: James J. Braddock.

 

Le 13 juin, le champion remonte sur le ring du Madison Square Garden. Face à Braddock actif et volontaire, il se montre provocant et hésitant. Il manque de mettre Braddock KO dans les 7e et 8e round mais perd la plupart des reprises sans jamais être réellement en danger. Braddock achève sa victoire en remportant haut la main la dernière reprise, sa meilleure de tout le combat. Baer s'illustre ainsi comme l'un de ces nombreux champions qui savent s'emparer d'un titre mais ne savent pas le conserver et le défendre efficacement.


En septembre 1935, Baer affronte l'étoile montante Joe Louis et à la stupéfaction générale, il est mis KO par le boxeur noir.

 

Le champion déchu de 27 ans ne cherche même pas à remonter au sommet de la catégorie et se contente de passer l'année 1936 à battre 25 faire-valoirs dans des combats en 6 rounds.

 

C'est en 1937 qu'il affronte à nouveau un adversaire de valeur: Tommy Farr. Il perd aux points mais gagne le combat revanche l'année suivante.

De 1939 à 1941, le boxeur californien ne fait aucun combat notable à part une victoire contre Tony Galento et perd par deux fois contre Lou Nova. Baer prend sa retraite et meurt d'une crise cardiaque en 1959.


Avec 71 victoires (53 KO) et 13 défaites (5 KO), Baer s'affirme comme l'un des meilleurs puncheurs des années 1930 et fait partie du club très fermé des champions possédant plus de 50 KO à leur actif. Il a battu les meilleurs de l'époque: Schaaf, Schmelling, Carnera mais la plupart de ses victoires ont été accomplies contre des adversaires trop faciles pour lui.

 

S'appuyant sur son punch et des enchainements de droites puissantes, il négligeait sa mobilité et sa défense. Son grand nombre de défaites est surtout dû à son manque de sérieux sur le ring, toujours provocant il perdait des rounds inutilement. Peu assidu à l'entraînement, gérant sa carrière avec maladresse, Baer a souvent hésité entre la boxe et le cinéma (il a obtenu quelques premiers rôles dont un film de boxe en 1933).

 

Max_Schmeling_stamp2.jpg

 

Finalement, par sa probité et son professionnalisme, Max Schmeling demeure un exemple dans le monde de la boxe des turbulentes années 30.

 

 

 

 

 

 

BOXING & ART

 

Russie Konstantin Somov

 

Konstantin Somov; sad boxer, 1916.

 

 

USA-Fletcher-Martin---Trouble-in-Frisco--ca-1935.jpg

Fletcher Martin, USA; Trouble in Frisco, 1935.

 

 


 

Robert-Riggs

 

 

 

Robert-Riggs-96-70.jpg

Dessin & peinture de Robert Riggs (1896-1970) 


 

USA-Fletcher-Boxing-Martin-A-Lad-from-the-Fleet--1-copie-1.jpg

Fletcher Martin; A lad from the fleet, 1935.

USA Cut Man, 1948 Fletcher Martin

 

 

Fletcher Martin, Cut man; USA, 1948

 

Grece-Michael-Tsakountakis-boxer-2007.jpg

 

Michael Tsakountatis, Greece.Boxers faces; 2007.Grece-Michael-Tsakountakis--Boxer--2007.jpg

 

USA-Beard_Two_Boxers_60x36.jpgBeard; Two boxers, 2006.

 

 


 

 

 

Carpentier.JPG

Georges Carpentier par André Noyer, 1924

 

 

 

 

USA-Boxers--Club-Night--1907.jpg

 

Two boxers in the dark; NY City.1907

 

USA-Boxers-bellows_george_Welsey-dempsey_and_firpo_1924.jpg

George Welsey,USA. Dempsey & Fripo -The Dempsey Roll-; 1924.

 

 

 

Jack Dempsey; USA (1895-1983). Il est l'inventeur d'un mouvement utilisé par les meilleurs boxeurs par la suite et qui portera son nom : le « Dempsey roll » (Roulement de Dempsey). Il représente un mouvement « de roulement » exigeant une vitesse et une force considérables au niveau des membres inférieurs. Cette technique commence par une série de mouvements d'esquives. Pendant cette étape, la tête se déplace en un modèle proche d'un huit horizontal. En accélérant son mouvement, le boxeur avance. Une fois proche de l'adversaire, le combattant pousse avec ses jambes et utilise l'élan créé par le mouvement de balancier pour envoyer ses coups, souvent des crochets puissants et précis, au corps et au visage tout en se balançant, toujours dans le sens du « huit horizontal » pour maintenir l'élan et pour éviter les coups. Cependant, la montée verticale (aux extrémités du huit horizontal) est prévisible rendant le Dempsey Roll vulnérable aux contres précis et aux poussés adverses.

 

USA-Boxing-Stag-at-Sharkey-s--1909--George-Bellows.jpg

 

George Bellows,USA. Stag at Sharkey's; 1909.

 

USA-Boxing-Eakins_Thomas-1844_1916-Taking_the_Co.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thomas Eakins (1844-1916), USA, Taking the count.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

boxing-at-the-Young-Mens-Christian-Ass-Camp-1937.jpg

Boxing at the Young Men's Christian Association Camp, 1937, Minnesota, USA; MHS Photograph Collections 

 

Boys-Boxing--1926--England.jpg

Boys boxing, England; 1926

 

 

 

Boxing-boy-Vintage-Beefcake-vintage-beefcake-30287348-500-6.png

USA, Boxing boy; Beefcake Magazine, 1949 

 

 


 


  Boxing-boys-David-Bromley-Australia--1953-oil---embroidery-.jpg

 

Boys boxing, David Bromley, oil & embroidery on canvas, Mossgreen Galery, South Yarra; Australia.

 

 

 

repton_boys_boxing_club_1.png

 

Repton Boys  Boxing Club; England

 

 

 

BOXING-BOY-VELVET_MACHINE-MAGAZINE-Photo-Thomas-Lohr-2010.jpg

 

Boxing boy, Velvet Machine Magazine; photo by Thomas Lohr, 2010

 


 

 

Irlande boxers Danny O'Connors

 

 

Ireland; Danny O'Connors, 2003.

 

 

gants-de-boxe-sur-un-fond-blanc.jpg

Repost 0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:59

 

 

  L'art cinématographique au service de la propagande politique: l'exemple allemand.

 

 

HitlerJugend flag

 

 

 

 

 

LES DIEUX DU STADE

Berlin, du 1er au 16 Août 1936.

 

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin 36


 

 

 

 

 

 

Video>OLYMPIA de Leni Rifensthal

Le 1er août 1936 s'ouvrent à Berlin les Jeux de la XIe Olympiade de l'ère moderne.

La capitale allemande fut désignée pour la seconde fois comme pays organisateur , mais les Jeux de 1916 avaient été annulés pour cause de guerre mondiale et de suicide collectif de l'Europe...

Pour fixer sur la pellicule cet évènement mondial, les autorités du IIIe Reich choisissent une femme de grand talent qui a déjà fait ses preuves avec le chef-d'oeœuvre documentaire de propagande "Le Triomphe de la Volonté".

Elle a à peine trente quatre ans et s'appelle Leni Rifensthal (1902-2003).

 

 

 

 

 

Allemagne_Leni_Riefenstahl_bei_Dreharbeiten.jpg

  

Leni Rifensthal était une professionnelle d'une exigence technique très allemande; le travail de  montage de son documentaire Olympia, dura dix huit mois. Née à Berlin d'une famille prussienne pourtant austère, elle reçut également une formation artistique de haut niveau qu'elle put exprimer autant qu'elle le désirait.  
 

 

 

 

 Leni-portrait.jpg

 

 

 

 

 

 

Leni Rifensthal s'était fait remarquer pour ses multiples talents (danseuse, comédienne,réalisatrice) dès les années 20, sous la République de Weimar. Mais c'est surtout à partir de la prise du pouvoir par Adolf Hitler (1933) qui appréciait cette jeune artiste, qu'elle put exprimer son génie. Pourtant,en tant que femme, Leni pouvait penser qu'elle ne pourrait guère être remarquée en sa qualité de vraie professionnelle,en restant devant la caméra. C'est le contraire qui arriva, lorsque les nouveaux dirigeants allemands lui demandèrent de filmer la réalisation du Rassemblement du Congrès de Nuremberg en 1934. Ce chef-d'œoeuvre de propagande, "Le Triomphe de la Volonté", propulsa Leni Rifensthal au sommet de l'art cinématographique.

 

 

 

 

 

 

 

Le Triomphe de la Volonté (Triumph des Willens) eut un succès immense, un triomphe qui dépassa les frontières du Reich et reçut plusieurs récompenses à l'étranger.Dans ce film exceptionnel, Leni Rifensthal exprima tous ses talents à travers un style de prises de vues très innovant dans le documentaire dorénavant érigé au rang d'œuvre artistique: fondus enchaînés, travellings, gros plans de trois quart mouvants au ralenti, vues du ciel, utilisation des gammes de gris,des ombres,une absence de commentaires qui renforce toute la puissance de l'image...Un style lyrique, emphatique et grandiloquent très efficaces,  traduisant les changements profonds qui étaient en train de s'opérer en Allemagne sous la férule d'un chef charismatique.

Tout le peuple et en particulier la jeunesse, tinrent une place centrale et adhérèrent avec enthousiasme aux projets de civilisation annoncés.  

 

 

Allemagne-Aff-Triumf-des-willes.jpg

 

Le Triomphe de la Volonté deviendra rapidement un film-culte,un monument, envoyant un message très clair au monde et en particulier aux démocraties, sur les fondements et les objectifs du IIIe Reich: désormais, il faudra compter avec une Allemagne fière et forte... 

 

 

 

 Allemagne-Triomphe-Volonte.jpg

 

Le Triomphe de la Volonté,Nuremberg 1934:une fête païenne et mystique où se montre tout un peuple, debout,fier et hyperconfiant. Une Allemagne qui renaît de ses cendres,après l'humiliant Traité de Versailles, une Allemagne regénérée où règnait enfin l'ordre, condition préalable à la paix intérieure et à la mobilisation; une Allemagne  décidée à ne plus être humiliée.

Chaque image du film traduit la notion d'ordre et de puissance, où l'individualisme s'efface au profit d'une nation, d'un seul peuple, jeune, uni, galvanisé, qui s'est rangé derrière son chef pour un destin commun.C'est aussi par l'art et la technique que s'opéra la révolution nationale-socialiste. Indéniablement, la dimension esthétique du IIIe Reich eut un rôle puissant de séduction auprès de la jeunesse allemande et d'ailleurs...

"Nous t'appartenons!".

 

 

 

 

 

Allemagne-arno_breker_porte_glaive_03.jpg

 

   Oeuvres sculpturales d'Arno Breker.

 

 

 

 

 Allemagne Arno Breker

 

 

 

 Allemagne grace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allemagne Jeux 36

 

 

C'est dans ce contexte que Berlin accueillit les Jeux Olympiques d'été de 1936.

Très vite, ces J.O prirent une signification politique.Plusieurs pays demandèrent le boycottage de ces Jeux "dévoyés" et tentèrent d'organiser des Jeux alternatifs, les "Olympiades populaires", à Barcelone.Mais l'Espagne, déjà en proie à de graves désordres provoqués par des luttes entre factions communistes, anarchistes et socialistes, était un pays chaotique,où régnait la terreur par les assassinats politiques et religieux, sans doute un symbole de la peur qu'inspirait le bolchévisme. La guerre civile éclata le 16 juillet du fait du "Pronunciamento" de généraux ulcérés par les excès d'une minorité très agissante de militants d'extrême-gauche. Parmi les officiers nationalistes résolus à en finir avec le désordre, figurait  un certain Francisco Franco.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espagne-FranciscoFranco.jpg

 

Le général Franco mettra fin aux désordres et à l'état de chaos où se trouvait l'Espagne depuis l'abdication du roi Alphonse XIII en 1931.Selon les historiens, la République espagnole était minée par des luttes intestines et n'avait pu apporter ni la démocratie, ni la paix civile: la guerre civile fut donc inévitable...
 

 

 

 

Allemagne-Berlin-pavoise-olympic-36-0.JPG

Berlin pavoise: le nouveau régime veut séduire et montrer au monde entier que l'Allemagne est redevenue une puissance...Même Winston Churchill deviendra un admirateur affiché du IIIème Reich.

 

 

 

 

Allemagne-Olympie-Constantin-Kondylis-Berlin-Jeux-ete-193.jpg Constantin Condylis part d'Olympie avec la flamme olympique.

 

 

Allemagne-Fritz-Schilgen-Berlin-36-Arrivee-de-la-flamme-ol.jpg

 

 

 

 

 

 

Allemagne Fritz Schilgen Berlin 36 Arrivée de la flamme ol

 

 

La flamme d'Olympie qui arrivera triomphalement à Berlin pour ouvrir les Jeux de la XIe Olympiade de l'ère moderne. Leni Rifensthal montra dans son film la filiation historique entre la Grèce et la Germanie païenne avec un lyrisme propre à cet événement. La façon dont elle utilisa les nuances de gris et les ombres,l'exaltation des corps, était propre au style de l'école cinématographique allemande, fondée par de nombreux cinéastes de talent tels Murnau, Fritz Lang et tant d'autres dont Leni se sentait la digne héritière.

 

 La flamme partit d'Olympie(Grèce), portée par l'athlète Constantin Kondylis, traversa sept pays jusqu'à Berlin où elle fut transmise à Fritz Schilgen.

 

 

 

Allemagne 1er août 36 Olympic Berlin

 

 

 

 

 

Allemagne-Hitler-salue-drapeau-olympique-ouverture-1er-aou.JPG

 

 

 

 

Allemagne-Olympic-36.jpg

 

 

 

 

allemagne-Berlin-36-Fritz-Schilgen.jpg

 

Arrivée de la flamme à Berlin, portée par l'athlète allemand Fritz Schilgen, en franchissant la Porte de Brandebourg.

L'idée de la flamme olympique vint d'un Allemand, le Dr Carl Diem et fut inaugurée lors des Jeux de Berlin 1936.

 

 

 

 

 Allemagne-Olympique-36-arrivee-flamme-dans-le-stade.JPG

 

 

 

 

 

 -Allemagne-Berlin--36-Stade-olympique.jpg

 

 

 

 

 

Acclamation du public allemand au Führer lors de l'Ouverture des Jeux.

"WIR GEHOEREN DIR!"

"Nous T'appartenons!"

 

 

Le stade olympique, d'une capacité de 100 000 places,construit par l'architecte Werner March, accueillit une foule immense, accourue de 49 pays participants pour admirer 3967 athlètes.

3632 hommes et 335 femmes.

Le serment olympique fut écouté par tous les spectateurs en un silence quasi religieux, prononcé par l'haltérophile allemand Rudolf Ismayer, après avoir assisté à un magnifique défilé des Jeunesses hitlériennes (Hitlerjungend). Alors que la Marche d'hommage de Richard Wagner fut entonnée par l'orchestre, le Chancelier Adolf Hitler pénétra dans le stade sous le salut nazi des spectateurs et rejoint dans les tribunes par le comte Henri de Baillet-Latour, président du Comité international olympique ainsi que les membres du comité d'organisation.

Un court enregistrement du baron Pierre de Coubertin fut diffusé dans l'enceinte:

"L'important aux Jeux olympiques n'est pas de gagner, mais d'y prendre part, car l'essentiel dans la vie n'est pas tant de conquérir que de bien lutter".

Peu après,Adolf Hitler déclara officiellement l'ouverture des Jeux Olympiques de Berlin, sans autre discours. La flamme olympique entra dans le stade après un relais de 3000 athlètes.

 

 

 

Entrée extérieure du Stade Olympique: une architecture monumentale de Werner March, un génie, s'inspirant du Colisée de Rome.Bien évidemment, Adolf Hitler utilisa les Jeux comme vitrine du IIIe Reich, en montrant au monde éberlué et quelque peu admiratif, les prouesses et la supériorité du nouveau régime, illustrant "Le Triomphe de la Volonté" de tout un peuple, après seulement trois années de pouvoir.  

 

 

 

 

 Allemagne-Berlin-36--jesse_owens1.jpg

 

 

 

Mais la vraie révélation-vedette de ces Jeux, fut le Noir américain Jesse Owens qui décrocha quatre médailles d'or pour son pays, les Etats-Unis, grande démocratie,  où néanmoins, sévissaient encore une ségrégation raciale affichée.

Hitler refusera de serrer la main de Jesse Owens et sortira de la tribune des officiels, vexé de constater une entorse à la théorie de "la supériorité de la race aryenne"...et à l'ensemble des thèses racialistes en vogue en Europe depuis l'époque romantique et largement reprises par le nouveau régime.  

 

Allemagne-36-Olympic-owens.JPG

 

 Owens est photographié à côté du champion allemand Lutz Long avec qui il se liera d'une réelle amitié. La veuve du champion américain confiera bien plus tard que son mari avait reçu plus de marques de respect de la part des  sportifs allemands que de ses compatriotes présents à Berlin.

 

 

 

 


 

 

Jesse Owens remportera quatre médailles d'Or.Il déclara, en rentrant aux Etats-Unis, qu'il reçut davantage de marques de respect à Berlin que dans son propre pays; dans la capitale du IIIe Reich, il pouvait voyager en autobus à côté des Blancs... 

 

 

 

 

 

 

Allemagne-Berlin-36-Jesse-Owens-Lutz-Long-Naoto-Tajima-0.JPG

 

 

Jesse Owens, médaille d'or, Naoto Tajima (Japon) et l'Allemand Lutz Long: une amitié et une admiration réciproques naîtront entre les deux athlètes lors de ces Jeux...

 

 Allemagne-luz_jesse_.jpg

Jesse et Lutz: deux amis. 

 

 

 

 

 

 

Les athlètes allemands sortirent largement vainqueurs de ces Jeux Olympiques d'été de Berlin 1936 avec un total de 89 médailles suivis des États-Unis avec 56 médailles.Du point de vue sportif, 49 nations et 3963 athlètes (dont 331 femmes) prirent part à 129 épreuves dans 19 disciplines.

Les athlètes furent logés au village olympique de Dallgow-Döberitz, ayant à leur disposition  une salle de cinéma, de théâtre, de music-hall et une bibliothèque. Chaque chambre disposait d'une salle de bain et du chauffage central.

 

 

 

 

 

 Allemagne-Jeux-36-Une-agence-de-voyage-americaine-0.JPG Agence de voyages aux Etats-Unis en 1936.

 

 Excellant dans l'art de la communication, les dirigeants du IIIe Reich et en particulier le docteur Goebbels,mirent sur pied une véritable stratégie publicitaire et de marketing en vue de diffuser la meilleure image possible de la nouvelle Allemagne.Non seulement par  l'art cinématographique, la TSF mais aussi par une nouvelle technique dont les dirigeants allemands avaient, avant tout le monde, compris l'importance: la télévision.Trois cent cinquante postes de télévision furent alors installés chez des particuliers ou dans des lieux publics dans les grandes villes du Reich. Tous les médias furent donc ainsi mobilisés pour couvrir un tel évènement .

 

 

 

 Allemagne-Mein-Kampf-Olympic-36.jpg

 

 

Stand de vente dans l'enceinte olympique du livre-programme d'Hitler qu'il avait écrit en prison en 1924: "Mein Kampf" où il développe toute sa pensée et toute sa future politique pour redresser l'Allemagne.A l'époque, les lecteurs furent peu nombreux et peu convaincus.

 

 

 

 

 

 

 Allemagne-Foule-acclamant-Hitler-Stade-Olympic-Berlin--36--.JPG


 

La foule acclamant Hitler lors de son entrée dans le stade olympique.

Ils ont eu tort ceux qui, en 1925,avec un haussement d'épaules, ne crurent pas à ça...

 

 

 

 

Allemagne-maquette-site-olympique-36-0.JPG

 

 

Stand d'informations pour les journalistes étrangers, avec maquette, sur le site olympique.

 

 

 

 

 

 Allemagne-Olympia-36-atlhete-saut-perche.JPG

 

 Allemagne-les_dieux_du_stade_BD-2fb1f.jpg

 

 Allemagne-Leni-36-Femmes-gym.JPG

 

 

Dans Olympia, Leni Rifensthal exalta et magnifia les corps.Ce culte païen du corps, venu de la Grèce antique, satisfaisait parfaitement l'idéologie païenne du régime national-socialiste. Tous les artistes allemands sympathisants du IIIe Reich, produisirent des oeuvres exaltant "l'homme nouveau", l'Aryen, à travers sa force physique et une esthétique néo-gréco-romaine, en réaction à l'art "décadant" qui était à la mode sous le régime bourgeois "enjuivé" de la République de Weimar.

 

 

 

 

 

Allemagne otto dix rue de prague 1930

 

Exemple d'art "dégénéré":

Otto Dix, "La rue", Prague 1930.

A partir de 1933, dés leur arrivée au pouvoir, les Nationaux-socialistes interdirent et détruisirent les productions "artistiques dégénérées et enjuivées" qui, selon eux, étaient étrangers et indignes du génie allemand. Le peuple, et en particulier la classe ouvrière,les paysans et la jeunesse hitlérienne adhérèrent largement à ce "nettoyage" du paysage artistique allemand.

Indéniablement, la dimension esthétique du nouveau régime eut un pouvoir puissant de séduction sur la jeunesse, épine dorsale du IIIe Reich.

 

 

 

 

 

 

 Allemagne triumph will crowd

 

 Nüremberg, 1933.

 

 

 

 

 

 Allemagne-Josef-Korad-Camaraderie-steel.gif

 

Josef Korad, "kameraden"; 1937

 


  

Allemagne Rudolf Hermann 1902-1994

 

             Les dieux sont immortels..."Vous serez comme des dieux"...

 

 

 

 

 

 

Dieux-Nus-dieux2.jpg

Les Dieux du Stade sont immortels...

 


 

Repost 0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 08:45

 

LE BARON ROUGE

Allemagne-Affiche-Baron-rouge-english.jpg



Baron-rouge-film.jpg

Baron-rouge-vol.jpg

1900-1918, en Allemagne et en France; sur terre et dans le ciel,durant la Première Guerre Mondiale.
La vie de Manfred von Richthofen, surnommé "Le Baron rouge", as de l'aviation allemande.



Baron-rouge---.jpg


Un beau film de guerre, d'amitié et d'amour où les acteurs ont le même âge que les héros qu'ils incarnent; une reconstitution historique magistrale, en particulier, les costumes et les aéroplanes.
Des combats aériens époustouflants.
Le réalisateur a su reconstituer l'atmosphère de l'époque ainsi que les idéaux qui animent ces as de l'aviation, véritables aristocrates et chevaliers du ciel.
Mais faire du Baron rouge un aristocrate prussien qui se découvre pacifiste, pour l'amour d'une infirmière, relève assurément de l'erreur grossière motivée par l'autocensure et l'esprit actuel d'une Allemagne qui n'ose pas regarder son glorieux passé dans les yeux.
Dommage!



-Site officiel-


Armoiries-Prusse.jpg

 
" La Prusse n'est pas un État qui possède une armée, c'est une armée qui a conquis une Nation".


