Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 14:34
Wong Kar Wai, "The Grandmaster"

Le cinéaste d'"In the Mood for Love" a fait un retour remarqué avec "The Grandmaster", l'histoire sublimée du maître de Bruce Lee. Somptueux...

L'art chinois contemporain s'exprime là où on ne l'attendait pas vraiment...

L'art chinois contemporain s'exprime là où on ne l'attendait pas vraiment...

Dans la vie, il y a les garçons qui sortent toujours avec des filles à tomber; on en est jaloux. Et puis, il y a les cinéastes, agaçants pour leurs collègues, qui créent les plus beaux films... De cette bande, Won Kar Wai (WKW) est le prince. La preuve avec cet éblouissant "Grandmaster", qui marque le retour au sommet du réalisateur culte d'"In the Mood for Love", après une science-fiction labyrinthique ("2046") et un fourvoiement aux Etats-Unis ("Blueberry Nights").

WKW a toujours été fasciné par le Kung-fu. Plutôt étrange chez le maître du romantisme asiatique et du Glamour sophistiqué; mais chacun sait la complexité de l'âme humaine...

" Je voulais suivre des cours de Kung-fu, mais ma mère me l'avait interdit. A Hong-Kong, dans notre rue, il y avait plusieurs écoles, mais le Kung-fu, depuis,les années 50,avait mauvaise réputation: il était associé aux combats de rue, aux triades, aux gangsters...On connaissait les clubs de judo, de karaté, mais le Kung-fu demeurait étrangement mystérieux...".

Cette interdiction familiale ne valait cependant pas pour le cinéma: on est au début des années 70 et Bruce Lee (1940-1973), après une carrière ratée aux États-Unis, revient à Hong-Kong, la ville de son enfance, pour tourner les films qui vont mondialiser le kung-fu... WKW a 12 ans; c'est un adolescent, il adore ces films....

Bruce Lee: trop beau pour devenir vieux...Chuck trop poilu ...

Wong Kar Wai, "The Grandmaster"

A l'origine, "The Grandmaster" devait donc être un biopic sur Bruce Lee.Mais les genèses des films de WKW sont souvent longues et sinueuses...En 1999, il découvre la figure du maître, Ip Man (1893-1972), qui enseigna au jeune Bruce Lee, à partir de 1953, les bases du wing-chun, un des arts martiaux les plus épurés et exigeants...De fil en aiguille, WKW est remonté à un âge d'or, ces années de la République chinoise (1911-1937) où l'on tente encore de fusionner les différentes écoles d'arts martiaux: le Xing Yi, le Ba Gua...

"Nous avons minutieusement reconstitué chaque style, chaque geste".

Dans cette tâche, WKW a été assisté par Yuen Woo Ping, le chorégraphe de "Matrix" et de "Kill Bill", qui a soumis les stars du casting (Tony Leung,Zang Ziyi...) à un sérieux entraînement . Mais rien à voir avec le Kung fu volant que le public occidental a découvert dans les films d'Ang Lee ( " Tigre et Dragon") ou de Zhang Yimou ("Hero"). On redécouvre des arts martiaux à la fois sobres, précis et tranchants;immobilité/rapidité: les stupéfiantes séquences de combat-dans le grand bordel du Pavillon d'Or ou sur un quai de gare, le long d'un train interminable qui défile pendant cinq minutes en frôlant les deux combattants-reposent sur cette dualité qui se trouve être aussi la clé de son cinéma somptueux: " J'aime travailler sur l'opposition entre le mouvement et le repos. C'est instinctif.Une caméra qui tourne lentement autour de personnages absolument raides. Ou un chœur de femmes qui bougent légèrement prés d'un acteur immobile."

Comme toujours, ses femmes sont filmées comme des statues divines, des icônes, sophistiquées fétichisées...

"A l'époque, dans les années 30, elles étaient extrêmement élégantes", rappelle WKW.

Mais qu'il filme les années 60 ( comme dans "In the Mood for Love"), ou le futur ("2046"), il les enveloppe de lumières chaudes et de soieries qu'on entendrait presque bruire à l'écran...

Wong Kar Wai, "The Grandmaster"

Hitchcock affirmait qu'il fallait filmer les scènes d'amour comme des scènes de meurtre, et inversement. WKW procède de même avec les scènes d'action où il se livre à ses petits jeux formels habituels: ralenti, effet de loupe...Il glamourise, fétichise le Kung-fu qui n'a jamais été aussi beau. Il y parvient aussi en orchestrant des destins poignants, parfois tragique, où affleure comme souvent chez lui,le rêve d'un amour impossible, car l'amour, pour WKW, n'est... qu'une possibilité.

Débordant largement le Kung fu "The Grandmaster" est une parabole mélancolique sur la vie; il faut lutter pour rester debout, pour transmettre, mais l'horizontale, le déclin, la chute finale ne sont jamais très loin... Ces deux destins sont ceux d'Ip Man (Tony Leung) maître ruiné par l'invasion japonaise (1931), qui se réfugie à Hong Kong pour perpétuer son art, et de Gong Er (Zhang Ziyi), fille du maître Gong Baosem, unificateur des styles du Nord, qui entend récupérer l'héritage de son père contre le disciple Ma San , traître passé dans le camp japonais.

"...Au début, IpMan ont tout. Ils vont chuter. Mais, dans cette chute, ils vont rester dignes, fidèles à leur éthique".

Leur premier et seul duel est le sommet du film, un combat-fusion qui tient à la fois de l'affrontement et de l'enlacement...

Même si WKW se défend de toute nostalgie, "il s'agit de transmettre, donc de regarder vers l'avenir", il nourrit cette nostalgie de séquences-photos en noir et blanc qui figent le temps. Il l'entretient aussi en reconstituant un paradis perdu, superbe, la Chine d'avant la guerre, en équilibre fragile entre un passé impérial révolu et une modernité qui a de la peine à s'affirmer, une République chinoise plongée jusqu'aux lèvres dans le magma de la corruption, des sectes, une Chine lascive, convoitée depuis des siècles, plusieurs fois violée et outragée...Une Chine d'où ses protagonistes vont être expulsés, pour se retrouver après 1945 dans un Hong kong, comme toujours chez WKW, claustrophobique. Derrière ces destins, il est facile de deviner en filigrane la biographie très mal connue d'un réalisateur secret qui se cache toujours derrière des lunettes noires et un sourire ironique...

Si l'enfant Wong Kar Wai passait son temps avec sa mère, femme au foyer, c'était pour attendre en vain le père propriétaire d'une boîte de nuit, bloqué une dizaine d'années par la Révolution culturelle dans leur ville d'orgine, Shanghaï. Hongkong a toujours été pour WKW la cité de l'exil, du déracinement, de l'errance...Elle l'est encore ici, incarnée par la figure d'Ip Man, désormais vieilli, qui accueille un jeune garçon. Bruce Lee? Ou une projection de WKW encore dans son rêve d'enfant d'entrer dans une de ces écoles?

Là-dessus, le cinéaste WKW finit par un "flou artistique et, une dernière fois, vous sourit, derrière ses lunettes noires...

d'après François-Guillaume Lorrain,in LE POINT, 11 avril 2013

L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...
L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...

L'Histoire de la Chine, aprés des décennies d'immobilisme fatal, devint un chaos d'où elle renaît sans cesse...

QUAND LA CHINE S’ÉVEILLERA, le monde tremblera....

Alain Peyrefitte

Ne crains pas d'être lent lorsque c'est nécessaire mais crains surtout de t'arrêter...
Proverbe bouddhiste

Repost 0

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg