Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 21:52

Populaire-Affiche-France

 

 

 

Populaire-le-nouveau-The-Artist_portrait_w532.png

 

 

la POPULAIRe

 

 

 

 

Printemps 1958.

 

Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée.

Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire.

L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique.

Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

 

 

 

 

 

 

 

 

Normandie, 1958.


Rose Pamphyle (Déborah François, photo) part pour Lisieux pour postuler à l’emploi de secrétaire que recherche Louis Échard (Romain Duris), patron d’un cabinet d’assurances. Secrétaire catastrophique, Rose tape en revanche à la machine à une vitesse ahurissante.

 

large_613120.jpg

 

Comme Louis ne veut pas s’avouer qu’il est amoureux de Rose, il va trouver un autre moyen de lui témoigner son intérêt : faire d’elle la championne de France de dactylographie…

C’est ce qui s’appelle un “ofni” – objet filmique non identifié : un metteur en scène inconnu, un sujet improbable, une comédie acidulée et résolument stylisée comme on croyait que seuls les Américains en étaient capables.

Pourtant, après OSS 117, les Émotifs anonymes et, à un moindre degré, l’Arnacoeur, Populaire, qui ne devrait pas tarder à justifier son titre, confirme avec bonheur que le cinéma français n’hésite plus à assumer une certaine frivolité élégante. Filmé avec une vivacité et un soin du détail remarquables, jouant avec brio la carte de la nostalgie fantasmée, Populaire est une petite merveille de fantaisie, de charme, de grâce drolatique. Si tout le monde y est parfait (mention spéciale à Mélanie Bernier en pestouille du clavier), il est difficile, pour un spectateur masculin, de ne pas en sortir ensorcelé par l’énergie mutine, la fragilité déterminée et la beauté éclatante de Déborah François, magnifiée par des tenues plus Audrey Hepburn les unes que les autres. Pour un peu, on se mettrait à la dactylo.

Laurent Dandrieu in Valeurs Actuelles.net

 

 


Panhard_PL17_1961_4.jpg

 

 

Une Première !

 

Après avoir réalisé des publicités et des clips musicaux pour Jean-Louis Murat ou Jane Birkin, Regis Roinsard réalise avec Populaire son premier long métrage.

 

 

Popu-ongles.jpg

 

Le film a couté environ 15 millions d’euros, ce qui représente un important budget pour une première réalisation. Pour convaincre les partenaires financiers, il fallait une tête d’affiche solide et "par chance, Romain Duris a adoré le scénario et s’est engagé tout de suite."

 

 

 

Le réalisateur Regis Roinsard a eu l'idée de Populaire en 2004 lorsqu'il est tombé sur un documentaire autour de l’histoire de la machine à écrire. Ce reportage "comportait une très courte séquence sur les championnats de vitesse dactylo, raconte le cinéaste. Ces trente petites secondes m’ont tellement fasciné que j’en ai tout de suite perçu le potentiel cinématographique et dramaturgique."

 

189080884326390327_wGlm88mQ_b.jpg

 

 

populaire_fond_ecran_1600x900-3.jpg

 


Romain Duris s'improvise coach!

 

 

 Devenir coach à l’écran a nécessité de la part de Romain Duris une préparation particulière. Avec Régis Roinsard, le comédien est allé à la rencontre de Régis Brouard, qui était alors l’entraîneur du club de foot de Quevilly. "Il avait déjà créé l’exploit en amenant cette "petite" équipe de National jusqu’aux demi-finales de la Coupe de France", confie l'acteur, en poursuivant :

"Et il a récidivé, depuis, en atteignant la finale. J’ai donc pu observer en détails comment il parlait à son équipe, les mots qu’il choisissait de mettre en avant dans le vestiaire, son action au jour le jour. En fait, tout est question d’autorité. Il faut savoir à quel moment on peut être très froid avec ceux qu’on coache pour doper leur motivation et jusqu’où on peut aller sans briser leur confiance en eux. Comment créer une émulation sans écraser personne. C’est une mécanique de précision fascinante à observer."

 

 

Pour incarner une jeune femme des années 50, Déborah François a visionné plusieurs films avec Audrey Hepburn, dont la coiffure est inspirée, comme que Sabrina, Ariane, Drôle de frimousse ou My Fair Lady.

 USA pub auto

 

Pour son rôle, Déborah François s'est énormément entraînée à la dactylographie :

 

"Je m’y suis consacrée deux à trois heures par jour pendant trois mois dans la phase de préparation, et ensuite pendant le tournage, mais pas tous les jours, confie la comédienne. Lorsque je devais taper à la machine pour une scène, je ne m’entraînais pas le soir, parce que j’avais peur de me faire mal. Au début, d’ailleurs, j’ai failli avoir un "Dactylo Elbow", car ce n’est pas une posture naturelle et les touches des machines à écrire sont difficiles à enfoncer. C’est un geste à prendre assez particulier. Le fait d’utiliser l’auriculaire était d’autant plus compliqué pour moi que je n’avais l’habitude de taper avec tous les doigts", explique la comédienne.

 

 

 


 

Pour le choix des chansons dans la B.O, l’équipe a puisé dans le répertoire du milieu des années 50 du jazz américain, avec des artistes comme Les Baxter et Jack Ary, interprète de la chanson "Le tcha-tcha de la secrétaire".

 

 

C’est Guillaume Schiffman qui assure la photographie de ce film. Il a notamment travaillé avec Michel Hazanavicius pour The Artist où il a croisé Bérénice Bejo qui tient l’un des seconds rôles de Populaire.

 


Couleurs d'inspiration

 

Pour le travail des couleurs, le réalisateur Regis Roinsard a consulté beaucoup de publicités américaines et françaises des années 50 et a visionné la plupart des films en couleurs qui avaient été tournés à l’époque en France :

"Ce n’était pas évident, car on tournait en France encore essentiellement en noir et blanc, et les rares films en couleurs étaient eux-mêmes des films d’époque réalisés en studios", raconte le cinéaste, en poursuivant : "Le Ballon rouge ou Zazie dans le métro nous ont servi de sources d’inspiration. Mais on a un peu triché puisqu’on a aussi vu les films en couleurs de la Nouvelle Vague, comme Une femme est une femme de Godard."

 

 


 

 

 

Le réalisateur voulait que son casting soit composé d’acteurs aux références diverses. Pour le rôle principal, "Romain Duris s’est imposé tout de suite car son sens du rythme et de la comédie m’impressionne", explique-t-il.

Pour celui de Rose Pamphyle, Déborah François a été choisie parmi les 150 comédiennes auditionnées. Selon Regis Roinsard :

"Elle mêle une vraie fragilité et une étourderie touchante qui peut évoluer vers quelque chose de glamour".

populaire-photo-5050850dc4423.jpg

 

Un clin d’œil à un film d’Alfred Hitchcock s’est glissé dans Populaire, avec les dominantes de rouge et de bleu. Mais également à travers la scène où Déborah François sort de la salle de bain, comme Kim Novak dans Sueurs froides.

 

 

 

Régis Roinsard revendique l’influence du réalisateur des Parapluies de Cherbourg pour l’identité visuelle de Populaire. Le scénario de Jacques Demy s'apparente pour lui à des "histoires qui semblent assez roses en apparence, mais qui ne le sont pas tant que ça au fond."

Travail de documentation

 

Pour préparer ce film, le réalisateur Régis Roinsard a enquêté sur le "sport" de la vitesse dactylographique et sur les écoles qui enseignent la sténo et la dactylo :

"C’était en 2004 et c’était un travail difficile, parce que toutes les écoles étaient en train de disparaître et que presque aucun document d’archive n’avait été conservé", explique le cinéaste. "Sur Internet, je n’ai trouvé que de courtes vidéos sur les concours de vitesse de dactylo. Parmi les documents les plus intéressants, j’ai découvert une photo d’un championnat américain qui se déroulait dans une salle semblable à un vélodrome devant des milliers de spectateurs. J’ai aussi déniché des éléments de publicité Japy – les fabricants de machines à écrire organisaient les concours de vitesse dactylo – qui recensaient des championnats régionaux et j’ai rencontré d’anciens champions et championnes de vitesse", termine-t-il.

 USA Coby Whitmore11

 

C’est Charlotte David qui était en charge des costumes de Populaire. Les années 50 est une époque qu’elle connait bien, puisqu’elle a créé les costumes des deux films OSS 117.

 

 

C'est à partir d'octobre 2011 et pendant trois mois que l'équipe a tourné Populaire, posant ses valises en Normandie, en région parisienne et en Belgique, plus précisément à Liège.

 

 

 

Pub-Kaiser-Bondorss-vetements.jpg
Ah! les années 50 en rose, comme Rose Pamphyle! Ces années sont un remède contre la grisaille actuelle et c'est tant mieux!
Mais il y a deux grandes absentes dans cet excellent film fabriqué comme une pub. Avez-vous remarqué? Non? Mais si!

C'est un choix délibéré du réalisateur de ne rien montrer, pour qui ces deux taches indélébiles auraient gaché la drôlerie de l'histoire d'amour entre Rose et Louis.
Les guerres de décolonisation.Ben oui!
Or, en 1958,59, elles sont omniprésentes dans le paysage international et surtout  français, elles se gravent profondément dans les mémoires collectives qu'elles polluent à un point tel qu'elles provoqueront la mort programmée de la IVe République et d'une certaine France; cette République qui sentait déjà la décomposition avancée depuis la chute de Dien Bien Phù en 1954. Puis en 56 le retrait en urgence des troupes britanniques, françaises et israëliennes du Canal de Suez  face aux menaces soviétiques.
Et pendant que Rose Pamphyle tape furieusement sur sa machine, ce que l'on n'ose pas encore appeler "la guerre d'Algérie" bat son plein avec son flot de violences,d'assassinats, de mensonges, de trahisons et bientôt de désespoir.
Une sale guerre d'où ni la classe politique française ni les "rebelles" algériens ne sortiront vainqueurs...
Algérie Journal 54 terrorisme Depeche quotidienne
algerie-c-est-la-france-declare-le-ministre-mitterrandalger
de gaulle alger4juin1958
"Je vous ai compris!!!"
Algérie Pieds noirs départ

Algérie Départ Pieds noirs 1962
Algérie Journal Pieds noirs Marseille Deferre
nicole ENFANTS AMPUTES ISLY ALGER
Algérie 1957 terreur bombes
Alger bressonoran 1959Algérie Oran disparus 1962 juillet
Oran, juillet 62: regardez cette femme.
Comme des milliers d'Européens, elle va disparaître, enlevée par les Algériens de l'Algérie algérienne, malgré les Accords passés avec les autorités françaises en qui elle a cru. Voyez comme cette femme est belle, fière, hiératique, résignée. Elle sait ce qui l'attend, par quelles souffrances atroces elle devra passer avant de rendre son dernier souffle. Pourtant, elle ne veut pas montrer qu'elle a peur; elle ne regrette rien de ce qu'elle fit ou dit. En l'humiliant, en l'assassinant, c'est la belle Algérie française que l'on assassine. Mais sa dignité de Pied-Noir, personne ne lui enlèvera...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • Le Ciel, la Terre, l'Eau et le Feu
  • : Critiques de films dits historiques ou sur la biodiversité, avec informations supplémentaires, parfois dérangeantes. Un autre regard, pas toujours consensuel...
  • Contact

Profil

  • Louis
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions.
Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"
  • Histoire, géographie, philosophie,cinéma, protection de la biodiversité ...sont mes passions. Mes critiques se veulent sans concession à ce que la philosophe Chantal Delsol nomme: "La tentation du consensus"

Louis

Cavalier.jpg

Recherche

Texte Libre

cosmos 151%20VIE%20COSMOS%2017ANNEESLUMIERES%20HUBBLES

Archives -2007-2013-

Texte Libre

Vagues sur rochers

Articles Récents

  • CHURCHILL
    Synopsis : Juin 1944. Découvrez le rôle déterminant de Winston Churchill dans cette fiction qui se situe 48 heures avant le débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie. Winston Churchill (1874-1965) fut aux Britanniques ce que fut le...
  • LES SAISONS
    ~~Il y a 12 000 ans, la planète connaît un réchauffement brutal qui met fin à la dernière ère glaciaire et change radicalement la physionomie du continent européen. La forêt s'installe et permet à de multiples espèces animales de se développer. Les hommes...
  • MY WEEK WITH MARILYN
    ~~À Londres en 1956: Sir Laurence Olivier se prépare à réaliser un film. Le jeune Colin Clark, enthousiaste étudiant de cinéma, veut être impliqué et manœuvre pour obtenir un emploi : il parvient à être embauché comme troisième assistant réalisateur sur...
  • THE READER
    THE READER ~~The Reader (Le Liseur au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film américain de Stephen Daldry, adapté du best-seller Der Vorleser (titre français Le Liseur) de l'auteur allemand Bernhard Schlink. Il est sorti aux États-Unis le 10 décembre...
  • UNBROKEN (Invincible)
    Louis Zempirini, jeune athlète à l'Université: encore un père à convaincre.... Date de sortie au Québec 25 décembre 2014 Louis Zamperini était un enfant délinquant quand son grand frère l'a pris sous son aile et l'a convaincu de rejoindre l'équipe d'athlétisme....
  • NATURE
    ~~Pour les amoureux de la nature, les curieux et les explorateurs, un documentaire époustouflant va sortir à la fin du mois : NATURE raconté par Lambert Wilson. meltyDiscovery vous en dit plus sur ce nouveau film NATURE vous emmène dans un voyage étonnant...
  • HERCULE
    ~~Mi-homme mi-légende, Hercule prend la tête d’un groupe de mercenaires pour mettre un terme à la sanglante guerre civile qui sévit au royaume de Thrace et replacer le roi légitime sur le trône. Âme tourmentée depuis la naissance, Hercule a la force d’un...
  • DANSE AVEC LES LOUPS
    ~~Danse avec les loups (Dances with Wolves) est un film américain réalisé par Kevin Costner en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme écrit en 1988 par Michael Blake. C'est un des films les plus récompensés de l'histoire du cinéma pour un réalisateur...
  • LES SEPT MERCENAIRES
    ~~Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) est un western de John Sturges sorti en 1960. Le film est grandement inspiré du film japonais Les Sept Samouraïs réalisé par Akira Kurosawa en 1954. ~~Distribution: Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Chris...
  • CRISTEROS
    ~~En 1926, un soulèvement populaire secoue le Mexique suite aux lois farouchement anticléricales du président Callès , un Franc-maçon, qui interdisent toutes pratiques religieuses publiques dans l’ensemble d'un pays majoritairement catholique. Face à...

Beautes Menacees

Texte Libre

arbre ecorcarbres-insolites-autres-arbres-france-6714593769

Texte Libre

Feu.jpg