Carte-Deutsches_Reich_1871-1918--.gif

Carte de l'Empire allemand.

Surprise!
Avant 1914, l'Europe la plus moderne est faite de monarchies soutenues par des aristocraties dynamiques.
Allemagne-blasons-Lander.jpg

Hormis la France, l'Europe des années 1900 n'a pas besoin de rompre avec l'Ancien Régime pour entrer dans la modernité.
Bien au contraire.
L'Allemagne impériale et aristocratique fut un État moderne qui produisit des génies dans tous les domaines: politiques, économiques, industriels, scientifiques, philosophiques, intellectuels et artistiques.

allemagne-Berlin-1900.jpgBerlin, 1904.


 Allemagne-Affiche-Marine-ndl-flagge1.jpg
Allemagne-Industrie-schichau-werft1.jpg  
Allemagne-Industrie--usine-Krupp-1900.jpg
Usine Krupp; 1905

La France de la IIIème République, peu glorieuse,  fit une mauvaise réputation
à l'Allemagne impériale avec une propagande mesquine et revancharde, faisant passer les Allemands pour des Barbares cruels et arriérés, dangereux pour la Civilisation.


Allemagne--Proclamation-18-jan.1871-Galerie-des-Glaces.jpg

18 Janvier 1871: Proclamation de l'unité allemande; suprême injure pour les Français, elle se déroule avec solennité dans la Galerie des Glaces à Versailles.
A la suite de la victoire sur la France qui a commis l'imprudence d'affronter la Prusse, Bismarck (au centre) fait proclamer le IIème Reich allemand à Versailles, dans la Galerie des Glaces, le 18 janvier 1871.
Le roi de Prusse, Guillaume Ier (à gauche) devient le Kaiser, Empereur d'Allemagne.
Le nouvel Empire allemand est un État original constitué de 4 royaumes, 6 Grands-duchés, 5 duchés et 7 principautés qui conserveront dans le nouveau Reich d'importantes prérogatives.
Voulue par les Républicains et l'entourage de Napoléon III, la guerre de 1870, suivie d'une défaite fulgurante, ruine pour longtemps l'équilibre européen.


Allemagne-Hamburg-Amerika-1860-hapag-werbung-14.jpg


Le Traité de Francfort imposant à la France le versement d'un dédommagement de 5 milliards de Francs-or, permet l'injonction de capitaux nouveaux et la création de nouvelles entreprises; dès lors, la nouvelle Allemagne devient, au galop, une puissance industrielle redoutable. Elle profite de scientifiques de génie dans tous les domaines.
L'Allemagne fait preuve d'un dynamisme incroyable: entre 1871 et 1914, la population est passée de 41 à 68 millions d'habitants; elle est aussi passée d'un pays agricole à une puissance industrielle exportatrice mais à agriculture déficitaire, malgré les plus forts rendements d'Europe et les machines les plus nombreuses du Continent. Si l'Allemagne impériale rattrape l'Angleterre dans les industries traditionnelles, elle la domine de loin dans les plus récentes comme la chimie ou le matériel électrique. En tout, l'Allemagne fournit à elle seule 15% de la production mondiale.
Les voies de communication se multiplient: 60 000km de chemins de fer en 1912( presque autant que l'immense Russie), aménagement du Rhin jusqu'à Strasbourg et canaux colossaux dans le nord comme le canal de Kiel (1895).
La Marine allemande devient dans ces années la deuxième au monde.




Allemagne-Guillaume-II-kaiser.jpg


Le Kaiser Guillaume II (1859-1941).
De la dynastie des Hollenzollern, il eut une mauvaise réputation forgée par les critiques et la propagande de l'Entente pendant la Première Guerre mondiale et de l'interminable remise en cause de l'identité allemande depuis 1945.

Le Kaiser fut une cible facile en raison des défauts de son caractère, de son prétendu "pouvoir personnel" et de la catastrophe de 14-18.
De nombreux historiens de la nouvelle génération, aujourd'hui plus objectifs, arrivent à faire la part des choses en lui reconnaissant son intelligence et son charisme.
Sous son règne, la démocratie allemande n'avait rien à envier à la démocratie de la IIIème République. Les lois sociales furent en Allemagne très en avance sur la France républicaine que ce soit dans le domaine des Libertés fondamentales que dans la protection sociale des ouvriers et des artisans .
Les lois sur les accidents du travail, les maladies et la vieillesse votées entre 1882 et 1889 forment le premier ensemble historique d'assurances sociales, avec des décennies d'avance sur les démocraties et malgré l'hostilité des socialistes qui,
vexés qu'on leur coupe l'herbe sous les pieds.veulent n'y voir qu'un expédient paternaliste.
Allemagne Ludwig von Hoffman 61-45
"Cueillette"
Ludwig von Hoffmann (1861-1945)

 Les historiens les plus honnêtes ont découvert un homme curieux des sciences et des techniques, de religion et d'histoire des civilisations qui a le goût des voyages et de l'archéologie, et la passion de la mer.
Guillaume II veille à faire progresser les lois sociales protégeant les ouvriers et les artisans. En dépit de ses airs martiaux, il craint la guerre. Sa Weltpolitik personnelle est une politique de présence et de prestige, et non d'expansion territoriale belliqueuse.
Jusqu'au bout, avec le Tsar Nicolas II, contrairement aux mensonges "historiques" des Français, le 25 juillet et le 2 août 1914, il refuse la guerre, en vain. Croyant  à tort à la diplomatie des contacts personnels entre souverains (tous cousins), il souhaite un rapprochement avec l'Angleterre, une alliance avec la Russie et même une réconciliation avec la France, en cela appuyé par un lobby francophile important.
Pour lui, la construction d'une grande flotte et d'une aviation répond au besoin de sécurité et de prestige de l'Allemagne, et il ne comprend pas qu'elle lui aliène l'Angleterre, jalouse de son hégémonie sur les mers et dans le ciel.
Il rêve d'une Europe unie où l'Allemagne aurait la prépondérance selon ses mérites.

Allemagne-Gloeden--32-.jpg

Guillaume II fut aussi protecteur des Arts & Lettres;  il dut en particulier, protéger son ami le baron Wilhelm von Gloeden qui avait la passion de la photographie des nus masculins et dont les photos artistiques (jeunes hommes de Taormina en Sicile) choquèrent les milieux les plus conservateurs.
Berlin devint à cette époque un foyer culturel très novateur dans un contexte social frileux.

Allemagne-Affiche-kaiser-wilhelm-der-grosse-22.jpg

Durant son règne (1888-1918), Guillaume II demeure un monarque constitutionnel; pourtant, il admire la Monarchie Absolue de Louis XIV.
Or, son pouvoir est, à part les nominations et les faveurs, plus théorique que réel. Il est limité dans les faits par le Chancelier, la diplomatie, le Reichstag, la presse, l'opinion publique et...ses propres défauts.
Pendant la guerre, on a parlé d' "Empereur fantôme" ( H.U. Wehler). Mal informé, écarté de la conduite du conflit, il cède la réalité du pouvoir aux généraux Hindenburg et Ludendorff, puis au Reichstag, avant d'être renversé sans difficulté le 11 novembre 1918.
L'acteur qui joue son rôle dans le film, lui ressemble d'une manière étonnante.




 





 
Allemagne-Mathias-Schveighofer.jpg




Baron-rouge-Matthias.png




 

Allemagne-baron-mode.jpg


Allemagne-baron-rouge.jpg

Fils de comédiens, le très talentueux Matthias Schweighöfer incarne avec conviction le baron Manfred von Richthofen.
Il devient de plus en plus rare d'admirer de jeunes comédiens capables de restituer l'état d'esprit et l'attitude de l'aristocratie en général et en particulier de l'aristocratie prussienne.




Allemagne-Manfred-richthofen-painting.gif
Armoiries-Richthofen.jpg

Manfred von Richthofen fut non seulement un as de la Luftstreitkräfte, mais aussi un meneur d'hommes, respectueux et respecté, avec le grade de Rittmeister durant toutes ses années de services de 1911 à 1918.


Allemagne-manfred---buddies.jpg
Allemagne-manfred-von-richthofen-coloured-group--german-avi.jpg

L'esprit de camaraderie est une constante dans l'armée et en particulier dans l'armée allemande; on se bat et on meurt pour la patrie mais aussi et surtout pour ses camarades.


Baron-rougematthias---josef.jpegLe très talentueux Joseph Fiennes joue le rôle du pilote Roy Brown.



Baron-rouge.jpg

L'acteur Till Schweiger joue avec talent Werner Voss,  "Chevalier du ciel" et camarade fidèle de von Richthofen.










"Il n'est pas un Peuple sur terre dont on ait plus à attendre que les Allemands".

-Heinrich von Kleist-1801-







 
Allemagne-Manfred_von_Richthofen-Portrait.jpg

Digne héritier d'une dynastie de militaires et Haut-fonctionnaires prussiens.

Manfred von Richthofen
(2 mai 1892-Kleinb
urg -prés de Breslau- 21 avril 1918 Vaux sur Somme) est issu d'une ancienne famille de l'aristocratie prussienne.
Il commence une formation militaire à l'âge de 11 ans, selon la tradition familiale; en 1911,il intègre une unité de Uhlans de Cavalerie, le Ier Régiment Alexandre III.

 Allemagne-Manfred-in-his-box.jpg

Au début de la Première Guerre Mondiale, von Richtofen sert comme officier de Cavalerie. Mais c'est l'aviation militaire qui l'attire, comme de nombreux jeunes officiers, et il demande son transfert dans la toute nouvelle Luftstreitkräfte, force aérienne de combat, précurseur de la Luftwaffe.
Il n'obtiendra son Brevet de pilote que de justesse et donc, rien n'indique qu'il  deviendra Hauptmann dans la célèbre Jasta II (Jagdstaffel II -escadre volante-ou Jasta Boelcke) et un As de l'aviation; car pour devenir un As il faut avoir abattu au moins cinq avions ennemis. 
Il comptera plus de 80 victoires homologuées...
Si l'histoire a retenu son nom, Manfred von Richthoffen ne fut pas, loin s'en faut, le seul as de l'aviation impériale allemande durant la Grande Guerre.




 Allemagne-Manfred---boyscouts-in-Schweitnitz.jpg
Les ingénieurs et  industriels  de l'aéronautique allemande, fascinés par les prouesses techniques des Français dans ce domaine, cherchent et parviennent à se surpasser.





Une rare photo de Manfred von Richthofen s'adressant à des Scouts à Schweinitz.


 1er octobre 1915: von Richthofen fait une rencontre décisive en la personne d'Oswald Boelcke, l'As de l'époque. Ce dernier va susciter chez le baron une passion qui le poussera à faire des progrès vertigineux et à exceller dans la tactique du combat aérien.
Jusqu'à la fin de 1916, il pilote un Albatros DII à bord duquel il abat le 23 novembre 1916 l'As britannique Lanoe Hawker. Au début du film, on voit Manfred lancer une couronne de fleurs mortuaires sur le cercueil de son adversaire dans un esprit de pure chevalerie.
Allemagne-Manfred-preparing-for-battle.jpg
En janvier 1917, il vole vole sur l'Albatros DIII qu'il fait peindre en rouge dans un esprit chevaleresque propre à défier ses adversaires: son surnom de Baron rouge sonne comme un cri de guerre qui sème l'épouvante et l'admiration dans le ciel et au sol où il devient un véritable héros.
Pour son 16ème succès, il reçoit la médaille de l'Ordre pour le Mérite des mains du Kaiser Guillaume II; c'est la plus haute distinction de l'armée allemande.

Allemagne-Manfred-JastaAlbatros.jpg

Entre décembre 1916 et la mi-janvier 1917, Manfred von Richthofen repeint certaines parties de son appareil en rouge plus ou moins vif. L’objectif de celui qui est maintenant le pilote allemand encore en vie avec le palmarès le plus élevé, est d’être immédiatement reconnu de tous : amis ou ennemis et aviateurs ou fantassins. A son frère Lothar, Manfred confia qu’il ne croyait pas à l’utilité du camouflage des avions et que dans ces conditions, il valait mieux tout faire pour être aisément reconnu par ses camarades. Certains y voient un orgueil mal placé, mais il ne faut pas oublier que Manfred von Richthofen n’a que 25 ans. La manière de savourer son triomphe à cet âge est bien différente de celle des généraux de deux voire trois fois son âge, habituellement honorés. Quoi qu’il en soit, cette pratique est un élément constitutif de la légende du « Baron Rouge ». Bientôt, les pilotes sous les ordres de Manfred von Richthofen adoptent cette pratique à leur tour. A cela deux raisons : protéger leur leader en évitant qu’il ne se démarque trop et manifester leur fierté d’appartenir à l’unité


Allemagne-Fokker_Dr1_on_the_ground.jpg

Le Fokker DrI du Baron rouge: la terreur du ciel.

Dr est l'abrévation de Dreidecker ou triplan en allemand est le résultat d'un appel d'offre lancé par l'Idfleig (Inspektion der Fliegertruppen) pour la construction d'un chasseur triplan.
Cet appareil devait être léger et compact, ce qui le rendrait très maniable comme l'étaient alors les appareils Sopwith Triplan qui avaient été capturés et étudiés par ce service.
Avec l'arrivée du Sopwith, les rôles avaient été complètement inversés avec les Allemands qui étaient jusqu'alors quasiment intouchables pendant les combats.Il est issu du prototype V4, appareil la V-série qui est une suite d'avions expérimentaux lancés par Antony Fokker.
Des contrefiches furent ajoutées en bout d'ailes afin d'atténuer les vibrations.
Le V4 était un vrai triplan, ce par rapport aux biplans munis d'une aile supplémentaire tel l'Albatros D1I

Durant le seul mois d'avril 1917, Manfred von Richthofen abat 20 avions britanniques dont les pilotes comptent pourtant parmi les meilleurs, soit au total 52 appareils ennemis.



A la fin du mois de juin, exigeant et recherchant toujours les performances techniques qui vont en s'accélérant chaque mois, il change à nouveau de monture pour piloter un Albatros DV.
Allemagne-Manfred-convalescent.jpgAllemagne-Manfred-injured.jpg


En juillet 1917, il est grièvement blessé à la tête.
Cette blessure lui laisse des séquelles: son comportement change, il a fréquemment des nausées et des maux de tête mais contrairement à la version du film, il ne ressent aucun état d'âme concernant la guerre que l'Allemagne mène avec acharnement contre ses ennemis mortels.
En octobre 1917, après sa période de convalescence, il change d'appareil pour passer sur le triplan qui le rendra célèbre, le Fokker Dr I.

Cependant, les dirigeants allemands craignent que sa mort, en quelque sorte inévitable s'il continue à piloter, ne produise un effet néfaste sur le moral des troupes et celui de la population civile déjà durement éprouvée.
Malgré les pressions, il refuse de partir à la retraite alors que d'autres soldats allemands tombent sur le champ de bataille.


Allemagne-Tranchee--Eichhorst--1918.jpgDessin de F.Heichhorst; Tranchée, 1918.

Le réalisateur Nikolaï Müllerschön n'a pas hésité à romancer la vie du Baron rouge en lui faisant tourner la tête pour les beaux yeux d'une infirmière qui lui aurait fait prendre conscience des horreurs de la guerre.
Par ce subterfuge qui nie les réalités historiques, il s'agit de ne pas trop glorifier l'Allemagne impériale et de soulager un peu plus le complexe de culpabilité d'une jeunesse allemande actuelle, transformée en consommateurs pacifistes, écologistes et altermondialistes de la sinistre matérialité triomphante.


Allemagne-Manfred-Richthofen-et-KateOtersdorf.jpg
 



Allemagne-Heimkehr-retour-au-foyer-40-hans-adolf-Buhler.jpg



21 avril 1918


Allemagne-Manfred-s-plane-post-mortem-Australians.jpg
Le Triplan du Baron abattu: les pilotes Australiens ont pillé la carcasse de l'appareil afin de rapporter un petit bout de trophée et raconter à leurs proches qu'ils sont des héros.
Après avoir décollé du terrain de Cappy avec 9 autres pilotes dont son cousin Wolfrid, son escadrille rencontre les SOPWITH CAMEL de l'escadrille 209 de la Royal Air Force.
Le jeune lieutenant canadien Wilfrid May vit que Wolfrid von Richthofen, restait, comme lui, à l'écart de la bataille et le prit en chasse. Voyant son cousin menacé, Manfred poursuivit à son tour W. May dont la mitrailleuse s'était enrayée et qui cherchait à son tour à s'éloigner...
C'était généralement la technique du Baron rouge  de rechercher les avions en difficulté puis de les prendre en chasse. Cependant, il prenait aussi soin, depuis des années, de ne pas voler au-dessus des lignes ennemies, ce qu'il fit pourtant ce jour-là.
Était-il  plus fatigué que d'habitude?
Ou bien la bataille aérienne  s'était-elle déplacée vers l'ouest, au-dessus des lignes alliées?
Apercevant soudain le triplan de von Richthofen en train d'attaquer W. May, le capitaine Arthur Roy Brown, autre pilote canadien, décida de le poursuivre à son tour, et bientôt, les trois avions se trouvèrent à très basse altitude juste à l'ouest de la zone morte entre les deux fronts.
Von Richthofen cessa alors sa chasse.
A-t-il alors mal évalué sa position exacte?
 Il fit demi-tour pour revenir vers la zone allemande: il survola l'une des positions les mieux défendues de la Somme.
Le triplan se posa intact...


 
Allemagne-Manfred_von_Richthofen-pris-en-chasse--dessin.jpg






 

E
st-il mort aux commandes?
Succomba-t-il à ses blessures quelques minutes plus tard?
Les véritables circonstances de sa mort demeurent floues...
Le fait est que le Baron rouge aurait pu être abattu par les batteries anti-aériennes dont celle de Cedric Popkin ou encore par des soldats australiens. Bien que le tir qui lui fut fatal n'ait jamais été attribué officiellement, Athur Roy Brown et les tirailleurs australiens revendiquent cette victoire.
Il existe le documentaire de 2002 " The death of the red baron" de la série
"Unsolved history" qui indique que le Baron rouge n'avait qu'un seul impact dans la poitrine, qu'une seule balle l'avait tué. C'était un tir venant de la droite qui est ressorti par le côté gauche. Il n'a donc pas pu provenir d'une mitrailleuse d'avion ou anti-aérienne, car leurs balles de type 303, très puissantes, avec une vitesse supersonique et un centre de gravité les rendant instables à l'impact et tournoyante dans le corps afin de déchirer les organes internes, auraient instantanément créé une onde de choc qui l'aurait tué en volant ou rendu immédiatement inconscient, l'empêchant de poser son appareil.

La balle provenait donc d'un fusil.



Allemagne-Lothar-von-Richtoffen.jpg
Lothar von Richthofen, c'est lui qui assurera la descendance de la dynastie.


En 1935, le sergent Popkin écrivit une lettre indiquant les derniers lacets de l'avion à un officier australien.
Il indiqua avoir tiré de face et que l'avion avait soudainement chuté; il a alors cru l'avoir touché, mais son témoignage l'élimine.
En procédant par élimination, avec des images de synthèse puis du matériel laser utilisé de nuit sur un avion-cible, le documentaire démontre que le tireur ne pouvait pas être un aviateur, le capitaine Brown, ni les autres tireurs au sol qui étaient Popkin et Buie dont on a aussi les photographies.
Ce serait un quatrième, posté prés de Buie, un soldat ordinaire dénommé "Snowy" Evans, un Australien qui était bien à droite du Baron lorsqu'il est passé, dont on n'a aucune photographie et qui est décédé en 1925.



Allemagne-Manfred-funerals-copie-1.jpg

Funérailles du Baron rouge organisées par les Alliés, avec les honneurs militaires, à Bertangles, le 22 avril 1918.





Avec l'accord du Haut Commandement Blake prépara alors des funérailles complètes par respect pour l'as.


Manfred von Richthofen fut enterré au cimetière de village de Bertangles (prés d'Amiens) avec les mêmes honneurs militaires que les pilotes alliés le 22 avril 1918.
En 1919, le cercueil sera transféré au cimetière allemand de Fricourt (Somme).
La famille von Richthofen confie en 1925 à son jeune frère Bolko, la mission de rapatrier le cercueil en Allemagne.
Après l'autorisation de la France, son cercueil passe le Rhin le 16 novembre 1925 et est accueilli par une foule immense et émue à Kehl puis conduit à l'Invalidenfriedhof (Hôtel des Invalides) à Berlin.
En 1945, il se situera dans le secteur Est de l'ancienne capitale du Reich et, craignant que la tombe ne soit plus entretenue, le fils de Bolko, Hartman, effectuera des démarches auprès des autorités de la RDA.
Au printemps 1975, l'autorisation est enfin accordée pour le transfert de la sépulture et le Baron rouge repose désormais à Wiesbaden, dans le caveau familial.




Armoiries Richthofen




Allemagne-Affiche--laboureur-et-soldats-morts-1941.jpg
Kurz darauf...

Allemagne hitler-ludendorff
Rencontre Hitler/Ludendorf; Avril 1924.Une seule idée, un seul acte, la vengeance...

HitlerJugend flag
Allemagne Aff Triumf des willes
hitlerjugend. marche pieds nus
Hitler-arbeiters.jpg
Allemagne-Hitlerjungend-Early-30-.jpg
hitlerjugend
Allemagne-Hitlerjungend.jpg
Allemagne-R-Hermann-02-94.jpg
Hitler jungend OO
Allemagne Josef Korad Camaraderie steel
Allemagne-Affiche--les-femmes-et-le-IIIe-Reich.jpg
Allemagne-Affiche--IIIe-Reich-Mutter-und-Kind.jpg
Allemagne-Affiche-FANTA--pub.jpg
Allemagne-Affiche--Recrutement-Defense-aerienne.jpg
Allemagne art famille
Allemagne-Famille-allemande-pere-au-front.jpg
Allemagne ArthurKampf1938KDR
Allemagne soldat-ouvrier


Allemagne-Hitler-felicite-general-von-Manstein-Manfred-v.jpg



Hitler salue le général von Manfreid; à droite, de profil, un von Richthofen.
 






Repost 0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 18:36
GOOD BYE LENIN
-9 novembre 1989: la chute du Mur de Berlin-



Nous sommes en RDA (République démocratique allemande créée le 7 octobre 1949) à la veille de la chute du mur de Berlin où les "valeurs socialistes" sont imposées à  la population depuis quarante longues années.

Ce monde s'écroule le 9 novembre 1989, mais Christiane Kern (Katrin Saß) , Berlinoise-Est n'y a pas participé, ni même assisté. Elle était alors dans le coma suite à un infarctus. Son sommeil forcé lui a sauvegardé ses illusions, ses idéaux communistes, sa vie de membre actif de la communauté et du parti, à qui elle consacrait la moitié de sa vie, l'autre étant destiné à ses deux enfants qu'elle a élevés seule depuis que leur père est parti à l'Ouest.

Huit mois plus tard, elle se réveille... Pour ne pas risquer une nouvelle attaque peut-être fatale à sa mère, Alex (Daniel Brühl), 21 ans, décide de lui cacher la vérité sur les événements du Mur de Berlin, et cela par tous les moyens imaginables et inimaginables.

Profitant de l'alitement provisoire de sa mère, il reconstitue avec acharnement la vie d'avant dans ses moindres détails: du cornichon de Spree (authentique cornichon de la RDA, mais introuvable dans les magasins depuis l'ouverture du marché), aux émissions télés recréées et réactualisées spécialement pour elle.

On rit beaucoup et les acteurs sont excellents.

Mais nous ne devons pas oublier ce que fut l'Allemagne sous le régime communiste et la souffrance de millions d'Allemands durant cette longue période de dictature allant de 1949 à 1990...


 


Un film qui traite avec drôlerie d'un sujet grave et d'une période qui a marqué plusieurs générations d'Allemands à travers la volonté d'un fils cherchant, par amour pour sa mère, à perpétuer artificiellement un cauchemar où celle-ci se trouvait à l'aise... 



RDA.gif



Les provinces de la République démocratique allemande, un État artificiel soumis à un régime totalitaire, inféodé à Moscou. Pendant quarante longues années, le peuple est-allemand sera enfermé et subira pénuries, censure, surveillance policière d'un État prétendant contrôler la vie de chacun, de la naissance à la mort. 
 C'est en particulier de Leipzig que partira la révolte contre la dictature socialiste.
Berlin, l'ancienne capitale, sera coupée en deux en 1961 par un mur construit à la hâte par les communistes: des milliers de familles seront soudainement et cruellement séparées.
Peuplée de 18 millions d'habitants, la République démocratique allemande (RDA) avait perdu  environ 3 millions de concitoyens entre 1949 et 1961.
Quelques semaines avant la construction du Mur, Erich Honecker, chef du Parti de l'unité socialiste (SED), avait nié vouloir édifier une telle muraille. Mais devant la fuite continue-en juillet, trente mille Allemands de l'Est-, Walter Ulbricht, le chef de l'État de la RDA, demanda à Moscou l'autorisation de mettre en place des mesures radicales. En quelques jours, ce sont des milliers de kilomètres de fils barbelés qui vont encercler Berlin-Ouest, coupant la ville en son milieu.




timbres-timbre-rda-big.jpg



Timbre de la RDA ou DDR: un dessin vaut mieux qu'un grand discours...



STASI-Emblema.png



Blason de la sinistre STASI, police politique aux pouvoirs quasi illimités sur une population durement soumise à la surveillance et à la pénurie .



Leipzig-_Reichsgericht-_russischer_Panzer.jpg


16 juin 1953


Leipzig-Insurrection-1953.jpg
Insurrection populaire à Leipzig contre la dictature communiste allemande:
60 000 Allemands sont dans les rues face aux chars soviétiques; la répression sera terrible mais le pouvoir est ébranlé...








memorial-insurrection-leipzig--Urnenfriedhof_Seestr.jpg
Monument aux morts de l'insurrection du 16 juin 1953




Une partie du Mur de Berlin, "le Mur de la honte".
Les autorités font construire ce mur dans la nuit du 12 au 13 août 1961 pour tenter d'arrêter l'hémorragie qui saigne l'Allemagne communiste: des milliers d'Allemands fuient désespérément vers Berlin Ouest. Ce sont souvent des diplômés, des médecins, des ingénieurs, des professeurs...
L'Occident proteste "énergiquement" mais aucun dirigeant ne veut risquer un conflit avec l'Union soviétique.
Faute de garder ses élites, les communistes les enferment.
De 1961 à 1989 plus de 360 Allemands seront abattus en voulant franchir la série d'obstacles gardés nuit et jour par la police et l'armée est allemandes par des barbelés, miradors, barrières anti-chars et "gazon de Staline" (tapis de pointes acérées).
Le dernier Allemand de l'Est sera tué quelques semaines seulement avant la chute du mur...




Chute-mur.jpg

9 novembre 1989: la chute du Mur.
Sans violences...




La liberté enfin retrouvée!

 

 

 







Repost 0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 12:46
 

LE PONT

"Nous autres camarades, pouvons montrer nos blessures!"

>Ernst Jünger; écrivain allemand (1895-1998)<

 

pont-affiche-copie-1.jpg

 

 

 DIE BRÜCKE

 

Allemagne, avril 1945.

Comme une tragédie grecque...

 

 

 

 

 

 Avril 1945, le IIIème Reich est à l'agonie.

Les troupes alliées ont envahi l'Allemagne dont les villes sont écrasées, jour et nuit, sous un déluge de feu.

Dans une petite ville de Bavière, sept lycéens reçoivent l'ordre d'incorporation pour défendre la mère patrie; jusqu'à la mort s'il le faut...

Leur instructeur, voulant sans doute les protéger d'une mort certaine, obtient qu'ils soient envoyés garder un pont, sans aucune valeur stratégique.

A l'approche d'une division blindée américaine, les jeunes garçons prenant leur rôle très au sérieux, se lancent dans un combat meurtrier: un seul d'entre eux en réchappera...

 

Pont-aff.jpg

 

Des jeunes gens ordinaires appelés à donner leurs vies pour leur patrie.

Les sept jeunes gens reçoivent leur ordre d'incorporation; ils sont heureux de pouvoir enfin passer aux actes en défendant leur patrie.

Dans cette partie de la Bavière, leur petite ville a été relativement épargnée par la cruauté de la guerre totale contre le régime nazi.

Le largage d'une bombe aérienne prés du pont de la ville crée l'évènement...

Pendant que Forst, le chef local du parti, envoie son épouse vers une destination plus sûre, les sept camarades, parmi lesquels Walter, le fils de ce dernier, sont impatients d'être mobilisés, comme des millions d'adolescents des Jeunesses hitlériennes.

Jurgen, orphelin d'un officier, s'est engagé.

Sigi ne veut pas écouter sa mère, blanchisseuse, qui voudrait l'envoyer chez sa tante pour éviter d'être enrôlé.

Le jeune Berlinois, Hans, est hébergé par la mère de son ami Albert, dont le mari est certainement mort au front.

Klaus entretient une relation "amicale" avec avec sa camarade Franziska et Karl est secrètement amoureux de Barbara, l'employée de son père coiffeur, lequel porte une prothèse à la place de la main droite.

Le lendemain de leur incorporation, le 463ème bataillon auquel ils appartiennent est envoyé en pleine nuit vers la scène des combats. Mais, influencé par une conversation avec Stern, leur professeur, le capitaine Fröhlich les place sous le commandement du sergent Heilmann avec pour mission de défendre le pont à la sortie de la ville.

 

 

Pont-bridge.jpg

 

 

Voici un film méconnu, rare et courageux, d'une très grande qualité que j'ai vu pour la première fois il y a quarante ans; j'étais un jeune adolescent: j'en fus longtemps bouleversé...

C'est une œoeuvre cinématographique qui rend hommage à la jeunesse, à l'amitié, au courage et au sacrifice, qui restitue une image autre de l'Allemagne et du peuple allemand....

Le deuxième film de >Bernhard Wicki<, au budget visiblement restreint est a priori déroutant; il a cependant marqué les esprits lors de sa sortie en 1959, à une époque où l'Allemagne, coupée en deux, se relève péniblement de ses ruines matérielles et spirituelles.

Die Brücke a remporté plusieurs prix dans son pays: B.Wicki celui du meilleur réalisateur allemand.

Il est vraisemblable que le Golden Globe (même partagé) et la nomination aux Academy Awards dans la catégorie "meilleur film étranger" a dû influencer Darryl F. Zanuck de la Fox en sa faveur lors du choix d'un co-réalisateur pour The Longest Day (Le jour le plus long), sorti deux ans plus tard.

Allemagne-Hitlerjungend-Early-30-.jpg

Allemagne-Jeunesse-hitlerienne.jpg

Allemagne-Hitlerjungend-on-a-boat.jpg

Pour le IIIe Reich, la conservation de la race allemande passe obligatoirement par la discipline des corps et des esprits, selon le précepte de Montaigne et des humanistes de la Renaissance: "Un esprit sain dans un corps sain".

hitlerjugend.-marche-pieds-nus.jpg

 

Les jeunes Allemands vivaient  au contact de la nature.

Le retour à la Mère- Nature et aux valeurs de la terre vient du mouvement romantique du début du XIXe siècle; il était général en Europe.

Le IIIè Reich se méfiait des grandes villes où sévissait la corruption.

Grâce aux Jeunesses hitlériennes,les jeunes des quartiers difficiles échappaient à la délinquance, au chômage et au désoeœuvrement.

Hitlerjungend-moisson.jpg

 

Allemagne Leni 36 Femmes gym

 

HitlerJugend flag

 

Hitlerjung motorcycle club

 

La dimension indéniablement esthétique du IIIe Reich eut un puissant pouvoir d'attraction sur la jeunesse allemande.

Les jeunes Allemands s'enrôlant dans les Jeunesses hitlériennes étaient formés au sens du devoir envers la mère Patrie, le courage et l'endurance, la fidélité et la camaraderie.

La jeunesse satisfaisait ainsi sa fascination romantique pour la guerre grâce à laquelle l'Allemagne retrouverait sa place d'honneur.

Les jeunes Allemands seront sacrifiés impitoyablement sur l'autel du nazisme.

 

 

Allemagne grace

 

Sculpture en bronze d'Arno Breker

 

L'idéal de l'homme et de la femme allemands vu par les artistes du IIIe Reich s'oppose à "la laideur" de l'art moderne des années 20 et trente.

 

Allemagne NachdemKampf Otto Breker

 

Buste sculpté par >Arno Breker< (1900-1991)

Nach den Kampf

(1941)

(Après le combat)

 

Art dégénéré Schiele44

"Autoportrait" Egon Schiele (1890-1918).

 

 

Allemagne otto dix rue de prague 1930

"Rue de Prague"

Otto Dix (1891-1969), 1920.

L'intellingentsia urbaine de la République de Weimar raffolait de cet "art moderne", résolument élitiste.

Les dirigeants du IIIe Reich le détruisirent et l' interdirent en tant "qu'art dégénéré et anti-allemand".

L'immense majorité des Allemands, indéniablement conservateur et très attaché à ses racines rurales, poussa un ouf ! de soulagement...

 

 

Pont-0.jpg

 

Doit-on renoncer à l'amour lorsqu'il se présente à nous en temps de guerre?







Pont.gif





Plus qu'un film de guerre, c'est un drame adapté de l'ouvrage éponyme et autobiographique de Gregor Dorfmeister, alias Manfred Gregor, paru en 1958..






Pont-film.jpg


Sont-ils morts pour rien ?...Non, il y a l'honneur de se sacrifier pour la Mère Patrie... 


Pont-2.jpg



La guerre n'est pas un jeu d'enfants...


Allemagne-jeune-soldat.jpg


On y meurt vraiment....même à 17 ans.


die_brucke_04.jpeg

Die.Brucke.jpg








Karl Michael Balzer, Michael Hinz, Frank Glaubrecht, Cordula Trantow, Volker Lechtenbrink, Fritz Wepper, (assis)Folker Bohnet, Günter Hoffmann.

Scénariste et réalisateur: Bernahard Wicki.
Scénaristes: Manfred Gregor (auteur); Michael Mansfeld, Karl-Wilhem Vivier.
Producteurs: Hermann & Jochen Schverin.
Compositeur de la superbe bande musicale: Hans-Martin Majewski.
Directeur de la photographie: Gerd von Bonin.



You-expect-me-to-eat-that.jpg

 


"Les meilleures places sont à l'arrière, comme au cinéma...".
 



Repost 0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 18:16
LA CHUTE
(der Untergang)

Le film présente les douze derniers jours d'Adolf Hitler, passés dans son bunker, lors de la bataille de Berlin et les derniers jours de la Seconde Guerre Mondiale sur le théâtre européen.
L'action suit les points de vue des témoins de cette période, dont principalement Traudl Junge, la dernière secrétaire d'Hitler.

TFM Distribution

Berlin,  avril 1945
" Si la guerre est perdue, peu m'importe que le peuple périsse.
Ne comptez pas sur moi pour verser une seule larme.
Il ne mérite pas mieux".

Adolf Hitler
(avril 1945)
 




Porté par l'exceptionnelle prestation de Bruno Ganz,
La Chute est une leçon d'histoire et une œoeuvre artistique hors-norme qui retrace la déchéance du Führer tout en décryptant sa personnalité complexe et paradoxale.
Pour ne pas oublier...





Disabled-Veteran--Berlin--December-1918.jpg
Berlin décembre 1918. 
Protestations contre la faim  de vétérans de la Grande Guerre.
Vaincue,l'Allemagne est au bord de la guerre civile et les Rouges (Spartakistes) menacent, en 1919, de prendre le pouvoir par la révolution. Ils seront finalement écrasés dans un bain de sang...
 
1919_berlin.jpg
Revolte-spartakiste-Berlin-19.jpg
 
 Après l'armistice du 11 novembre 1918,le Traité de Versailles, préparé sans concertation des plénipotentiaires allemands et en rendant seule coupable l'Allemagne d'avoir déclenché le cataclysme, fut terriblement humiliant pour un peuple allemand vaincu mais très fier et conscient de son génie.
Paris, Londres et Washington imposèrent leurs conditions et des sacrifices si impitoyables qu'ils ne purent qu'allumer un irrépressible désir de revanche. Adolf Hitler préférera la vengeance.
DEPRESSION-wallstreet1929.jpg
New York City, 1929: le Crack boursier qui part de NYC où se trouve un puissant lobby financier , provoquant une  crise économique sans précédent aux États-Unis,atteint de plein fouet une Allemagne encore convalescente et très dépendante financièrement de l'Amérique: inflation vertigineuse,chômage,faillites,pénuries, et même famine dans les grandes villes. Hitler se souviendra de l'Amérique et de ses banquiers...

Graphique-indices-chomeurs-Allemagne-France.jpgchomeurs-1932.jpg
La longue file des chômeurs en 1932: les travailleurs allemands ne veulent plus de long discours et de vaines promesses mais des mesures énergiques.
Hitler planifiera des grands travaux d'utilité publique en s'inspirant du modèle mussolinien et soviétique; les plans de quatre ans(Vierjahresplan) sont placés sous l'autorité d'Hermann Gëering et privilégient le réarmement, mais pas seulement:logements sociaux, écoles, routes et autoroutes (pour l'armée),aéroports,canaux, embellissements des grandes villes par le percement de grandes avenues prestigieuses (Berlin), industrie automobile, chimie et pétrochimie, pharmacie...En fait tout est imbriqué et transversal mais l'effort principal est porté sur l'armée.

La Wehrwirtshaft (Programme de reconstruction) est un outil entre les mains du gouvernement afin de reconstituer "l'espace vital" pour le "Reich millénaire". Certaines corrections sont apportées rapidement afin de ménager les grands industriels qui voient d'un mauvais oeil les mesures socialistes envisagées et/ou appliquées en faveur des ouvriers.
Reichsautobahnen-in-Deutchland.jpg
Autobahn-Hitler-und-A-Huhnhlein-chef-des-Travaux-routiers.jpg
Hitler donnant les premier coups de pelle pour la construction d'une des premières autoroutes du Reich. Derrière lui A. Hühllein Inspecteur général des Travaux routiers (NSKK)
Ouvrier-et-machine-sur-autoroute.jpg
Ouvriers-sur-autoroute.jpg
"ARBEIT MACHT FREI"
Autoroute-et-bretelles.jpg
Axe autoroutier avec bretelles latérales et postes d'entretien.
Hitler inaugurant autoroute
Inauguration

Autoroute-et-decapotable.jpg
Pas de bouchons!
Autoroute-et-femme.jpg
Mangfall-Bruke-in-Bayern-heute-A8.jpg
Mangfall-Brücke; Bavière (aujourd'hui A8).
Autobahn-mit-Tankstelle-35.jpg
Station service sur autoroute; 1935.

Le problème le plus redoutable à résoudre en urgence est la pénurie alimentaire. L'Allemagne possède un potentiel agricole mais celui-ci a été réduit au profit de l'industrialisation dès la fin du XIXe siècle et surtout à partir de 1914.Hitler prévoit donc la conquête de nouveaux territoires. Le IIIe Reich sera donc prédateur: conquérir,déplacer, déporter, éliminer, soumettre, exploiter comme des colonies et des Protectorats, des pays et des peuples classés selon des critères raciaux:les Anglo-saxons et les Français (ennemis héréditaires) auront quelques "privilèges", les Slaves et les Juifs seront des esclaves condamnés à travailler jusqu'à épuisement pour le Reich.
L'objectif est l'autarcie agricole et industrielle.
Faut-il étatiser, collectiviser et planifier à l'extrême comme l'ont les soviétiques? Non, Hitler choisira une politique médiane, plus conforme aux réalités allemandes.L'économie de marché et la propriété privée seront préservées; l'Etat sera néanmoins plus demandeur, surtout dans le domaine de l'armement.Pour avoir les coudées franches, l'Allemagne quitte la Conférence internationale sur le Désarmement dès l'automne 1933.

Volkswagen.jpg
Wolkswagen bei Porsche:
offrir à chaque foyer ouvrier une voiture à prix abordable, solide et économe.
Hitler-birthday-50-Ferdinand-Porshe-convertible-WW.jpg
Hitler reçoit de Ferdinand Porsche une WW décapotable pour son anniversaire ( 50 ans en 1939).
L'industrie allemande profite alors des facilités de crédit et les producteurs de prix soutenus et de paiements rapides après livraisons.Quant aux investisseurs, ils n'ont d'autres choix, suite aux contrôles des changes institués par Weimar puis renforcés par Hitler, que de placer leurs capitaux en Allemagne.
Les relations entre le monde industriel et celui des politiques et l'Etat demeureront toujours complexes sous le IIIe Reich. Il est certains que les chefs d'entreprise préféreront autant que possible tenir éloigné de leur administration les adeptes de l'ancienne garde nazie afin de conserver une relative autonomie par rapport au NSDAP.
L'association des Patrons allemands, présidé par Krupp, en décidant de reverser 0,5% de la masse salariale au NSDAP (décision applicable dès le 1er juin 1933), s'assure la bienveillance du gouvernement et rassure le régime quant à sa participation sans équivoque à l'effort de redressement.En contrepartie de sa générosité, fruit de sa propre initiative, le patronat s'achète une certaine autonomie. En fait, les autorités ne demandent qu'à faire confiance à l'efficacité déjà éprouvée du patronat allemand.En outre, avec Kurt Schmitt, ancien dirigeant du groupe d'Assurances ALLIANZ,au Ministère de l'Economie,Hjalmar Schacht comme directeur de la Reichsbank,les milieux patronaux sont bien représentés au sein de la sphère gouvernementale.La partielle "identité d'intérêts" (formule de l'historien Hans Erick Volkmann)  entre le patronat et le pouvoir n'oblige pas ce dernier à mettre sous tutelle les patrons allemands.

Notre-derniere-esperance-1932-07-Reichstagswahl_-NSDAP-.jpg
"Notre dernière espérance: HITLER"

Début des années 30:  la crise est  économique et financière mais aussi et surtout  morale.Les Allemands sont exaspéréspar l'inertie des démocrates. Venue des États-Unis ("une nation de nègres et de youpins" selon Hitler), elle est durement ressentie par de nombreux Allemands comme une peste venue d'un pays où seule règne la dure loi du profit et où, sous couvert de démocratie, l'homme est soumis au diktat d'un capitalisme pur et dur. La crise de 1929 assurera donc à Hitler et à son mouvement une montée irrésistible vers le pouvoir...

Il n'est donc pas excessif d'affirmer que les États-Unis et la France portent une lourde responsabilité dans l'avènement d'Hitler

Allemagne hitler-ludendorff
Hitler1922
Un chef d'une habileté redoutable; mais personne ne le sait encore...
Allemagne-hitlerhindenburg.jpg
Qui pourrait croire en janvier 1933 que ce petit homme en imperméable et moustache,saluant respectueusement le très prestigieux Maréchal Hindenburg et Président de la République, deviendra très bientôt le "Fürher"?

1933: après des élections en bonne et due forme et la victoire des Conservateurs, le petit homme à la moustache est nommé Chancelier par le prestigieux Maréchal- Président Hindenburg (1847-1934). Les Conservateurs s'imaginent qu'ils pourront aisément manipuler puis se débarasser d'Hitler et de ses affidés qui ne détiennent que peu de responsabilité au sein du Gouvernement...
Mauvais calcul.
La République de Weimar (1918-1933) sera rapidement liquidée au profit des Nationaux-socialistes qui veulent aller vite dans l'application de leur politique afin de redresser l'Allemagne. D'abord, ils suppriment brutalement les opposants:les communistes, les sociaux-démocrates, les libéraux, mais aussi les alliés d'hier comme les Sections d'Assaut et leur chef Ernst Röhme (1887-1934).

Ernst_Rohm-33.jpg
Ernst Röhme en 33: Un chef d'une redoutable efficacité qui aida Hitler à se hisser vers le pouvoir, mais qui devint finalement embarrassant, sous prétexte d'homosexualité notoire... En fait, Röhme est radicalement anti-capitaliste. Il inquiète le grand patronat. Or, Hitler a besoin des grands industriels et financiers allemands pour reconstruire rapidement la puissance militaro-industrielle.
Svatiska-ParteiabzeichenGold.jpeg

La croix gammée est le terme occidental employé pour désigner le svastika, symbole ancien présent dans de nombreuses cultures.

 

 

Elle a été utilisée comme symbole par Adolf Hitler et le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) en raison de son association avec les peuples « aryens » dont ils se réclamaient.

 

La croix gammée est une représentation dextrogyre (qui tourne à droite) du svastika. En Occident, pour des raisons historiques, la croix gammée est généralement associée au nazisme, ce qui n'est pas le cas en Asie ; ainsi, le svastika lévogyre (qui tourne à gauche) est un symbole bouddhique que l'on retrouve sur les statues des bodhisattvas et par référence désigne notamment les temples bouddhiques dans les plans de villes. On retrouve différentes utilisations de ce symbole, dans un sens ou dans l'autre dans différentes cultures autour du monde.

 

Le svastika dextrogyre noir, emblème du nazisme, a été transformé en l'inclinant à 45° sur un cercle blanc, position moins fréquente pour les svastikas indiens. En terme héraldique, il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une « croix », comme le svastika d'origine, mais d'un « sautoir gammé ».

 

La croix gammée fut adoptée par le NSDAP alors qu'il n'était encore que le Parti des travailleurs allemands (DAP), et devint dès 1920 son emblème officiel. La croix noire représente le combat, le cercle blanc représente la pureté (c'est-à-dire la race aryenne), et le rouge représente le sang pur et versé au combat.



Allemagne-Nuremberg-1933.jpg
Nüremberg, 1933.
C'est dans cette ville de Bavière qu'ont lieu les grandes cérémonies du Parti national-socialiste des Travailleurs allemands (1920-1945) (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, désigné sous l'acronyme NSDAP).
Les cérémonies (défilés, musique, chants) expriment l'ordre et la force restaurées, ainsi que la puissance de la volonté.
Allemagne Adolf nuremberg Card 1934

Le congrès de Nuremberg ou Congrès du Reich (en allemand Reichsparteitag) est le rassemblement annuel du NSDAP (Parti national-socialiste) qui s'est tenu de 1923 à 1938 en Allemagne. À partir de l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler en 1933, il a lieu chaque année au Reichsparteitagsgelände, gigantesque complexe construit par Albert Speer à Nuremberg. Il sert d'instrument de propagande nationale-socialiste. La cinéaste Leni Riefenstahl en tire le Triomphe de la volonté.

Allemagne triumph will crowd

 

Hitler avait choisi cette prestigieuse citée médiévale pour y tenir chaque année le congrès du NSDAP.

En 1927 et en 1929 déjà, deux congrès avaient eu lieu à Nuremberg, puis ceux-ci furent interdits par la ville jusqu'au moment où Hitler devint chancelier du Reich. À partir de 1933, Hitler en fait la ville officielle de tous les futurs congrès.

 

Nuremberg-1.jpg

 

Cette ville ne fut pas choisie au hasard, cette cité est le décor privilégié pour exalter la grandeur passée de l'Allemagne (présence d'églises gothiques, d'un château fort, de maisons médiévales) et la rattacher au projet du Reich nazi à venir. Les congrès du NSDAP attiraient jusqu'à un million de personnes à Nuremberg, ils duraient une semaine et chaque jour était consacré à une organisation nazi particulière (un journée des Waffen-SS, jour des Jeunesses hitlériennes, etc.) et le congrès se terminait par la journée de la Wehrmacht, chaque congrès portait un nom :

 1933 le congrès dit de « la Victoire de la Foi »

1934 le congrès dit du « Triomphe de la Volonté »

1935 « le congrès de la Liberté » (c'est au cours de celui-ci que sont proclamés les lois antisémites).

1938 (après l'Anschluss) « le congrès de la grande Allemagne ».


1939, le congrès initialement prévu sous le nom de « Congrès de la Paix » fut secrètement annulé du fait des tensions diplomatiques entre l'Allemagne et la Pologne et des préparatifs militaires en vue du déclenchement de la guerre.

Les hostilités mirent définitivement fin aux « Reichsparteitäge ».


autodafe1933.jpg
Berlin, 1933: ulcéré par la culture "enjuivée" et "anti-allemande", les SA organisent dans les centres villes des autodafé de livres jugés "malsains". Ces cérémonies purificatoires et vengeresses sont en totale adéquation avec la mystique de l'idéologie du nouveau régime.

Reichstag-incendie27-fevrier-33.jpg
L'incendie du Reichtag le 27 février 1933 annonce aux Allemands la fin de la démocratie et l'inauguration d'un nouveau régime autoritaire et dictatorial.La république de Weimar, déjà moribonde, est achevée.

Allemagne Triomphe de la volonté
Allemagne soldat-ouvrier
Le nouveau modèle de l'Allemand idéal est le soldat-ouvrier,imité du légionnaire romain, pour tout reconstruire .Le nouveau régime est "socialiste", autrement dit,il entend séduire et privilégier la classe ouvrière afin de la soustraire à l'influence du Parti communiste allemand qui, même décapité et interdit, demeure, secrètement, un modèle pour une part non négligeable des ouvriers allemands et d'une partie de l'intelligentsia, preuve en est son score aux dernières consultations électorales des années 20 et début des années 30 qui effleure les 23%.
Un effort tout particulier pour donner du travail aux chômeurs par la politique des "grands travaux" (Wehrwirtshaft) s'avèrera payant et en 1938, le niveau de vie des ouvriers allemands est supérieur à celui des ouvriers français.
Allemagne-Affiche-ouvrier-allemand.jpg

Le nouveau régime s'inspire de la mythologie germanique des temps barbares et se veut socialiste (suprématie des militaires, des ouvriers et des paysans), nationaliste (l'Allemagne au-dessus de tout), racialiste (la race " supérieure", "élue" pour dominer l'Occident est la race allemande, une race de "seigneurs") et déchristianisé;le faible doit être éliminé au profit du plus fort: c'est une loi naturelle.
Les Nazis se méfient des aristocrates, de la haute finance, des industriels, de la grande bourgeoisie urbaine et cultivée, ouverte aux idées nouvelles et surtout des Juifs qui sont, selon leur doctrine, des "sous-hommes" et des "parasites", des "ennemis du peuple allemand". L'antisémitisme est un sentiment latent, plus ou moins exprimé chez pratiquement  tous les Occidentaux et connaît un regain au milieu du XIXe siècle dans les milieux protestants de  l'Allemagne du nord et de l'est. Ce qui est nouveau,et qui n'existait pas sous le IIe Reich, c'est l'antisémitisme d'Etat.
La doctrine du IIIe Reich a été définie entre 1923 et 1925 dans Mein Kampf, écrit par Adolf Hitler lorsqu'il était emprisonné à Landsberg en raison de sa tentative de Coup d'Etat. 

Mein-Kampf.jpg
A l'époque, peu d'Allemands ont lu cet ouvrage...

"...P our améliorer l'humanité, la loi naturelle du plus fort doit être favorisée. La pitié est une faiblesse à proscrire. Le faible doit périr. La race aryenne est supérieure et doit dominer le monde.

 

Les races humaines sont par nature inégales. La race aryenne est supérieure et il faut travailler à la purifier en éliminant le métissage. Les grands blonds aux yeux bleus constituent le fleuron de la race aryenne. Ils sont les maîtres « élus » qui doivent régner sur les races inférieures, latines et slaves.

Le Vieux Continent doit être préservé de la présence de l'odieuse race des Africains et il faut en éliminer les races maudites que sont les Tziganes et les Juifs. Il faut mettre en place des camps de purification dans lesquels les déviants seront rééduqués ou supprimés par des techniques de pointe.

 

Neue Volk

 

Si nous laissons les porteurs de tares héréditaires se reproduire, la race humaine serait bientôt envahie par la faiblesse et l'infirmité. Nous devons opérer une sélection en vue d'améliorer la race humaine en encourageant les plus forts à se multiplier et en soumettant les plus faibles à des conditions qui limitent leur nombre. Le maladif et le faible n'ont aucune honte à avoir mais nous devons les stériliser pour empêcher le crime et le déshonneur de faire retomber ce malheur sur un être innocent.

 

Le capitalisme tout comme le marxisme sont à proscrire puisqu'ils proviennent tous deux des doctrines juives (Marx est issu d'une famille d'origine juive et le capitalisme financier est assimilé aux Juifs). La propriété privée est reconnue mais l'économie doit être soumise aux impératifs de l'État raciste. Les désirs et l'égoïsme de l'individu ne compte pour rien à côté de l'avenir de la nation.

 

Le « Führer » incarne le guide absolu d'une communauté allemande unie autour d'un même idéal national totalitaire : un peuple, un État, un chef. Il faut tout contrôler par une machine administrative soumise à la seule volonté de l'idéologie ultime du « Guide ». Tous les opposants doivent être éliminés.

 

 

Neues-Volk-Profils-aryens.gif

 

« La nature éternelle se venge impitoyablement quand on transgresse ses commandements.

C'est pourquoi je crois agir selon l'esprit du Tout-Puissant, notre créateur, car :

En me défendant contre le Juif, je combats pour défendre l'œuvre du Seigneur. »

 

(Mein Kampf, p. 72)

 

Neue-Volk.jpg

 

Portrait-Femme.jpg

 

 

Allemagne-Hitlerjungend-in-a-train.jpg

 

 

 

 

 

 



hitler portrait
C'est lui, "le Vengeur".
Afin de gagner du temps, et d'une façon très habile, la diplomatie allemande répand d'abord l'idée que l'Allemagne n'aspire qu'à la paix.
Discrètement,en rusant et contournant, puis officiellement, au grand dam des vainqueurs de 1918, le IIIe Reich reconstruit son armée, réduite à l'extrême par le Traité de Versailles; mais ce sont les mentalités qui doivent être réarmées et en premier lieu la jeunesse à travers les Jeunesses hitlériennes (Hitlerjungend ou HJ; 1926-1945).


HJ-Jungen.jpgLa jeunesse allemande est au coeur du projet de la renaissance d'une nouvelle Allemagne hégémonique.
Observez bien ces regards: dureté, fermeté, fierté. Aucun sentimentalisme. Les esprits de ces jeunes hommes sont armés pour devenir des soldats aguerris prêts à venger l'affront de 1918.

Hitler jungend OO
hitlerjugend zehnjaehrige
Allemagne Jeunesse hitlérienne
Allemagne Hitlerjungend Early 30'
Allemagne Hitlerjungend on a boat
Hitlerjungend moisson
hitlerjugend. marche pieds nus
Les sensibilités ont aujourd'hui considérablement changé où tout est basé sur le libre volontariat. En conséquence, l'embrigadement de la jeunesse hitlérienne est ressenti de nos jours comme un viol des consciences qui laisse nos individualismes mal à l'aise. A l'époque, dans leur grande majorité, les jeunes Allemands adhèrent au mouvement des HJ; preuve en est leur indéfectible volonté de se battre jusqu'à la fin dans Berlin en ruines.
Sommerlager-_Sanitatszelt.jpg
Allemagne-hitlerjung-motorcycle.jpg
Hitlerjungend-BundAtlantik-_Marine-Hitlerjugend_besucht_Ein.jpg
Allemagne-Hitlerjungend.jpg
Allemagne Hitlerjung 1930'
hitlerjugend.jpg
Hitlerjungend aff
Hitlerjung-tambour.jpg
La Jeunesse allemande, surtout celle des villes et des banlieues ouvrières, durement touchées par le chômage, est solidement encadrée au sein de la HJ. Les jeunes y sont formés à l'endurance,à supporter l'inconfort de la vie en plein air (en opposition à l'esprit, honnis par les Nazis, des "planqués" et des petits-bourgeois).
L'esprit de camaraderie y est solidement inculquée. Il se retrouvera sur les futurs champs de bataille...
Le mouvement s'inspire du mouvement des Scouts anglais mais sans le contenu chrétien et avec un contenu militaire dominant....Il s'agit pour le régime de soustraire la jeunesse au désoeuvrement afin de lui donner un but exaltant: la grandeur de l'Allemagne millénaire, la revanche par la conquête d'un "espace vital".
Allemagne Kameraden Will Tschech 1940
Kameraden; Will Shesch, 1940
Allemagne Josef Korad Camaraderie steel
Kamerad
Josef Korad, 1936.
Sculpture en acier.
Allemagne Richard RudolphKameraden 43
Kameraden
Richard Rudolf; 1943.

Allemagne Affiche Olympic Berlin Jeux 36

1936,la consécration internationale du nouveau régime: Berlin accueille fièrement les Jeux Olympiques d'Eté.
  A peine trois années après avoir été nommé chancelier, Adolf Hitler n'est plus le petit moustachu en imperméable. Il a conquis tout l'appareil de l'Etat et fondé le IIIème Reich qui devait durer, selon lui, mille ans.
Allemagne 1er août 36 Olympic Berlin
1er août 1936:  le Führer arrive dans le Stade olympique de Berlin pour l'Ouverture des Jeux auxquels de nombreuses démocraties participeront sans trop d'états d'âme; en particulier la France, sous un gouvernement de gauche, le Front populaire élu en juillet, dirigé par Léon Blum.
Allemagne Foule acclamant Hitler Stade Olympic Berlin 36
Evènement mondial, les Jeux de Berlin 1936 sont médiatisés à l'extrême par le nouveau régime: ci-dessous,camion-reportage de télévision, modèle 1935. 
A Berlin et dans les grandes villes,les téléspectateurs affluent dans des salles de retransmissions en circuit fermé. L'image n'est pas excellente (465 lignes), ce n'est pas encore de la HD, mais le prodige opère et les ingénieurs allemands prouvent une fois de plus leur génie.En 1945, ils seront 'récupérés par les Américains qui pourront, grâce à eux, développer et commercialiser la télévision américaine dès 1946.
Allemagne_camion_reportage_180_lignes_1935.jpg
,Allemagne Berlin 36 Stade olympique

 
Allemagne Hitler salue drapeau olympique ouverture 1er aoû
Allemagne 36 Hitler et Goebbels signant des autographes aux
Signatures d'autographes.
Sur la tribune officielle: Adolf Hitler et  Josef Goebbels, un génial ministre de la Propagande qui maîtrise et utilise toutes les nouvelles formes de communication: cinéma, radio, et même les premières émissions de télévision.
Le IIIe Reich a vite compris une évidence: selon la doctrine nationale-socialiste, et tous les régimes autoritaires, anti-parlementaires et populistes qui arrivent au pouvoir dans l'entre-deux guerres,ce qui fait la force d'un peuple et d'une nation, c'est sa jeunesse qui constituera le fer de lance de la politique de reconstruction du IIIème Reich.
Les historiens allemands savent qu'aucune civilisation n'a jamais pu survivre sans une jeunesse vigoureuse et nombreuse.
Pour Hitler, un peuple qui vieillit est condamné à être réduit en esclavage avant de disparaître sans laisser de traces...


Allemagne art famille
Le nouveau régime adopte une politique nataliste très efficace afin de combler l'hécathombe de plus d'un million de morts entre 1914 et 1918.

Allemagne Famille allemande père au front
 

Hitler_obersalz_hj_g.jpg
Allemagne-Hitler---yung-girls.jpgHitler-at-parents-grave.jpg
  Adolphe Hitler (1889-1945) eut probablement une enfance assez terne, une jeunesse pénible; il perdit ses parents alors qu'il est tout juste adolescent et souffre d'une carence en paternité: tout cela ne sera pas sans conséquence...D'où l'importance de la filiation.
Se recueillant sur la tombe de ses parents: quel chemin parcouru,que de combats...!

" Cinq années pendant lesquelles je dus, comme manœuvre d’abord, ensuite comme petit peintre, gagner ma subsistance, maigre subsistance, qui ne pouvait même pas apaiser ma faim chronique. Car la faim était alors le gardien fidèle qui ne m’abandonna jamais, la compagne qui partagea tout avec moi. Chaque livre que j’achetai eut sa participation ; une représentation à l’opéra me valait sa compagnie le jour suivant ; c’était une bataille continuelle avec mon amie impitoyable. J’ai appris cependant alors comme jamais avant. Hors mon architecture, hors les rares visites à l’Opéra, fruit de mes jeûnes, je n’avais d’autre joie que des livres toujours plus nombreux".
A.Hitler in Mein Kampf.

Hitler---children.jpg
Allemagne R Hermann 02-94
Allemagne Affiche les femmes et le IIIe Reich
Allemagne 20juli1944 attent2 g
Une famille catholique allemande: au centre, Claus von Stauffenberg qui participera à l'attentat manqué du 20 juillet 44 contre Hitler.
Lors des élections de  1932 et 1933 qui portèrent le parti nazi au pouvoir, les provinces catholiques (sud de l'Allemagne) votèrent massivement contre, en préférant les candidats sociaux-démocrates.
Allemagne Arno Breker
Allemagne Leni 36 Femmes gym
La dimension esthétique du IIIème Reich fut indéniablement séduisante pour la jeunesse allemande. 
De nombreux artistes furent ostracisés voire persécutés, tandis que d'autres offirent leur immense talent au nouveau régime.
Leni portrait
Parmi ceux-là, une très jeune artiste: Leni Rifensthal (1902-2003).Son oeuvre photographique et cinématographique de propagande, d'un très haut niveau artistique, marquera tous les esprits de l'époque. 
Allemagne Leni Riefenstahl bei Dreharbeiten
Leni Rifensthal a superbement magnifié les "Dieux du Stade".
allemagne Berlin 36 Fritz Schilgen
Allemagne les dieux du stade BD-2fb1f
Allemagne Fritz Schilgen Berlin 36 Arrivée de la flamme ol

Allemagne Olympie Constantin Kondylis Berlin Jeux été 193
Constantin Kondelis part d'Olympie avec la flamme...
Allemagne Olympique 36 arrivée flamme dans le stade ...qui arrive dans le Stade olympique de Berlin.
Allemagne Berlin 36 Jesse Owens Lutz Long Naoto Tajima 0
Allemagne 36 Olympic owensLe champion américain Jesse Owens, quadruple médaillé d'or aux Jeux de Berlin, et son ami et adversaire olympique, le champion allemand Lutz Long.
 Vexé par le triomphe de ce Noir américain, Hitler refusa de lui serrer la main. 
Hitler-et-Speer.jpg


Hitler sut s'entourer de véritables génies comme l'architecte Albert Speer (1905-1981) qui conçut "Germania", future capitale d'une Europe nouvelle....C'est Speer qui organisera la machine de production de l'Allemagne jusqu'en 45.

Goebbels-discours.jpg
Joseph Goebbels (1897-1945), ministre  de la propagande. Il utilise avec une intelligence aiguisée toutes les techniques modernes de la communication afin de faire adhérer les Allemands aux ambitions du nouveau régime. Il restera fidèle à son Führer, avec son épouse Magda, jusqu'au bout...

magda-goebbels.jpg

Magda Goebbels (1901-1945), hégérie du IIIe Reich.
Lors de la chute de Berlin au printemps 45, elle préféra donner la mort elle-même à ses six enfants: elle ne pouvait consentir à ce qu'ils survivent à la chute du IIIe Reich. Son mari et elle, suivirent Hitler dans la mort.
goebbels-family.jpg
Allemagne Pacte germano sovietique
Dans la nuit, le 26 août 1939, l'URSS et l'Allemagne signent un Pacte d'alliance qui stupéfait les démocraties. Ayant "les mains libres" à l'est,Hitler peut s'attaquer à l'ouest:la marche vers la guerre est ouverte...
 
Allemagne Stukas


 

"La guerre éclair" (1939-1940)

(Blitzkrieg)

Le feu vengeur s'abat sur les anciens vainqueurs...

 

Pologne Varsovie 24-09

 

Varsovie, 24 septembre 1939.

 

 

Rotterdam mei 1940

 

Rotterdam, 14 mai 1940

 

 

France-invasion1940.jpg

 

Bataille de France, mai-juin 1940.

 

 

Allemagne Padua10Mai40

 

 

 

 

 

Exode mai juin 40

 

Des milliers de civils belges, néerlandais, luxembourgeois et Français, épouvantés par les raids aériens et les souvenirs vécus ou racontés de la Grande Guerre, fuient pr tous les moyens sur les routes, empêchant l'armée de circuler.

 

France Appel General DE GAULLE 18 juin 1940 radio BBC

 

 

 

 

France Dunkerque prisonniers anglais

 

exode40

 

 

 

 

 

Paris juin 1940

 

 

 

"Assurer la pureté de la Race aryenne et lui permettre de s’accroître pour la domination mondiale : ce principe en induit un second, immédiat : accroître l’espace vital de la Race, le Lebensraum et donc étendre sa domination. Si la population s’accroît, l’espace rétrécit nécessairement pour assurer la vie (nourriture) à la population. Or la population ne peut que s’accroître sous peine de se voir écraser par d’autres, plus forts, qui s’emparent de l’espace vital".

 

« La politique extérieure doit assurer l’existence d’une race, constituée en Etat, en établissant entre l’importance numérique du peuple et l’étendue et la qualité du territoire qu’il occupe, un équilibre sain, viable et naturel. »

 

Mein Kampf - Adolf Hitler

 

Il faut donc des soldats pour conquérir et des paysans pour assurer la survie. La lutte est impitoyable pour la conquête de cet espace vital. C’est un état de guerre permanent entre le plus fort et le plus faible. Tout est lutte pour la survie.

 

« Celui qui veut vivre doit lutter, et celui qui ne veut pas se battre dans ce monde de lutte éternelle ne mérite pas de vivre. »

 

… « Alors la charrue fera place à l’épée, et des larmes de la guerre poussera le pain quotidien des générations futures... »

 

Mein Kampf, p. 1. (Cf. Isaïe II, 4 et Joël IV, 10).

 

 

 

armistice 40

 

 

France Occupation rue Fg St Honoré

 

 

Paris occupé officiers allemands et parisienne

 

 

 

- Renouveler la puissance allemande et donc transformer radicalement la politique intérieure: liquider la social-démocratie, le bolchevisme, le parlementarisme, créations des Juifs, et instaurer un Etat « HEROIQUE » basé sur les valeurs raciales et le « Führerprinzip » ;

 

- Isoler la France qui « reste l’ennemi mortel inexorable du peuple allemand ». Mais une guerre avec la France « n’aura de sens que si elle fournit une couverture de l’arrière pour nous permettre d’agrandir l’espace vital de notre politique en Europe... un moyen de donner ensuite à notre peuple, en un autre endroit, toute l’extension possible. » (Mein Kampf)

 

- Chercher des possibilités d’alliances extérieures : L’Allemagne doit réaliser un choix entre devenir une puissance coloniale ou devenir un « empire agricole ». Dans les deux cas elle se heurtera à deux puissances : soit l’Angleterre, soit la Russie. Or, parmi les peuples du monde, l’Angleterre est « moins contaminé par les Juifs ». Ce pays possède de plus un empire colonial et une alliance avec lui (l’Allemagne abandonnerait ses prétention à développer un empire maritime) lui laisserait les mains libres sur le continent. Il faut donc se ménager l’Angleterre, et si possible s’allier avec elle...

 

C’est donc vers l’Est que doit se faire la conquête du « Lebensraum ». Plus précisément vers la Russie. C’est la seule solution envisageable. Avec la neutralité « bienveillante » de son allié l’Angleterre, l’Allemagne pourra concentrer sa puissance militaire sur l’armée de terre pour s’attaquer à la Russie.

 

« ... le nouveau Reich doit reprendre la route des vieux chevaliers teutoniques pour donner avec l’épée allemande la glèbe à la charrue allemande et à la nation son pain quotidien. ».

 

Mein Kampf - Adolf Hitler

 

 

  Allemagne WSS private

 

Waffen SS (collection privée).

Une "unité d'élite" qui provoque l'effroi à cause de son apreté au combat et de sa brutalité vis-à-vis des civils.

 

« Sans s’embarrasser de "traditions" ni de préjugés (le mouvement national-socialiste) doit trouver le courage de rassembler notre peuple et sa force pour marcher sur la route qui, de son espace vital actuellement restreint, conduira ce peuple à la possession de terres nouvelles... Le Mouvement national-socialiste doit s’efforcer d’éliminer la disproportion qui existe entre notre population et la superficie dont elle dispose, considérant celle-ci autant comme une source de nourriture que comme une base de politique de puissance... Il nous faut poursuivre notre but sans faiblir... assurer au peuple allemand la terre et le sol auxquels il a droit... »

 

Mein Kampf - Adolf Hitler

 

 

 

 

 

 


Elk Eber 1937 LastGrenade Collection perso Hitler
"La dernière grenade"
Elk Eber
1937
Ernst Kretschmann 41Panzerspaehman41
Panzerspaermann
Ernst Fletshmann, 1941.
F.Eichhorst
F  Heichhorst
Willy HermannSharpshooter44 Scharfschütze
Willy Hermann
"Scharfschütze"
jonction
Pologne, septembre 1939: jonction entre les troupes allemandes et soviétiques.
German motorcyclists pass through a destroyed town in Franc</div>
        </div>

                
                							                							<div class=
Repost 0

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg